les journalistes sont-ils tous des nazis ? Posons la question à #Fillon2017

Si l’on reconnait la bonne santé démocratique d’un pays au sort qu’elle  réserve à ses journalistes et à la liberté d’information, notre pays semble visiblement aller de plus en plus mal.

Il y a visiblement des gens que la liberté de la presse et de l’information dérange, et cela bien davantage que les avanies si amorales de leur candidat. Il s’agit ici de celui de la droite, Fillon, mais cela aurait pu tout aussi bien pu tomber sur l’extrême droite, qui partage exactement les mêmes idées en la matière, n’hésitant pas à s’en prendre physiquement à des journalistes et à leur interdire l’accès de leurs manifestations. Mais ceci est d’autant plus grave que LR se présente comme une organisation politique soi-disant plus démocratique que l’extrême-droite, à laquelle elle ressemble pourtant de plus en plus… Ainsi, lors du meeting de François Fillon à Poitiers le 9 février 2017, l’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin  n’a nullement hésité  à faire siffler les journalistes. Proprement honteux et inadmissible. je n’aurais jamais cru avoir besoin de rappeler que cette liberté de la presse est constitutive de la démocratie dans mon propre  pays. Surtout quand je vois un tel point culminant de bêtise crasse :

capture
source

Comme la culture historique pas plus que la qualité de l’argumentation ne semble être le fort de ce militant si bas du front, rappelons la vérité historique : l’une des premières libertés qui fut bloquée sous le régime nazi fut justement celle de la presse :

capture

Mais peut-être ce genre d’individu préfère-t-il les vertus d’une simple propagande accompagnés de coups de matraque contre ceux qui seraient tentés de contester la vérité officielle de leur parti, plutôt que l’exigence de vérité qui nous anime ici ? Cela porte un nom : peste brune. Qu’on me permette donc de la brocarder ici comme il se doit.

#Fillon2017 et #MLP2017, mêmes #cathos blancs, même #PesteBrune, même refus de la #Laïcité

Une telle déclaration devrait faire bondir tout défenseur de la laïcité réelle, et non celle à géométrie si invariable (car invariablement dirigée contre une seule et unique religion, l’islam) que pratique ce genre d’individus réactionnaires extrêmement droitiers. Cet aveu posé (il ne s’agit donc pas d’une simple sortie de route) à caractère raciste et islamophobe est de nature assurément à renforcer les tensions inter-communautaires. C’est donc une déclaration totalement irresponsable sur un plan collectif.  La fRance que je sache n’est pas seulement composée de blancs catholiques traditionalistes et le futur chef de l’état devrait s’adresser à toutes les composantes du pays. Mais l’impétrant réac a donc choisi sciemment de  réinventer avec cette indolence indigne qui le caractérise  une dangereuse guerre des religions dans notre pays :

Affirmer que les entorses à la laïcité ne viendraient que d’un seul camp,  l’islam, opposé donc au sien  (le bon ?) est faux, et profondément injuste. Observateur attentif depuis de nombreuses années de cette dimension de l’actualité, je puis le certifier par de nombreux exemples dans lesquels des catholiques intégristes se sont également montrés particulièrement agressifs pour faire passer leurs idées moisies… Il n’y a qu’à voir pour seul exemple la manière dont ils se sont investis avec virulence et hargne dans la question du mariage pour tous, sauf pour les LGBT, selon leur si belle charité chrétienne. Voir aussi comment ils tentent d’imposer leur censure dans le monde des arts, de la culture, et de l’éducation… jusqu’à s’en prendre avec violence à la ministre en charge de ce dossier. Mais venant de quelqun que l’on sait si bien entouré (je dirais même encerclé) par l’extrême-droite, qui va jusqu’à partager des tweets racistes identitaires prônant la remigration, concept débile de la fachosphère, qu’attendre de mieux ?

capture2

On pourrait presque croire à une simple anecdote, un « dérapage », pour reprendre le vocabulaire de journalistes paresseux, si l’affection particulière de cette droite identitaire là pour les comptes (et les idées) de la fachosphère faisait système autour de lui, comme le révèle cet autre de l’une de ses porte-parole, Valèrie Boyer, tout aussi catho ostentatoire que son chef de chœur tout moisi  :

capture

(et pour ceux qui ne connaissent pas ce compte ignoble, pétri de haine et de mensonges,  de ce prince de la haine là, c’est par ici).

Fausses cartes Vitales ? La fachosphère, cette inépuisable usine à hoax #FN #LR

Fausses informations ou désinformation volontaire dans l’intention de nuire, bidouillages de faits divers et d’événements d’actualité sous l’angle tout pourri du complotisme (une marotte très caractéristique de la peste brune)  sont monnaie courante dans la fachosphère. J’en ai déjà rendu compte chaque fois que l’occasion s’en présentait ici. Aussi ne suis-je pas très étonné de cette légende urbaine que nous relate cet article de Libération. Elle pourrait paraître tirée des bas fonds d’internet auxquels seuls se fournissent en mauvaise came des neuneus identitaires égarés, sans grande jugeote ni volonté réelle de rechercher la vérité, si la patronne du FN elle-même ne la colportait allègrement, secondée en cela par les nervis de la droite dure, chez les prétendus républicains de LR :

Interrogé sur sa stratégie pour réduire les dépenses de santé, Marine Le Pen citait, dimanche dans Le Parisien, comme première solution, «la mise en œuvre d’une véritable politique de lutte contre la fraude sociale. On sait qu’il y a un nombre considérable de fausses cartes Vitale en circulation. Avec l’instauration de la carte Vitale biométrique, ce problème, je le règle en trois mois !» Le même argument tournait déjà en boucle lors de la dernière campagne présidentielle en 2012. Marine Le Pen sur l’air endiablé du yakafokon promettait déjà de supprimer les 10 millions de fausses cartes Vitale. C’est d’ailleurs ce même nombre qu’a ressorti récemment Valérie Boyer (porte-parole de François Fillon lors de la primaire).

Dans Paris Match, Thierry Solère, porte-parole de Fillon, évoquait, lui, un nombre (légèrement inférieur) : «Il y aura une chasse au gaspillage : on estime à 8 millions le nombre de fausses cartes Vitale en circulation dans notre pays.»

Sauf que tout cela est faux, de l’aveu même du patron de la Sécurité Sociale :

capture

A qui profite le crime ? Cherchez donc… Ou pas.

Le retour des culs bénis mérite une bonne fessée ! #LGBT #féminisme #Laïcité

Post

Chacun sait à présent que les vieux réacs cathos ont joué un grand rôle dans l’élection du candidat de la droite dure de LR.  Simultanément (un hasard ?),  aux côtés de cette  ligne politique réactionnaire sur le registre des droits sociaux, un certain nombre d’initiatives et de signes régressifs sont à  prendre en considération :   multiples entorses au respect de la laïcité par les mêmes qui la brandissaient avec tant de virulence contre les musulmans, campagne homophobe contre les affiches de prévention du sida, et nombreuses attaques sous n’importe quel prétexte provenant du parti d ‘extrême droite de la manif pour tous. Deux événements récents viennent ajouter à mon devoir d’alerte fondatrice de ce billet, face à cette inquiétante tentative obscurantiste de retour du religieux dans la sphère publique. D’une part, ce voyage de 250 élus de la région Rhone-Alpes en pèlerinage à Rome, dont certains sont financés sur des fonds publics, un vrai scandale :

capture

Et de l’autre, cette tentative obscurantiste d’empêcher, quand ce n’est pas de criminaliser un droit essentiel obtenu par des années de lutte féministe, de droite comme de gauche : le droit à l’avortement. Plusieurs phénomènes tentent de le mettre à mal comme jamais.  L’un d’entre eux est si préoccupant que le gouvernement a tenté de faire passer une loi pour constituer un délit d’entrave à l’information sur l’IVG. En effet, des sites cathos intégristes peu scrupuleux, malhonnêtes,  déguisés en sites d’information sur l’avortement, tentent de décourager les femmes d’accéder à ce droit élémentaire, ne répugnant même pas à propager de fausses informations. Ils sont d’autant plus dangereux que de par leur financement et leurs occurrences, ils apparaissent en première place des requêtes sur google, reléguant les véritables sites d’information sur le sujet, comme ceux du ministère de la santé, en arrière plan. Les députés LR ont voté contre cette disposition législative, se retranchant hypocritement derrière le droit à la liberté d »expression. Elle a bon dos quand il s’agit de l’utiliser pour empêcher les femmes d’accéder à leurs droits élémentaires. Pour cette droite là,  le corps des femmes ne leur appartiendrait-il donc pas ? A qui donc alors ? A ce système patriarcal ? A leur sainte mère l’Eglise ? On croyait ce temps moyenâgeux là révolu. Tel n’est manifestement pas le cas, et les droits des femmes comme celui des homosexuel(le)s est encore et toujours à protéger et à reconquérir. Dernier exemple  et j’en arrêterai là, pour étayer mon propos, cette incroyable offensive anti-laïque :

capture
source

Il est utile de rappeler le véritable contenu de la loi, face aux allégations de ce dépositaire d’une autorité religieuse à qui je dénie toute légitimité d’intervenir dans les affaires de l’état français,  conformément à la loi de 1905, surtout quand il profère des mensonges et propage une désinformation éhontée, ce qui définit ce délit d’entrave à l’IVG :

capture

Qu’est-ce que je disais plus haut ? La liberté d’expression à bon dos. Le clergé, avec la complicité des députés droitards, ne fait que défendre un droit à l’enfumage et à la désinformation, en refusant d’assumer son étiquette orientée, voilà tout. Toujours la même hypocrisie, les mêmes méthodes sournoises, si caractéristiques de ces bas du front là.. A bas la calotte !

Post-scriptum : et ça continue….

capture

#presidentielle2017 : la droite n’est pas une fatalité

Dans un paysage médiatique artificiellement saturé par la primaire de droite au point qu’un observateur  non averti pourrait en conclure que les pensées ultra-libérales socialement régressives ont envahi notre pays, et que les français ont déjà choisi leur monstre, il est utile de rétablir de plus justes proportions à cette actualité si peu enthousiasmante là. Non Monsieur, non Madame, il n’y a pas une majorité de français prêts à se résoudre à pareille échéance si désastreuse pour les tenants du progrès  sociétal dont je suis. La preuve :

capture
source

Il apparait donc ici factuellement que les gens de cette famille politique là, rarement à rechercher parmi les moins fortunés sauf exceptions confirmant la règle, feraient bien d’arrêter de se prendre pour « les français », et encore moins pour le nombril du monde. Et pour ceux qui se résignent déjà, manipulés par des intérêts médiatiques qui ne sont pas les leurs, à accepter l’idée d’un deuxième tour à la prochaine présentielle qui consisterait à choisir entre la peste et le choléra, il semblerait  que de toute évidence – au moins visuellement – il y a de la place pour un peu plus de gauche, de progrès sociétal, d’alternatives économiques non-destructrices, et de respect de nos libertés fondamentales. Faites passer.

.

Et le prix de la tartufferie du jour est attribué à… #PS #fauxcialisme

Il fallait oser. Ils l’ont fait. Après avoir banalisé le travail du dimanche, pondu la Loi El Khomri dont personne ne veut, qui met tant à mal  le code du travail,  et réduit significativement les droits des travailleurs et le pouvoir des syndicats, voilà ce que leur cellule propagande ose pondre :

proxy-jpg

Je ne suis pas très certain qu’ils soient les mieux placés pour mener ce combat là… Car pour faire pire que le PS, il suffira tout simplement de poursuivre son œuvre. Le gouvernement a déjà singulièrement mâché le travail à la droite. Suffit d’aller voir le bilan de Hollande. Le roi est nu.