#antifas, sachons reconnaitre nos ennemis… par leurs logos

Voilà qui me semble plutôt complémentaire de mon propre travail, notamment celui qui consiste à prendre les fafs à leur propre piège : celui de leur sur-médiatisation et de leur égocentrisme sur-dimensionné, qui consiste à se sur-exposer médiatiquement pour exister, pour notre plus grand plaisir, comme ici, avec la Cocarde étudiante, qui vient utilement compléter notre photothèque de la fachosphère. Il peut en effet être … Continuer de lire #antifas, sachons reconnaitre nos ennemis… par leurs logos

Évaluez ceci :

le « social » du Bastion ? A coups de schlague, juste #fachosphere #Chambéry

J’ai déjà évoqué ici plusieurs histoires d’une actualité chargée sur le front antifasciste de Chambéry et de ses environs. Au cœur de la plupart de celles-ci, encore et toujours l’ex. Bastion « social« , mouvement à présent interdit, mais dont ses membres n’en sont pas moins nuisibles… On apprend ainsi grâce à Street Press que trois militants du  » faux nez du Bastion social à Chambéry » qu’est … Continuer de lire le « social » du Bastion ? A coups de schlague, juste #fachosphere #Chambéry

Évaluez ceci :

On prend les mêmes (sacs à merde) et on recommence… #angers #alvarium #bastionsocial

Dans la série « le bastion « social » dissous, ses ordures respirent encore », je demande L’Alvarium. A peine l’annonce de la réouverture de la verrue fasciste du vieux Lyon connue ici, que l’on apprend coup sur coup la réouverture également du local à fachos de l’Alvarium, à Angers… Visiblement, nous nous étions réjouis trop tôt… La démonstration est faite que dans ce pays, on peut tranquillement professer … Continuer de lire On prend les mêmes (sacs à merde) et on recommence… #angers #alvarium #bastionsocial

Évaluez ceci :

le 9 mai, 300 fascistes défilaient librement dans les rues de Paris… En 2019 ! #Deyzieu.

Tous les ans, depuis le 9 mai 1994, il était coutume que des militants d’extrême-droite (Action française, Œuvre française, FN/FNJ, au début, puis Gud) fêtent  l’anniversaire de la mort d’un militant de l’Action française, Sébastien Deyzieu. Le martyr qu’ils se sont choisi est bien pitoyable en vérité, puisqu’il est tout simplement tombé d’un étage en voulant échapper à la police… D’où le titre que j’avais … Continuer de lire le 9 mai, 300 fascistes défilaient librement dans les rues de Paris… En 2019 ! #Deyzieu.

Évaluez ceci :