#LePen ce nom définitivement entaché de l’infamie suprême #PesteBrune #FN #Montebourg

NON, Monsieur Montebourg ne sera pas condamné pour avoir dit la vérité, Monsieur Le Pen… Encore raté. Vous avez définitivement basculé du côté obscur de l’histoire. Fait suffisamment rare pour mériter d’être signalé, je vais publier ici in extenso un article duquel il n’y a rien à ajouter ou retrancher. Tout est écrit. La vérité, rien que la vérité, toute la vérité :

capture
Fait rare, la justice a débouté Jean-Marie Le Pen jeudi en retenant « l’exception de vérité », expliquant qu’Arnaud Montebourg disait la vérité quand il l’accusait de « faire l’éloge de la Gestapo ».

La cour d’appel de Paris a débouté jeudi Jean-Marie le Pen, qui poursuivait en diffamation Arnaud Montebourg pour avoir affirmé que le président d’honneur du Front national avait « fait l’éloge de la Gestapo ». La cour a totalement confirmé le jugement de première instance, qui avait, fait rare, retenu « l’exception de vérité » soulevée par la défense, expliquant en clair qu’Arnaud Montebourg ne pouvait être poursuivi car il disait la vérité. L’ancien dirigeant du parti d’extrême droite a aussi vu confirmée, compte tenu de sa « mauvaise foi », sa condamnation à verser 3.000 euros à l’ancien ministre du Redressement productif, pour procédure abusive.

Condamné pour contestation de crime contre l’humanité. Le 23 février 2014, en pleine campagne pour les municipales, le ministre socialiste avait débattu avec Marine Le Pen, fille et héritière politique du cofondateur du FN : « Moi je n’oublie pas que le président d’honneur du FN a fait il y a quelques années l’éloge de la Gestapo et de l’occupation allemande », avait-il alors déclaré. Allusion, notamment, aux propos de Jean-Marie Le Pen sur l’occupation allemande, qui n’aurait pas été « particulièrement inhumaine ». Propos qui lui ont valu, au terme d’une longue procédure, d’être définitivement condamné à trois mois de prison avec sursis et 10.000 euros d’amende, pour contestation de crime contre l’humanité.

Une exception de vérité rarement retenue. A l’audience, la défense de l’ancien ministre a produit plusieurs décisions de justice, desquelles il ressortait, selon le tribunal, que Jean-Marie Le Pen a bel et bien fait l’éloge de la Gestapo et de l’occupation allemande. La cour d’appel a confirmé jeudi que « l’offre de preuve remplissait les exigences » prévues par la loi. L’exception de vérité n’est que très rarement retenue par la justice, car la preuve doit être « parfaite, complète et corrélative aux diverses imputations formulées », selon une jurisprudence constante au moins depuis 1948. Jean-Marie Le Pen, 88 ans, a déjà été plusieurs fois condamné pour des propos considérés comme négationnistes ou incitant à la haine.

Et si l’on démontait ce faux tabou qui pue la #PesteBrune ?

Vous en avez marre d’être traité de bobo ¹  chaque fois que vous vous opposez au racisme ambiant quand bien même il se dissimulerait sournoisement sous des arguties religieuses, faussement laïques ou sécuritaires ?

Vous ne supportez plus ces premières pages obscènes de journaux racoleurs à la Détective qui, du Point à Marianne en passant par l’Express,  vous promettent des nuées de sauterelles dévoreuses d’enfants si, collabo islamo-gauchiste,  vous vous affichez trop ostensiblement du côté des minorités injustement  ostracisées ?

Pour vous, Valeurs Actuelles n’est qu’un torchon merdeux dont les valeurs journalistiques sont inversement proportionnelles à leur pouvoir de nuisance ?

Vous pensez comme moi que le prétendu tabou de l’islam radical gangrénant les cités n’a jamais été autant cliché, si politiquement répandu, qu’il relève d’un certain establishment qui prend des cas isolés pour une généralité en regardant le monde par le trou de la serrure avec une paire de jumelles  ?

Vous ne supportez pas Babeth Lévy et ses obsessions personnelles,  même en peinture ?

Capture.PNG

Alors, cet article est pour vous. Lisez le. Et revenez me voir. Si. Et seulement si vous avez VRAIMENT quelque chose à dire; Sinon, abstenez vous. Question de salubrité publique.

.

¹ …alors que, un comble, comme votre humble serviteur pour seul exemple vous habitez en HLM et ne disposez que d’une bagnole pourrie dont vous craignez le montant des prochaines réparations ?

 

« Et le prix du mensonge politique est attribué à… #FN #PesteBrune

And the winner is… Pour sa troisième édition, le prix du menteur en politique, créé par le politologue Thomas Guénolé, est attribué au maire de Béziers, Robert Ménard. L’obsession de l’édile pour les questions migratoires le poussant très souvent à raconter n’importe quoi, il remporte le Grand prix du jury et succède ainsi à Marine Le Pen.

En 2016, Robert Ménard a tout aussi bien pu affirmer qu’un festival réservait une zone aux femmes (ce qui n’avait absolument rien à voir), prétendu que 75% de l’immigration actuelle (ce qui est faux) ou soutenu – et là, il n’est pas le seul homme politique à mentir sur ce sujet – que le regroupement familial représentait . Il a également imaginé que le turc et l’arabe allaient désormais les cours de français et pour prétendument démontrer que les demandeurs d’asile hébergés à Béziers n’allaient « jamais » repartir.

► Prix du Jeune espoir pour Bay et Philippot

Les deux élus frontistes remportent ex aequo ce prix qui récompense les meilleurs menteurs de moins de 45 ans.

Nicolas Bay, tout d’abord, pour son accumulation de mensonges sur la , sur , sur le  créés sous Hollande, pour avoir prétendu que , sur un supposé , sur, ou encore sur. C’est au choix !

Florian Philippot, ensuite. A force d’être la personnalité politique la plus présente dans les médias, le bras droit de Marine Le Pen y dit des bêtises. Quelques exemples : prétendre que alors que c’est faux ; prétendre que alors que c’est faux ; prétendre que alors que c’est faux… (source)

des nazis dans une école ? Ils ne respectent rien #PesteBrune #AubeDorée

A force de scruter les fils d’actualités pour nourrir ce blog, on sait désormais que les bas du front infectés par la peste brune ne répugnent à aucune outrance, aucune contradiction, aucune malhonnêteté, aucun délit. Mais de là à s’en prendre à nos chères têtes blondes ou brunes, fussent-elles grecques, voilà qui marque un tournant dans l’audace idéologique répugnante de ces outres à vomi emplies de haine et de violence, comme le démontre cette information :

capture
source

Ces gens se montrant un peu trop sûrs d’eux et de leur toute puissance, il est désormais évident qu’il ne suffira plus de belles paroles pour s’y opposer… Urgent, agir.

Guillaume Meurice assailli par les porteurs de #PesteBrune

capture

Il aura suffit que le « navire amiral »  (rires) de la fachosphère, le site FDesouche, s’émeuve de ce que l’humoriste Guillaume Meurice ait fait preuve de compassion envers les réfugiés, disant comme moi sa honte d’être français face à tant de vilenies dont ils sont accablés, notamment par ce genre de porteurs de peste brune, pour que la lie de notre pays ouvre sa machine d’épandage de lisier. Pour ces porcs, quoi de plus naturel en somme ? Morceaux de vomi choisis :

capture1capture2capture3

ça, c’est pour Twitter. Mais sous la vidéo, c’est pire encore…

capture6capture4capture5

Je compte sur vous pour faire barrage. La peste brune, ça se soigne : par la contradiction portée à tous les étages. Faire front, une nécessité. Ne pas leur laisser le champ libre, nulle part.

les glorieux soutiens de la @MarchePourLaVie #antifa #MPLV2017 #IVG

Les bas du front ivres de prières anti-féministes ont des soutiens pour le moins gênants, n’est-il pas ?

capture

Et pour ceux qui ne connaîtraient pas ce (très) bas de plafond là (quelle chance ils ont !),  la séance de révision, c’est par ici. De rien.

Dupont-Gnangnan #DLF en flagrant délire raciste #PesteBrune

capture
source

L’Insee vient de livrer son dernier bilan démographique de notre pays.  C’est ce moment précis, probablement en rebond, que choisit l’impétrant ridicule, un peu seul dans sa tête, de DLF, officine d’extrême droite bien connue, pour sombrer dans un délire complotiste et paranoïaque à la Renaud Camus, que seuls les bas du front les plus limités peuvent encore prendre au sérieux :

capture

Très honnêtement, même venant de lui, il a fallu que je me pince et que j’aille vérifier deux fois auparavant pour constater qu’il ne s’agissait pas d’un fake. Pareille énormité ne pouvait en effet sortir que d’un cerveau malade. C’est quoi la prochaine étape pour ce flagrant cas de peste brune ? Appeler les français  » de souche » (rires) à faire davantage d’enfants pour lutter contre l’invasion ? Ce type est ridicule. Qu’il se soigne.

(et ceux qui croient en ce genre de conneries avec. Il n’y a qu’à voir les commentaires sous ce tweet, d’une bêtise crasse  et d’un racisme si grossier qu’il en devient affligeant et pathétique).