la #PesteBrune, c’est aussi la violence d’Etat #Roya #Herrou

On se demande très objectivement ce qui justifie pareille violence, pareil envahissement de l’espace privé, familial. Face à un tel déploiement de forces de l’ordre (deux fourgons et cinq voitures. 15 d’entre eux sont casqués, visières baissées, gilets pare-balles et armes à portée de main), on s’attend à une histoire d’encerclement d’une base terroriste, genre islamistes kamikazes munis d’une ceinture d’explosifs… Et l’on se retrouve par le pouvoir d’un journaliste,  Adèle Sifaut , qui  elle fait correctement son boulot,  dans la cuisine d’un simple cultivateur, Cédric Hérou, qui vient d’être arrêté pour la troisième fois pour délit de solidarité (non présent au moment de cette perquisition). Les circonstances ahurissantes de cette intrusion inimaginable rendues possibles par la seule loi d’exception qu’est l’état d’urgence (sera-t-il lui aussi assigné à résidence, tel un dangereux terroriste ?),  inacceptable et détournée de ses objectifs, valent le détour de la lecture de cet article :

capture

On y a apprend que les mêmes forces de l’ordre (du désordre ?) ne répugnent aucunement  à agresser un journaliste :

En quelques minutes, ils écartent le photographe de Libération à l’aide d’une clef de bras (puis le mettront à terre un quart d’heure plus tard) et passent entre le tracteur, les poules et les ruches.

De simples militants qui avaient commis pour seule erreur d’être là sont menottés et placés en garde à vue. Quel crime si odieux ont-ils commis ? Venir en aide à d’autres êtres humains, pendant que des hommes et des femmes politiques corrompues vaquent tranquillement à leurs occupations… Tant d’injustice et de violence d’état, ça finit par se voir… Même si je ne sais encore comment, il faudra bien un jour que tout cela se paie.

NB. Et à peine allais-je publier ce billet que j’apprends que cette violence d’état, qui organise méthodiquement la répression et l’étouffement de toute tentative de démonstration d’humanité se manifeste de nouveau dans cette vallée de manière insupportable :

capture

Ce genre de manœuvres étatiques d’un autre âge est ridicule. A l’heure des réseaux sociaux, vous ne nous ferez pas taire. Vous n’avez rien compris. No  pasaran !

« déportations militaires d’enfants » en Belgique : Théo Francken jugé coupable #PesteBrune

La criminalisation des enfants demandeurs d’asile, qui sont parfois rapatriés sur des vols militaires au même titre que des demandeurs d’asile condamnés par la Justice, doit cesser, affirment les députés Benoît Hellings (Ecolo) et Wouter De Vriendt (Groen).

Le quotidien De Standaard indiquait lundi matin qu’au moins 23 mineurs avaient été placés ces dernières années sur des vols spéciaux, sécurisés, à bord d’appareils militaires, pour être renvoyés dans leur pays d’origine avec leur famille. « Des enfants issus de familles qui n’ont pas reçu le droit de séjourner légalement chez nous ne sont pas des criminels! Pourtant, Theo Francken les considère comme tels. Ce comportement est indigne d’un État démocratique comme la Belgique » (source)

… mais venant de cet ignoble raciste Secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration de la Belgique, qu’attendre de mieux ? Ce type pue la peste brune. Qu’on le soigne, et vite.

587c9ba9cd70717f88f7b994

Hugues Aufray piégé par des fachos #antifa #confusionnisme

capture

En effet… Connaissez-vous Rodolphe Crévelle ? Ce cinglé violent, militant d’extrême-droite raciste et xénophobe, islamophobe, plusieurs fois condamné notamment pour des délits de droit commun, vient encore de se signaler par un haut fait d’armes particulièrement pathétique : abuser de la vulnérabilité d’une personne âgée. Malgré toute la sympathie à priori que m’inspire une personnalité aussi célèbre qu’Hugues Aufray et ses chansons qui ont bercé mon enfance et mon adolescence, on ne peut en effet pas appeler autrement l’abus dont il  a été victime. Il affirme avoir été contacté avant l’été par « Le Cercle des gens de peu », un petit groupe de personnes dont il dit ne connaître que les prénoms. (source). Derrière cette appellation trompeuse destinée à tromper la vigilance du chanteur, une vingtaine de personnes qui se mobilisaient pour trouver les parrainages nécessaires à sa candidature à l’élection présidentielle. Les bas du front prétendaient avoir réuni, en son nom, 180 des 500 parrainages requis pour qu’il se présente (source).

Derrière « Le Cercle des gens de peu » se cache en fait un « groupuscule d’extrême droite ouvertement raciste et islamophobe, favorable à un coup d’Etat fasciste en France : le Lys noir », révèle Marianne, mardi 3 janvier.

 Le Lys Noir est en fait une revue bien connue des antifas de La Horde qui en signalait l’une des nombreuses émanations toxiques par le biais d’une publication opportunément apparue à l’occasion de la Cop21 intitulée « Pasoc » (pour Paris Zone de combat), derrière laquelle œuvrait encore, là aussi… le sinistre crétin Rodolphe Crevelle, dont j’apprends par Marianne (hebdo à la ligne éditoriale douteuse pas franchement exempte de peste brune ),   qu’il serait « proche de l’activiste d’extrême droite Serge Ayoub et implanté dans le Languedoc. » Qui se ressemble…

Ce qui est intéressant, c’est d’apprendre également, à la faveur de cette histoire rocambolesque, qu’un autre personnage haut en couleur plus inattendu car à priori éloigné de la fachosphère  faisait partie du groupe autour de Rodolphe Crévelle qui a voulu entraîner Hugues Aufray dans ses manigances : Pierre Blondeau, dont Libé nous parle en ces termes :

capture

Selon ce même article, Pour la campagne présidentielle, il  (Pierre Blondeau, ndlr ) a rejoint La France insoumise, pas «tant pour Mélenchon que pour ses idées». D’ailleurs, il se présentera comme candidat aux législatives dans la 5e circonscription de l’Hérault. Jusqu’à présent, les urnes ne lui ont pas été favorables. En 2014, lors des municipales, sa liste «L’humain d’abord», n’a remporté aucun siège. 

Ps. Ce billet a du être remanié suite à une autre version de l’article de Marianne, apportant  un démenti du Parti de gauche, via  sa secrétaire nationale

capture

En outre, alors qu’il prétendait dans la précédente version de Marianne avoir été abusé et ne connaitre qu’un certain Marc Dorcet (l’un des pseudos de Rodolphe Crévelle),  il avoue dans la deuxième version qu’il n’ignorait rien de son positionnement d’extrême-droite, et pire ; qu’il était son ami depuis des années…  :

capture
Comment dit-on déjà ? Pur mariolle… ou vrai guignol. Confusionniste dans son jus.

Ce que propage Sputnik : de l’Edouard Chanot, libéral-fasciste #PesteBrune

captureDans un article dont le préambule, bien qu’il annonce timidement la couleur, ne rend pas bien compte de la toxicité insupportable de la peste qu’il répand, un certain Edouard Chanot répand tranquillement sa merde raciste et fascisante sans que quiconque ne semble s’en  émouvoir dans une certaine gauche qui fut autrefois la mienne. La même qui ne voit pas  de mal à rechercher son information et à la partager (donc à contribuer à la propagation de l’épidémie),  sur Sputnik, sous prétexte de lutte contre l’impérialisme américain. Les cons… Alors, en propager un autre, par le biais de cette ordure complotiste et raciste qu’est Sputnik, qui n’a rien à voir avec du journalisme, mais bien plutôt avec de la propagande réac, d’extrême droite ?  je vais donc leur mettre les points sur les i. Ce Monsieur Chanot, dont j’ai retrouvé le nom en googlisant associé à tout un tas de médias et revues réacs et d’extrême droite (dont Boulevard Voltaire et Radio Courtoisie), ce qui est toujours agréable à savoir quand on est véritablement de gauche, s’en prend au multiculturalisme (le signe même du positionnement réac) à travers Luc Gruson en ces termes : c’  » est un fonctionnaire de la cause multiculturelle, l’ancien directeur du musée de l’immigration et l’auteur d’un rapport ministériel sur l’intégration culturelle des migrants ». La suite fait froid dans le dos :

Ainsi exprime-t-il la doxa aujourd’hui au pouvoir, doxa tout aussi omniprésente. Des photos United Colors of Benetton des années 90 aux concours Miss France de 2016 — qui a vu 4 métisses sur 5 finalistes… nous avons assisté à une dynamique antiraciste, à une volte-face radicale entre deux idéologies.
Soulignons au passage que les raciologues nazis comme Hans Günther ne rejetaient pas nécessairement le fait que les peuples d’Europe aient été métissés. Ils voulurent cependant purifier scientifiquement la race germanique, assurer le destin nordique d’un homme nouveau. Le modernisme parvint ainsi à caricaturer l’enracinement.
Si cela ne vous suffit pas… Moi, je vais vomir. Le reste est du même tonneau de merde. On ne peut appeler autrement en effet un délire émotionnel qui, venant de quelqun de certainement très sûr de sa grande supériorité intellectuelle, n’expose aucun argument rationnel à son opposition si résolue au multiculturalisme.  Que du rejet, du refus de l’autre, sans autre forme de plaidoirie au procès exclusivement à charge. Cela chez moi porte un nom. Pourtant, ce personnage qui se présente faussement comme un journaliste (dont il n’a cependant pas la moindre once de déontologie)  et comme un militant (ultra) libéral (j’ai suivi sa trace dans tout un tas d’officines plus ou moins extrême-droitement avouées…), ce qui  lui permet de propager tranquillement sa peste brune sans être guère inquiété (en avez vous entendu parler ? moi pas)  se faufile sans encombre avec sa bonne gueule dans le milieu médiatique sans que quiconque ne lui barre la route. Un ami d’Alain de Benoist et de cette « nouvelle droite » qui manie la litote pour enfler le néophyte en matière de lutte contre le fascisme, sans doute, afin de lui faire prendre par les chemins détournés de la  rhétorique le racisme pour une vertu, et l’anti-racisme comme un mal absolu.  Je pose donc ici mon grain de sable. Faites le fructifier. Ce genre de personnage est en effet à mes yeux un symbole et un vecteur de ce confusionnisme politique qui permet à l’épidémie de peste brune de se développer sournoisement, habile qu’elle est à prendre  des masques d’allure convenable qui  ne choquent  pas trop, dans un premier temps du moins, le petit bourgeois, et l’oreille habituée au politiquement correct. La peste n’en est pas moins là.

l’école des bas du front ne passera pas par moi #antifa

questionsdeclasses.org a eu l’idée lumineuse de s’inspirer de la célèbre cartographie de l’extrême droite de La Horde (celle qui a  permis l’illustration de la nouvelle formule plus orientée antifa de ce blog) pour donner à voir (et à réfléchir… donc à agir) sur l’entrisme des idées réacs et fachos toutes moisies à l’œuvre dans le monde de l’éducation. Et ça donne ça :

carto_reac_blog1_2-3.png

Moi je dis bravo. ça aide. A mieux connaître son ennemi, dans les milieux scolaires comme ailleurs. Merci Q2Classe. On y a des amis. Aussi est-ce avec plaisir que contrairement à mes habitudes ici, je vous invite à vous procurer  le n° spécial « Extrême(s) droite(s) contre éducation » (5 € + 4,08 € de Frais de port) qui vous sera livré courant janvier 2017 par pré-commande ici. je sens qu’il va nous être particulièrement utile dans les mois (les années ?) à venir… Je dis ça, je dis tout. Faites passer. La connaissance sera toujours le meilleur rempart contre la bêtise. Nourrissez vous mieux. ça passe par là.

#Alep : où l’extrême-droite se réjouit du massacre d’innocents… ou le nie.

A l’heure où j’écris ces mots, je sais que plusieurs quartiers d’Alep, en Syrie,  résonnent de cris de joie : la ville serait délivrée… Mais de quoi ? Certainement pas du joug d’un tyran qui n’a pas résisté à ses petits plaisirs sanguinaires, en faisant massacrer parmi les cendres de ce que cette ville n’est plus les hommes, femmes, enfants, soignants, humanitaires qui se trouvaient là.

capture
source

L’ONU, ce grand machin atrocement inutile…

capture

capture
source

Il se trouve que dans notre pays les habituels soutiens de ce genre d’ordures que notre humanisme commande de rejeter se réjouissent de ce qu’ils croient représenter une « victoire » de leur méprisable vermine fasciste qu’est Bachar al Assad, aveugle à toute considération morale. On sait hélas trop bien combien les ennemis de la démocratie ici sont si proches de ceux de là-bas… La même soif de pouvoir aveugle, d’absence de règles et de respect de la vie humaine.

capture

rochedy

capture

capture

Un même… à LR, version extrêmement droitière, tout pareil, fidèle soutien de Fillon, et tout aussi Poutinophile que le FN  :

capture
source

Pour ma part, et ce massacre de civils en est un nouvel acte d’accusation, j’espère que l’histoire s’écrira comme elle se doit : en traduisant Bachar al Assad devant un tribunal pénal international pour crimes contre l’humanité. Quant à ceux qui dans notre pays jugeaient il y a peu ce tyran comme un interlocuteur crédible, où sont-ils ? Qu’on leur mette leur nez dans leur merde : que l’odeur des cadavres empoisonnent la fin de leur misérable existence.