Les électeurs du #FN sont-ils des veaux ? (A moins que ce ne soient plutôt des porcs ?)

952af2250462c8f39c0f7f45ee148d4a
source

Quand diantre a commencé ce climat délétère de lent pourrissement du paysage politique français, gangréné par les affaires judiciaires au point que plus aucun parti ne semble épargné ? Inutile de vous dire que cette lente banalisation de la corruption et des conflits d’intérêts est un terreau particulièrement favorable à l’installation durable de la peste brune, comme l’histoire nous l’a déjà clairement démontré… Le PS le sait bien, qui a par sa négligence coupable laissé un territoire promis à la gauche à Hénin-Beaumont emporté par le FN pour cette raison… Alors, les français sont-ils des veaux ? Certainement, à en croire les sondages et les reportages auprès des militants du FN comme de LR, partis directement touchés actuellement par des affaires qui en d’autres temps auraient contraints leurs auteurs à la démission. Pourtant, cela ne semble pas les déranger outre mesure, cette image de pourrissement qu’ils balaient généralement d’un revers de manche en criant au grand complot malgré l’évidence tenace des faits. Comme si ces porcs se plaisaient à se vautrer dans leur fange… Pire, on dirait franchement qu’ils s’en foutent cordialement, ce qui ne me rassure pas vraiment sur le niveau de conscience morale de mon époque et de mes congénères, encore moins quand ceux sensés montrer l’exemple en donne un si triste, sinistre… Seul un indice témoigne du retentissement de ces affaires auprès du grand public : plus de la moitié des électeurs ne savent pas, à quelques semaines seulement des élections, pour qui ou quoi voter. Il parait même qu’un politologue renommé  a inventé un acronyme pour les désigner : les PRAF, pour Plus Rien A Foutre.  On les comprend… davantage que l’on ne comprend par contre des gens prêts à voter pour un parti qui, comme je l’ai entendu dire ce matin sur France Info, est l’objet d’instructions judiciaires pour chacune des élections auxquelles il a participé depuis 2012… et dont 10 membres ont déjà été inculpés pour cette seule raison. Le FN est en effet le parti le plus poursuivi de France. Et ce n’est pas fini, le dernier en date n’étant autre qu’un proche de Marine Le Pen, Frédéric Chatillon, renvoyé en correctionnelle avec d’autres cadres du parti, comme le trésorier Wallerand de Saint Just, pour répondre sur le financement des législatives de 2012. Les juges soupçonnent en effet Riwal d’avoir obligé les candidats frontistes aux législatives à acheter des kits à des prix largement gonflés. (source). Et si l’instruction judiciaire d’une autre affaire moins connue celle-là d’emploi fictif dévoilée par un ancien comptable du FN, Gaël Nofri, suit son cours normal, voilà qui en ferait l’un des partis les plus pourris et corrompus de l’histoire de France. Et l’on me dit que les français voteraient donc massivement pour un parti encore plus pourri que les autres ? Et qui  au racisme et à la xénophobie, ajouterait le népotisme, les conflits d’intérêts, la corruption, les affaires judiciaires à répétition ? Et donc un pourrissement encore plus généralisé de notre vie politique ? Il me semble que nous méritons mieux, par delà nos convictions politiques personnelles respectives…

l’inconnue de #LEmissionPolitique pas inconnue de la fachosphère

capture
source : capture d’écran de l’Emission politique

C’était dans l’Emission politique de ce jeudi 23 février, sur France 2. Comme beaucoup, j’en avais la forte conviction. Il n’a pas fallu longtemps en effet pour que le vernis de la solidarité exprimée dans un premier temps par cette ancienne restauratrice de Calais, Valèrie Gloriant, laisse un peu vite apparaître ses réelles sympathies, frontistes. Déjà, son discours opposant les pauvres de souche des autres, réfugiés, conformément à la doxa du FN, était un peu cousu de fil blanc. Trop convenu pour être vrai. Puis elle dévoila bien vite sans qu’on ne la presse trop son désir de voter pour Marine Le Pen. On le sentait venir gros comme une maison… Aussi, comme je n’ai pas eu le temps de creuser au delà de mon intime conviction que cette personne n’était probablement pas une inconnue au FN, je remercie les Debunkers de l’avoir fait pour moi. Son histoire avait déjà fait le tour de la fachosphère l’année dernière, dont elle n’est pas vraiment une inconnue. Pire, les Debunkers démontrent, par les captures qu’ils produisent, que cette personne n’est pas une nouvelle venue comme électrice au front. Et plus grave, que la télé le savait, en en apportant la preuve factuelle.

Capture.PNG

Une manipulation de plus, et un exemple de collusion entre médias et FN. Mais déjà, la volonté de Lenglet  de renvoyer dos à dos FN et JLM m’avait mis la puce à l’oreille, malgré mes grandes réticences bien connues et déjà explicitées vis à vis de Mélenchon. Fallait pas pousser le bouchon trop loin…

NB. Voir aussi le thread sur twitter de Rachid l’Instit, qui démontre factuellement, sources à l’appui, que même son histoire personnelle est truffée de mensonges.

« Dégage sale noir » : une boulangerie saccagée par la bêtise raciste

Pour les tempérants et les modérés qui voudraient douter encore du climat de racisme et de xénophobie qui règne dans ce pays,  rendu encore plus aigu sous la pression du FN, voici encore une pièce à verser au dossier de la peste brune. Dans la nuit du 21  au 22 février dernier, à Domène dans l’Isère (métropole de Grenoble), un artisan boulanger a eu la surprise de retrouver sa boulangerie saccagée : vitrines des présentoirs pulvérisées,  mobilier renversé, farine répandue dans tout le magasin, et des insultes racistes inscrites en gros, à côté de croix gammées, sur les murs du magasin.

e2809cle-moulin-de-domc3a8nee2809d-c2ab-dc3a9gage-sale-noir-c2bb-c2ab-bamboula-c2bb-une-boulangerie-saccagc3a9e

source : Le Dauphiné Libéré

J’apprends par le réseau antifasciste, via « Vigilances Isère Antifascisme« , qu’une collecte solidaire est organisée afin de venir en aide à la victime de cette bêtise raciste. 710 euros ont été collectés. Si vous le souhaitez, il est possible de manifester votre soutien ici.

les « drôles » de soutien de #MLP #FN #Antifa

Voilà ce qu’a publié hier sur son compte twitter David Duke, ancien responsable du Ku Klux klan, promoteur de théories racistes (« supériorité » de la race blanche, antisémitisme, négationnisme)  et du nationalisme blanc, condamné en 2003 pour fraude fiscale et escroquerie, et soutien actif de Donald Trump  :

capture

On a les soutiens qu’on mérite… #PesteBrune

En Italie comme ici, l’extrême-droite, ça rend (très) con #CasaPound #LigueduNord

capture
source

je livre à votre appréciation cette nouvelle insolite selon laquelle des militants italiens plus que bas du front ont incendié 42 palmiers à Milan, dans le nord de l’Italie, pour (je cite) dénoncer »l’africanisation » de la Piazza Del Duomo.

« Africanisation » de la place. Samedi, des manifestants rassemblés à l’appel du parti anti-immigration Ligue du Nord et du mouvement d’extrême droite CasaPound avaient dénoncé « l’africanisation » de la Piazza Del Duomo. Les palmiers, dont certains atteignent cinq mètres, étaient apparus jeudi face à la célèbre cathédrale gothique du XIVe siècle, déclenchant aussitôt la polémique concernant la présence d’arbres exotiques dans cette ville du nord de l’Italie. (source)

Sachant qu’un peu plus loin, l’article nous apprend que Certains palmiers ont été importés en Italie par l’aristocratie avide de nouveautés aux XVIIIe et XIXe siècles, puis érigés par le dictateur Benito Mussolini en symboles de l’empire colonial italien, il semblerait que lesdites têtes brûlées jouent quelque peu contre leur camp…

#FN : Philippot se Trump encore…

Quand la vérité déplait à l’extrême-droite, elle n’hésite pas à la nier, et à la qualifier de mensonge, malgré l’évidence, fut-elle prise la main dans le sac. Ainsi, quand on l’interroge sur le programme du FN ou sur l’affaire des emplois fictifs au parlement européen, le communicant du parti, omniprésent sur toutes les chaînes, qualifie ces informations provenant de l’AFP de « fake news ».  Peu inventif, il ne fait là que reprendre la tactique grotesque de leur modèle américain dont le crétinisme légendaire n’est plus à souligner au vu de ses nombreuses bourdes. On a les exemples que l’on mérite… Le plus risible est que cette accusation vienne d’un camp politique lui-même si prompt à fabriquer des rumeurs en tous genres et à trafiquer la réalité pour la retourner à son ignoble avantage et ses puantes théories… Nul n’est dupe. La réalité est tenace. Mais soudain, j’ia un doute, vu son étonnant don d’ubiquité qui se manifeste sur tant de chaînes : Philippot ne serait-il pas lui-même un…  « alternative fact » ? 😉

#PesteBrune : @dupontaignan le malfaisant a encore frappé (chez #ONPC)

Les contrôles au faciès sont une pratique inadmissible dans notre société. Ils relèvent à mon sens d’un racisme d’état dans la mesure où ce gouvernement l’a caractérisé en refusant de les voir disparaître : n’est-il pas allé – honte à lui – jusqu’à récuser une décision judiciaire le condamnant pour ses pratiques discriminatoires répétées ? La cour de cassation a pourtant tranché en dernière instance, le condamnant définitivement sur le sujet, décision pourtant honteusement passée inaperçue dans les médias. Malgré cela, quelle ne fut pas ma surprise d’entendre hier le porteur de peste brune dénommé Dupont-Aignan se faire l’apôtre de cette pratique détestable, tout en lui trouvant une bien étrange solution :

 « Il n’y aura plus de contrôle au faciès quand enfin les voyous seront en prison »

Passons le tour de force d’un si habile prestidigitateur qu’il se fait passer pour le maire d’une commune de banlieue difficile qui connait très bien le sujet alors que la ville d’Yerres (Essonne) est l’une des plus cossues qui soient. On aura aisément compris que dans la tête de ce Monsieur, il n’y a qu’un pas vers l’amalgame facile allègrement franchi à la vitesse de l’éclair : si tu es préférentiellement contrôlé, c’est que tu le mérites bien… Pour lui, les principales victimes des contrôles au faciès, noirs ou d’apparence maghrébine,  sont donc des coupables idéaux. Mais qu’attendre d’autre de la part de quelqun qui énonce pareille énormité qui l’apparente sans la moindre ambiguïté à l’extrême droite la plus détestable ? Je veux parler de ceci :

« Je n’accepte pas qu’on vienne dans mon pays (…) pour prendre de l’aide sociale sans travailler », a lancé celui qui voit dans « l’immigration non contrôlée » un « péril » pour « la cohésion républicaine ». (source)

Moix, que je ne supporte pourtant pas, aura  été fort pertinent de le questionner pour le coup sur son adhésion aux thèses de Renaud Camus et de son présupposé grand remplacement… C’est peut dire que je ne n’ai pas été convaincu par sa réponse alambiquée et ambigüe (voir la vidéo). D’autant plus que moi, j’ai une mémoire...

capture

Chez moi, ça porte un nom : peste brune.