le #RN doit (encore) racler les égouts pour les #Municipales2020

source

Seulement 20 % ? Cela veut donc dire qu’ils ont réussi à en boucler 80 %, et c’est beaucoup trop. On verra ci-après au prix de quelles compromissions et petits arrangements avec la vérité ils sont parvenus à ce résultat, histoire de mailler tout le territoire pour faire croire, comme d’ordinaire, qu’ils sont omniprésents, ce qui est faux : c’est une fois de plus sans compter sur un sentiment général de désaffection de la politique traditionaliste, telle qu’elle s’incarne dans les partis, que de plus en plus de gens fuient, et pour cause. Leur sentiment de toute puissance actuel conduit pourtant les frontistes à bien des erreurs stratégiques, et vous m’en voyez fort aise. Je ne vois de toute façon pas comment ils vont faire pour éviter la banqueroute, la faillite, la cessation de paiement, la liquidation judiciaire, bref le krach boursier sur le marché électoraliste des idées à vomir (#MLPRendsLargent !)

Comme je n’ai pas pu bosser sur ce blog depuis quelques jours pour cause de nouveau boulot très prenant (merci au passage à celleux qui m’ont manifesté leur solidarité alors que j’étais au fond du trou, j’ai une mémoire : ma reconnaissance), j’ai eu le temps toutefois d’accumuler des liens pour caractériser très factuellement, par bien des exemples à l’appui, la déconfiture bien sentie de ce parti moisi qui nuit à la qualité de notre paysage politique, médiatique, sociétal, et éthique, à bien des égards.

Tout d’abord, un exemple local de l’infection morale qui gagne ce parti moisi jusqu’à la moelle nous avait déjà bien préparé le terrain électoral…. iste. Je veux parler de celui de leur candidat à Villepinte, Mondino, et son antisémitisme qu’il croyait soigneusement planqué à l’étranger, en Russie précisément, la terre d’élection des haineux de tous poils, comme l’histoire le démontre chaque jour un peu plus. Depuis mon billet sur Mondino, son parti lui a d’ailleurs retiré son mandat électoral…

Il est assez croustillant d’observer (avec les yeux de Tristan une fois de plus), que les blattes dans son genre sont en train de se dépêcher d’effacer les traces de leurs vilenies sur VKontakte, ce réseau asocial russe, suite à ladite histoire du candidat d’extrême-droite villepintois.

… Et si le compte de Civitas en personne se risque à intervenir ici, précisément, c’est dire assez à quel point cette information frappe juste, est pertinente. Car on sait bien ici à quel point leur intégrisme religieux, qui les conduit à se vautrer dans la fange de l’antisémitisme. Passons. Là n’est pas mon sujet, mais leur navire amiral… dont je veux contribuer significativement à ce qu’il prenne l’eau de toutes parts, jusqu’au naufrage ultime.

Dans sa stratégie à la petite semaine de retirer systématiquement leur investiture aux candidats qui se voient touchés par un scandale ou un autre, à la dernière minute (démonstration factuelle de leur hypocrisie, pour paraitre respectables de manière bien artificielle), il est probable que ce rémois soit lui aussi remercié…. Mais continue de se présenter et de prendre malgré tout les voix de son parti. Juste un petit tour de passe-passe électoraliste qui ne doit tromper personne sur la réalité de ce parti.

je veux pour preuve et démonstration imparable de la réalité de cette tactique décidée en haut lieu, pour assoir ma dénonciation non pas calomnieuse mais fort fondée (les faits et uniquement les faits) un autre exemple bien senti, celui de Montpellier :

Ce Djamel Boumaaz, ici, bien sûr, on le connait aussi

source

L’un de leurs nombreux organes non officieux sur internet qui constituent la trame de ce que l’on nomme communément fachosphère, le site lengadoc-infaux (à qui je ne ferai pas le plaisir d’un lien en raison de sa particulière dégueulasserie) décrit un beau merdier local sur Montpellier, dans lequel une chatte ne retrouverait pas ses petits…

Comme quoi, dans la grande entreprise nationale de recyclage de charognes, le FN RN est en train d’emporter le grand chelem… N’y voyez-vous donc pas une étrange filiation, tissant un continuum idéologique suffocant, dont les latrines sont irrémédiablement obstruées par leur antisémitisme excrémentiel persistant ? On a cru qu’en éjectant le père, on ferait l’impasse sur cette filiation idéologique si déshonorante là, consacrée par la ripolinisation de la vitrine malodorante du FN en RN, mais certaines réalités idéologiques n’en demeurent pas moins tenaces, quand on s’efforce un tantinet de percer les apparences. Quand on sait comme moi que jusqu’aux proches de MLP en sont irrémédiablement infectés

Autre exemple insensé de candidatures hallucinantes pour boucler leur course à l’échalote totalement grotesque à l’occasion de ces municipales qui s’annoncent particulièrement truculentes (un bon cru, bien bourgeois, c’est à dire bien sirupeux par devant, et bien bouchonné en arrière bouche), ce cas détecté à Marseille :

Sur ce coup là, le parti lepéniste innove… On connaissait bien, grâce à Chirac et Tibéri, l’expression « faire voter les morts », mais de là à les faire élire, moi je dis…. « champions du monde !!!!!! » Toutefois, il y a encore pire en termes d’informations problématiques au sujet de ce parti banalisé par les médias comme un parti respectable, et je m’étonne que cela ne soit pas davantage relevé dans les médias mainstream :

Pourtant, certains « experts » continuent de nous seriner que le RN ne serait pas un parti fasciste… Ce n’est pourtant pas ce qu’en avouent eux mêmes leurs propres militants, visiblement

Autre information pour illustrer la déconfiture du FN RN, cette fois ci dans le Nord, à Abbeville, ou un candidat a été congédié par… sa propre liste. Je suis hilare :

source

Et enfin, pour clore la liste des illustrations de la grande mascarade électorale soi-disant démocratique vue du côté de l’extrême-droite, que j’ai grand plaisir à vilipender, encore et encore, cette pratique délétère qui contribue encore un peu plus à décrédibiliser la vie politique de ce pays si besoin en était, de laquelle le FN RN s’est fait une spécialité :

Mais ça, on le savait déjà depuis la précédente campagne des municipales, en 2014, où j’avais illustré par plusieurs articles à quel point c’était une pratique courante chez les lepénistes, quel que soit le type d’élections.

On observera plus tard également avec intérêt, après analyse attentive et davantage de recul, si ce parti raciste et xénophobe est également toujours aussi « féministe » (sic) que lors des dernières campagnes

Nota bene : et s’il n’y avait que le RN qui ne cesse de se tromper, et d’accepter n’importe qui sur ses listes… Mais qui cela étonnera encore, eux si peu suspects d’antifascisme...

Pro Fide Catholica, le repaire de haine en ligne de Laurent Glauzy, épinglé par Libé

Belle gloire que voilà… Il y a donc une justice. A force de vouloir jouer au plus malin, on finit toujours par se faire avoir, surtout quand on l’est si peu, et qu’on est si terriblement et visiblement aveuglé par son idéologie haineuse.

J’ai eu affaire à lui il y a peu, alors que je protestais contre la republication sans mon consentement de la quasi totalité de l’un de mes billets, et pas pour faire ma promotion, vous vous en doutez bien. Il s’agissait plus probablement de me désigner à la vindicte comme cible de cyber-harcèlement de choix pour celleux qui lisent ce genre de contenus plus que douteux. Il s’agissait du billet qui suit, dont on comprend bien qu’il ait provoqué l’ire des catholibans favorables à ce groupuscule violent qu’est Civitas , ses nervis, et ses actions plus que détestables… Eux qui n’hésitent en effet même pas, en vertu de leur idéologie raciste et suprémaciste, quand ce n’est pas purement et simplement antisémite, à s’en prendre à « nos chères têtes blondes » (qu’elles soient brunes n’y changera rien) :

… Et voici sous la republication de mon article la conclusion de ce site purullent là,  » Pro Fide Catholica, Le site de Laurent Glauzy ». Vous jugerez par vous même combien, sous couvert de liberté d’expression qui se résume chez ces gens là le plus souvent à celle de haïr et de discriminer, chaque ligne est susceptible d’être l’objet de sanctions pénales relevant d’une évidente incitation à la haine raciale et religieuse :

source : [at]https://profidecatholica.com/2019/05/13/un-site-antifa-se-hisse-contre-yvan-benedetti/

Aussi, ne souhaitant pas être associé à ce genre de contenus répugnants, je me suis adressé à l’auteur de ce bouzin si peu convenable pour l’honnête homme que je suis 😉 en ces termes :

Tu vas jouer à ça ? Très bien. Rira bien qui rira le dernier.

[Au passage, s’il y a un(e) juriste spécialisée en droit des espaces numériques qui peut m’aider à obliger cet immonde à retirer mon article de son site pestilentiel, je suis preneur… A condition qu’il ne me demande rien : je suis si pauvre qu’insolvable. ]

En attendant, j’ai eu grand plaisir je l’avoue à me gausser de ce qui suit… Le dit site tout moisi qui sent si fort le renfermé vient en effet d’être alpagué par Check News, à l’occasion de l’une de ces fakenews dont la fachosphère a le secret. On sait bien ici en effet à quelle cause inhumaniste ce genre de choses profitent… L’occasion de lui faire de la pub à peu de frais, et de démasquer ainsi l’immonde guignol sans coup férir :

En guise de preuves, l’auteur de ladite publication met en lien une vidéo d’un reportage de France 3 sur la démolition de l’église, et un article de presse locale faisant état du déplacement du président du Parti de la France (extrême droite), Thomas Joly, pour protester contre un permis de construire délivré à une association musulmane.

On voit bien là les références toutes pétées de ce genre d’épandeurs de lisier raciste… Quand on sait en outre qui est Thomas Joly, et son Parti de la France, véritable nid de nazillons... Voilà, tout est dit. Fin de la blague pas drôle.

Next.