« Dégage sale noir » : une boulangerie saccagée par la bêtise raciste

Pour les tempérants et les modérés qui voudraient douter encore du climat de racisme et de xénophobie qui règne dans ce pays,  rendu encore plus aigu sous la pression du FN, voici encore une pièce à verser au dossier de la peste brune. Dans la nuit du 21  au 22 février dernier, à Domène dans l’Isère (métropole de Grenoble), un artisan boulanger a eu la surprise de retrouver sa boulangerie saccagée : vitrines des présentoirs pulvérisées,  mobilier renversé, farine répandue dans tout le magasin, et des insultes racistes inscrites en gros, à côté de croix gammées, sur les murs du magasin.

e2809cle-moulin-de-domc3a8nee2809d-c2ab-dc3a9gage-sale-noir-c2bb-c2ab-bamboula-c2bb-une-boulangerie-saccagc3a9e

source : Le Dauphiné Libéré

J’apprends par le réseau antifasciste, via « Vigilances Isère Antifascisme« , qu’une collecte solidaire est organisée afin de venir en aide à la victime de cette bêtise raciste. 710 euros ont été collectés. Si vous le souhaitez, il est possible de manifester votre soutien ici.

En Italie comme ici, l’extrême-droite, ça rend (très) con #CasaPound #LigueduNord

capture
source

je livre à votre appréciation cette nouvelle insolite selon laquelle des militants italiens plus que bas du front ont incendié 42 palmiers à Milan, dans le nord de l’Italie, pour (je cite) dénoncer »l’africanisation » de la Piazza Del Duomo.

« Africanisation » de la place. Samedi, des manifestants rassemblés à l’appel du parti anti-immigration Ligue du Nord et du mouvement d’extrême droite CasaPound avaient dénoncé « l’africanisation » de la Piazza Del Duomo. Les palmiers, dont certains atteignent cinq mètres, étaient apparus jeudi face à la célèbre cathédrale gothique du XIVe siècle, déclenchant aussitôt la polémique concernant la présence d’arbres exotiques dans cette ville du nord de l’Italie. (source)

Sachant qu’un peu plus loin, l’article nous apprend que Certains palmiers ont été importés en Italie par l’aristocratie avide de nouveautés aux XVIIIe et XIXe siècles, puis érigés par le dictateur Benito Mussolini en symboles de l’empire colonial italien, il semblerait que lesdites têtes brûlées jouent quelque peu contre leur camp…

agression raciste d’#Arras : le terrorisme d’extrême droite se porte (un peu trop) bien.

Dans la nuit de samedi à dimanche dernier, à Arras, trois jeunes néo-nazis ont agressé gratuitement et sauvagement des jeunes au hasard dans la rue, simplement parce qu’ils les soupçonnaient d’être d’origine maghrébine. Le mobile raciste ne fait aucun doute.Ils ont blessé deux personnes à coups de couteaux (14 points de suture…)  et de chaîne,  avant de leur foncer dessus en voiture. Un drapeau du IIIe Reich a  été retrouvé durant la perquisition du domicile de l’un d’entre eux.  (source) Les agresseurs sont originaires du Cambrésis et de Saint-Quentin dans l’Aisne (source). Suite à cette violente agression raciste, environ 200 personnes se sont rassemblées hier soir à Arras pour condamner ces actes et s’unir contre le racisme.

capture

Leur procès avait lieu ce matin. Dix-huit mois et deux ans de prison ont été requis par le parquet.

Post-scriptum :

Le tribunal a retenu le caractère raciste des violences uniquement pour Stéphane Belmant, à l’origine de l’altercation en traitant le conducteur de la Clio de «  sale bougnoule  » avant de le frapper. Il a écopé d’un an de prison ferme, mais est ressorti libre du palais de justice. Remise en liberté aussi pour Romain Desenne, condamné à dix-huit mois de prison ferme pour les violences sur les policiers. Il est relaxé des coups des violences aggravée au couteau, non caractérisées.

Enfin, Florent Fouquet est condamné à dix-huit mois de prison ferme. Il est maintenu en détention. À noter que Romain Desenne est fiché S en raison de sa proximité avec l’extrême-droite radicale. (source)

Un élu #FN menacé… avec un pistolet en plastique !

capture
source

Je suis hilare. Toute la fachosphère est en émoi. L’une de leurs héros au regard si doux (ou pas) a été la pauvre et  innocente victime d’une tentative de meurtre, à les en croire. Sauf que. La réalité est légèrement différente de celle que laisserait entendre leurs cris de vierges outragées :

capture

ça joue les gros bras devant les ‘islamo-gauchistes », mais ça pisse dans sa culotte devant un jouet en plastique. Ya vraiment pas de quoi être fier. ça vous apprendra en outre à croire tout ce que FDesouche vous propage si rapidement et abusivement sans la moindre précaution, les bas du front.

capture

Et pour mémoire, rappelons utilement qu’ Ibrahim, lui, a eu beaucoup moins de chance que ce Monsieur Iragne…

capture
source

L’extrême-droite invente des viols de migrants à #Francfort #PesteBrune

Quand la réalité ne colle pas assez précisément à leur vision xénophobe du monde, l’extrême-droite ne répugne jamais à la trafiquer, en Allemagne comme chez nous. Tout comme Desport, cadre du FN qui n’hésitait pas à brûler des voitures sur son secteur de Seine et Marne pour accroître le sentiment d’insécurité, un restaurateur et une jeune femme de 27 ans racontaient avoir assisté à des violences sexuelles commises en groupe par des étrangers à Francfort. Problème : à aucun moment, la police n’a confirmé ces faits.  Et après vérification, le quotidien allemand Bild, qui avait  diffusé le 6 février cette fausse information,  a admis hier s’être trompé Les agressions sexuelles, décrites à Francfort la veille du Nouvel an par les deux témoins, n’ont en réalité jamais eu lieu. (sourcesourcesource)

« Le premier témoin, sympathisant du parti d’extrême droite AfD, serait connu pour ses opinions xénophobes sur les étrangers. Une enquête a été ouverte pour faux témoignages. » 

A qui profite le crime… CQFD.

(On attend un démenti de FDesouche… #Oupas ;).

#PesteBrune dans la police : justice pour #Théo (et tous les autres)

Dans un contexte particulièrement tendu suite au viol de Théo à Aulnay, qu’une soi-disant police des polices (l’IGPN) a tenté si maladroitement de requalifier en accident sous les railleries unanimes (moins un : le FN) des réseaux sociaux, ce syndicaliste policier a bien mal choisi son heure pour se livrer à son racisme si personnel…

capture
source (voir la vidéo)

Interrogé sur les insultes (“négro”, “bamboula”, “salope”) adressées à Théo par les policiers lors de son interpellation, Luc Poignant – dont le compte Facebook (public) vaut le détour à condition d’avoir le coeur bien accroché- estime tout simplement que “bamboula, ça ne doit pas se dire mais ça reste à peu près convenable”. La présentatrice de l’émission Caroline Roux l’interrompt immédiatement par un “non” ferme. Poignant rétorque alors: “Enculé de flic ça n’est pas convenable non plus“. Réponse de Caroline Roux: “Dans les deux sens ça n’est pas convenable“.(source)

Les Inrocks m’ayant ainsi mis la puce à l’oreille sur d’éventuels dérapages sur le compte facebook de ce Monsieur apparemment si propre sur lui avant qu’il n’ouvre la bouche et qu’en sorte cette pestilence, j’ai voulu aller voir…

capture

Compte supprimé, visiblement…

capture

(rappel utile d’Olivier Cyran sur twitter :

capture

Quelques minutes après, sur le même registre de cette belle police irréprochable que l’on tente de nous vendre en dépit de certaines réalités

capture

Ah ? La Police Nationale aurait donc… des valeurs ?  Ce qui suit  ne me le démontre pas très clairement…

capture
source (voir la vidéo)

(Voilà qui me rappelle quelque chose….)

Capture.PNG
source

Quand on sait ce que l’on sait et que l’on voit ce que l’on voit, on a bien raison de penser ce qu’on pense… 😉