Sortis de l’ombre de Thinkerview – 1ère partie : le #complotisme

Tout d’abord, petite précaution liminaire, je tiens absolument à préciser que ce travail de fourmi n’est pas le mien, mais celui d’une équipe d’individu.e.s passionné.e.s comme moi par la recherche de la vérité, et le démasquage de zones grises. Je tiens d’ailleurs à les remercier publiquement pour la qualité de leur travail et la pugnacité qui fut la leur, de laquelle je fus témoin tout au long de l’avancement de leurs réflexions et observations. Ce qui nous rassemble, je crois, c’est le rejet des idéologies qui ne disent pas leur nom, avancent sournoisement en se donnant l’apparence d’une fausse objectivité (1), quand les bases idéologiques de leur petite affaire sont pourtant bien là, mais que leurs petits porteurs font croire au total désintéressement de leur démarche. Nous allons les découvrir ensemble ci-dessous.

L’idée de ce projet d’investigation s’est imposée à nous suite à ce billet, où nous découvrions que celui qui administre le compte twitter de Thinkerview bloquait systématiquement des centaines de comptes identifiés de près ou de loin à des opposants potentiels. Nous avons donc voulu savoir pourquoi.

Plantons le décor. Il a son importance dans la fabrique du consentement à laquelle s’emploie cet outil de manipulation là. L’emploi du tutoiement systématique, l’ambiance feutrée, intimiste, crée une proximité avec le spectateur, entretenant l’illusion d’une connivence. C’est évident, on va lui faire des révélations importantes, et grâce à Thinkerview, il fait désormais partie d’un cercle de personnes conscientisées…

En fait, le dispositif des « interviews » de Thinkerview, qui peut sembler outrancièrement minimaliste, relève davantage de l’interrogatoire dont profite l’animateur pour se livrer à ses petites marottes personnelles qu’à un réel face à face, d’égal à égal, où il s’agirait d’entamer un dialogue pour faire éclore la vérité des personnalités interrogées. Celles-ci ne sont que des marionnettes au service de ses seules vérités. La liste de ses invité.e.s, à elle seule, en comporte déjà l’esquisse d’une démonstration. Les personnalités de gauche, peu nombreuses en vérité, ne semblent y représenter que la caution morale d’un autre projet dans lequel les complotistes et les acteurs d’une politique internationale dévoyée dans une seule et unique direction sont bien plus massivement présents, comme nos soupçons nous l’avaient déjà soufflé en amont, ce dont Sky se défend pourtant. Mais les faits sont tenaces.

L’étude d’un grand nombre d’interviews, de visionnages laborieux de ses vidéos, montrent une rhétorique conspirationniste : nombreuses références à ce qui est caché, au secret, à Bilderberg, à la Trilatérale, au Siècle. Rhétorique complotiste habituelle, résumée en une fausse équation  » élite/peuple », quand la réalité est un peu plus complexe, et le jeu des forces en présence quelque peu plus élaboré.

La stratégie « informative » de Thinkerview est de nature intrinsèquement confusionniste. Tout comme d’autres médias dont on ne cesse de dénoncer ici la ligne habituelle, tels Sputnik, Russia Today, etc… , cet outil médiatique mêle indistinctement, comme si tout se valait, personnalités d’extrême-droite, complotistes, et personnalités de gauche (dans une bien moindre proportion soulignons le encore) pour brouiller les pistes.

Quand on étudie le fond et les détails des interviews, le complotisme dénoncé ici se confirme, au détail près.

« Même s’il invite parfois des invités intéressants, on sent qu’il y a une culture complotico-compatible, qu’on est dans la culture du caché, estime Rudy Reichstadt, directeur de Conspiracy Watch, un site web consacré à l’information sur le phénomène conspirationniste. « Il invite des gens comme Michel Collon, Kémi Séba, Etienne Chouard ou encore Juan Branco, qui participent de cette mouvance complotiste. Il contribue à banaliser la parole de ces gens-là, qui n’élèvent pas le débat. Il leur donne une légitimité, une caution évidente et accroît leur audience. » (source)

On pourrait multiplier les détails qui confirment ce sentiment à l’infini, en égrenant les scènes des vidéos de cette émission qui en sont si symptomatiques. Ainsi, quand il invite un conspirationniste antisémite bien connu, Collon, en ne lui apportant aucune contradiction notable, malgré certaines énormités révisionnistes à propos du conflit en Syrie… (dans la vidéo sur You Tube, à 14:00 : Syrie. “Les médias mensonges ont consisté à montrer des cadavres, à jouer sur l’émotion et à dire : ça c’est Bachar qui l’a fait”. tout en détournant la question de Sky sur les armes chimiques…). Et ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres.

Et comment en arriver au sentiment d’un grand complot, la seule base éventuelle, bien qu’éminemment instable, de tentative d’explicitation pour donner du sens à ce qui n’en a pas ? En poussant l’interviewé dans des domaines qu’il ne maîtrise pas, ainsi que cela s’est montré si visiblement avec François Ruffin, où Sky en a profité pour glisser, à propos de politique internationale des “C’est de la soumission consentie, organisée ? ou « la masse des décérébrés incapables de s’organiser » tellement innocents, confondants de naïveté, tellement peu orientés (mention Ou pas). Et à propos des réfugiés, cette question, terrible : Sky qui demande s’il faut faire de la “remigration”, “terme qui revient souvent sur internet”. Ben tiens… Ici, on sait quoi en penser, de ce concept dont l’origine idéologique est toute tracée.

Le complotisme à l’œuvre dans Thinkerview, on le retrouve pourtant aussi non seulement dans les références appuyées de son animateur, mais également dans les réseaux dans lesquels il s’inscrit, que ce soit en termes de filiation revendiquée, comme dans les réseaux de recrutement des invité.e.s (à l’instar du club des vigilants, pour seul exemple, qui n’est vraiment pas le fruit du hasard…). Le complot, c’est toujours chez les autres, hein… CQFD.

Aussi, l’un.e d’entre nous a illustré la globalité du réseau dans lequel évolue Thinkerview et son animateur par ce schéma :

(voir annexe pour explicitation de ce schéma)

On y retrouve des partenaires bien connus, du côté libéral pur sucre : Korben, (dont je comprends mieux à présent son attitude à mon endroit… Normal : je contrarie ses petits intérêts..)., les éconoclastes, H16, Contrepoints, Epelboin, ainsi que les inévitables souverainistes si terriblement Poutino-compatibles au cœur de tous les complotismes, comme Berruyer et Sapir

Les sources de financement de Thinkerview connues publiquement qui y sont indiquées nécessiteraient davantage de développements que nos moyens personnels ne le permettent, bien que nous ayons quelques soupçons…

Mais penchons nous à présent sur la partie droite de ce schéma, particulièrement instructive :

Rien ne vous choque ? Nous, si. Ce qui nous est apparu comme le nez au milieu de la figure, c’est la paternité de Bertrand Calinou, aux côtés de celle de Marc Ullman, qu’il a déjà publiquement revendiquée : RéOpen 9/11… Ici, le site :

Si vous, cela ne vous dit rien, tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin aux théories complotistes le connaissent bien. Ils ont tout un dossier ici. Il figure ici, et non sans raison, dans la « liste des sites qui puent grave« … Pourtant, cela ne semble pas effrayer cet internaute là…

Mais il peut, n’est-ce pas, y a voir plus d’un âne (volant ? 😉 qui choisisse Sky comme pseudo… Aussi, voilà qui va mieux en confirmant de manière plus appuyée qu’il s’agit bien du même âne, sans la moindre équivoque, au vu du contenu de ce qui suit :

Or, il se trouve que Peter Dale Scott est l’un des grands gourous du conspirationnisme aux USA. Ce n’est donc pas un hasard s’il fut l’une des premières personnalités à être interviewée sur Thinkerview, en 2013

Et comme par hasard, autre détail troublant, voici ce que Sky publie quelques heures après sur le site Réopen 911 :

Voilà qui ne souffre plus de la moindre ambiguïté, n’est-ce pas ?

Toujours à propos de Réopen 911, Sky avait supprimé son compte après avoir été interpelé sur Twitter, notamment par Tristan Mendès France (bien connu ici), mais il était inscrit depuis 2008, et avait publié 1689 messages, comme le confirme cette capture, où on le voit se prendre les pieds dans le tapis… :

Si après ça vous avez encore des doutes…

A ce sujet, au fait… on s’intéressera également utilement, dans ce schéma, à cette partie en particulier :

« J’ai un doute » lui rend d’ailleurs bien la pareille…

… ainsi qu’à ses semblables de RéOpen 9/11…

…. et enfin, la boucle étant bouclée (d’autres exemples dans les cartons), un lien vers leurs amis de Russia Today…

… toujours sur fonds de complotisme :

Dans l’ombre, visiblement, les illuminatis et les reptiliens ne sont pas loin, derrière Bertrand Calinou…

Bref. Ceci n’est que la première étape d’une série de billets sur le sujet, ici ou ailleurs, en fonction de leur contenu et de la vocation de ce blog. Prochaine étape : le positionnement idéologique plus détaillé de Thinkerview, de ses membres fondateurs et de Bertrand Calinou qui parait-il, selon un certain journaliste, n’en n’aurait pas.

« Derrière son côté ‘ours mal léché’, il travaille ses interviews, il a une vraie curiosité. Et il n’est pas du tout dans la morale ou dans l’idéologie », assure Denis Robert, ici.  »

C’est cela, oui… (non, rien…).

La suite au prochain épisode…

Post-scriptum : et déjà des réactions… Pourquoi ne suis-je pas très étonné ?

ANNEXE :

Comment notre schéma démontrant les interconnections entre les uns et les autres -t-il été conçu ?

Toutes les sources proviennent de recherches sur internet, accessibles à toutes et à tous.

Pour les partenaires, nous avons regardé toutes les vidéos de ThinkerView où sont indiqués en introduction les partenaires.

Pour les financements, c’est le Tipeee et le CNC dont on peut retrouver la trace sur le CNC (https://www.cnc.fr/professionnels/aides-et-financements/resultats-commissions/fonds-daide-aux-createurs-video-sur-internet-cnc-talent–resultats-de-la-commission-du-24-avril-2018_570218).

Pour les membres :

Pierre-Yves Minier : il suffit de faire une recherche whois pour voir son nom en tant qu’hébergeur du site de ThinkerView.
Mathieu Minier : son nom est cité dans les vidéos du début (frère de Pierre-Yves Minier ?).

Léonard Sojli : son nom est indiqué comme compositeur de la musique de ThinkerView sur les premières vidéos, la recherche whois confirme que son site « J’ai un doute » est à nouveau hébergé par Pierre-Yves Minier.

Comment sait-on qu’il s’agit de son site (en tout cas qu’il est l’un des principaux administrateurs ?) : Léonard Sojli a une société d’enregistrement sonore. Quand on compare sa voix sur les vidéos de J’ai un doute et sa voix sur les vidéos de son entreprise (No-edit.fr), c’est exactement la même et aucun doute possible car il a un accent albanais très reconnaissable. C’est d’ailleurs lui qui a crée l’association « Les Albanais de France » dont l’adresse est la même que pour la première association créée pour ThinkerView :
Les Albanais de France : http://www.journal-officiel.gouv.fr/association/index.php?ctx=eJwNxz0SQDAQBtCvdgq9QrJkUWhdYycTMcxE4iecn9c9CfAR8kbY!04OcqKcbfaHvZ68pbika*87qqHWVJNSXEAcKs1GN6qhjtiYodV9zwxZtzw9IYAMProLGMU_&page=12
ThinkerView : http://www.journal-officiel.gouv.fr/association/index.php?ctx=eJwlys0KgzAQBOA99ynEaw9mNz!bFHrtE*QexEYqWJOusc*fgDCXmW*iCrNA*G0w7nueIH6he401lVGOuuRtzvJp9U40KDeQQn3ppiwlS1uHKind!mcuPcQJrogUCIMmpdkHVuy9O8EE45hNcIzBKGqEJ2jf4ixqQ5YMthNDfC*1cawrkIU*nJcqVw__&page=1

Les Parasites : leur participation est connue et créditée (mais elle s’est arrêtée).

Le Club des Vigilants : Sky lui-même n’a jamais caché avoir fait parti de ce think tank et il en parle dans une interview (« Sky a lancé ce projet fin 2012 avec le journaliste Marc Ullmann. « J’étais dans un think tank où je me faisais chier comme un rat mort et ‘le vieux’ [Marc Ullmann] m’a poussé à continuer le projet », raconte Sky en rendant hommage à ce « parrain » mort en 2014″ : https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/qui-se-cache-derriere-thinkerview-la-chaine-youtube-qui-surfe-sur-le-mouvement-des-gilets-jaunes_3441317.html), il qualifie souvent Marc Ullman de « mentor ».

ReOpen : il a en tout cas participé au forum (cf. captures) et semble proche/ami avec le fondateur. Il a notamment produit une vidéo conspi sur le 11 septembre mais nous n’avons pas la capture du message où il en parle étant donné qu’il a visiblement fait la demande express au fondateur de ReOpen de supprimer son compte quand il a su que des recherches étaient en cours sur lui. Il s’agit de cette vidéo avec un pilote du nom d’Adam Shaw : https://youtu.be/k9Vqg4xWMM4
Dans un post Facebook ThinkerView, Sky parle de son ami Adam Shaw à qui « vous pouvez poser vos questions » : https://www.facebook.com/Thinkerview/posts/adam-shaw-est-un-ami-donc-si-vous-avez-des-questions-je-peux-essayer-de-les-fair/819526584803125/

(1) « On est au milieu de toutes les communautés qui s’écharpent sur internet, de l’extrême droite à l’extrême gauche, explique Sky. On cherche à créer un terrain neutre pour que tout le monde puisse échanger. » (source)

faux comptes twitter : #antisémitisme et #islamophobie, quand les racismes se répondent… #desinformation

Vous avez peut-être entendu parler de cette histoire :

4CHAN. De faux comptes Twitter dont les signataires se font passer pour des Juifs et promouvant des théories conspirationnistes ont proliféré après la publication d’un post sur le forum de messagerie en ligne 4chan. L’auteur du post appelait les lecteurs à « créer un mouvement massif de faux profils juifs sur Facebook, Twitter, etc ». Selon le post, le but est d’éviter la censure par les entreprises de réseaux sociaux et de diffuser des théories conspirationnistes sur le soi-disant rôle juif dans le commerce d’esclaves, l’économie globale, les médias de masse et l’industrie de la pornographie (source : The Times of Israel, 21 août 2019). (vu ici).

Il se trouve qu’il n’est pas nécessaire d’aller aussi loin pour rencontrer le même type de stratagèmes racistes. Dans notre pays, sur twitter notamment (je ne peux pas être partout…), on a assisté à une époque à une floraison de comptes racistes qui se dissimulaient sous des identités en apparence musulmane avec des noms à consonance arabe pour propager de la merde raciste et complotiste à l’endroit de la communauté musulmane. C’est une pratique bien connue des habitués de ce réseau (a) social là…

Je ne vous dis pas quel niveau d’amoralité totale il faut pour se livrer à ce genre de stratagèmes dégueulasses.

Qu’il existe sur ces réseaux des groupes de chasseurs de haters (clin d’œil à @resisteamFR) est une bonne chose. Le problème, c’est que rien n’empêche les auteurs de comptes suspendus et/ou supprimés pour leurs propos incitant à la haine d’en recréer un autre, sous une autre identité avec une autre adresse mail, et de continuer à pourrir le net avec ses ordures mentales. Et après tant d’années de pratique de ce réseau en particulier, je n’ai toujours pas vu de parade efficace à ce phénomène qui permet à la haine en ligne de perdurer. Seule une condamnation judiciaire hélas semble de nature à stopper tant les propos délictueux de ce type que les cyber-harcèlements.

Le Média déroule le tapis rouge à un conspirationniste antisémite #Collon

La Web TV des zinzins soumis ne nous aura donc rien épargné…   Résumons : un propagandiste d’Assad qui prend la défense de  Dieudonné et propage du Panamza (El Khal), une complotiste rouge-brune (Lacroix-Riz),  un autre complotiste plus connu, le grand gourou de l’UPR  (Asselineau), un contributeur particulièrement confusionniste (Boucaud-Victoire), une souverainiste de droite (Polony),  une ex-directrice qui relaie du Damien Rieu (Aude Lancelin),

… et maintenant, un conspirationniste antisémite notoire, jugé comme tel par la justice belge…

Mais voilà qui ne suffisait pas à Le Média et son nouveau rédacteur en chef, Denis Robert que visiblement plus rien ne rebute… Et dire que j’ai eu la faiblesse de le défendre en d’autres temps… Voilà qui est bel et bien fini. Aucune complaisance avec l’ennemi et ses relais.

Apportons nos lumières aux adeptes obscurantistes du « Grand remplacement » #racisme #xenophobie #immigration

Capture.PNG

Et si l’on apportait un peu plus de lumière aux obscurantistes grand remplacistes, les cousins exactement du tueur de Christchurch ? C’est ce que viennent de faire Samuel Laurent, Maxime Vaudano, Gary Dagorn et Assma Maad dans cet excellent article que  je vous recommande sur le sujet de la théorie complotiste et raciste du grand remplacement. Une théorie qui vaut à la France une renommée internationale en matière de dégueulasserie idéologique, et dont, comme je l’écrivais ici, Renaud Camus s’absout à si bon compte… Et pourtant.

Morceaux choisis :

CaptureCapture2Capture3Capture4

… En effet. je confirme. Tous les jours. Ici. Les paroles s’envolent. Mes écrits restent. Des archives pour le futur… Servez vous. Ya qu’à piocher.

Capture.PNG

Archives

 

OFFICIEL : #SudRadio bascule dans la #fachosphère. La preuve par #chouard #Ric

On les savait éminemment friands de sondages de nature à constituer à eux seuls une provocation à la haine raciale et religieuse, avec des concepts en provenance directe de la fachosphère. On les savait aussi assez prompts à relayer la merde propagande homophobe de LMPT... On sait maintenant qu’ils ne reculeront devant aucun sacrifice pour donner à leur antenne une emprise encore plus complotiste et raciste, et encore plus favorable à l’extrême-droite, caressant certains électeurs/auditeurs dans le sens du poil et flattant volontiers leurs plus bas instincts… C’est maintenant officiel :

Capture.PNG

Monsieur le Président de Sud Radio, qui ne supporte guère la contrariété, a cru bon de réagir publiquement sur twitter à un papier dénonçant la supercherie bien putaclics / piège à buzz / audimateuse (cochez la bonne réponse) de cette immonde salade complotiste, à juste raison, qui surfe sur la vague jaune à l’écume quelque peu brunâtre, qui a Chouard et le RIC pour étendard… Tout en se prétendant ni de droite ni de gauche mais apolitique. L’apolitisme, franchement, ça schlingue. Démonstration :

Capture.PNG

Monsieur le Président de Sud radio choisit donc de réagir à ce papier en le raillant si grossièrement, montrant ainsi son niveau de bêtise crasse sur un sujet aussi sérieux en termes de préservation de ce qu’il nous reste de démocratie… Car on sait bien pour qui roule Chouard, et ça n’est pas précisément son principal souci, malgré les apparences, fort trompeuses comme le savent tous ceux qui se renseignent un tant soit peu sur l’individu problématique en question,  et ses fréquentations idéologiques douteuses. Pour moi, il n’y aucune ambiguïté,  Soral n’est vraiment en effet ni un héros ni un glorieux résistant, mais une sale vermine fasciste antisémite, point barre.  Aussi,  informer sur ce triste personnage qu’est Chouard, qui a fait profession de tromper son monde sous des allures bonhommes et à priori si bienveillantes et de surcroit pédagogues (et mon cul, c’est du poulet ?),  est donc une entreprise de salubrité publique. Chouard est purement et simplement à mes yeux comme à mon cerveau un relais de l’extrême droite, et personne ne m’en fera démordre. Le  papier de France Soir  est ici. Mon dossier personnel sur Chouard est là.  Ma position sur le RIC est très proche de ce que les amis du Pavé brûlant de Bordeaux expriment là. A vous de choisir votre camp… Et comment vous protéger contre l’épidémie de peste brune actuelle. Moi, je fais mes choix, à travers mes publications ici. C’est à vous de faire les vôtres. Je n’ai quant à moi en effet rien d’un gourou. Même si vous m’aimez, faites mentir l’adage : ne me suivez surtout pas,  faites vous plutôt votre propre avis, en lisant, et vous informant, puis croisez vos informations comme je le fais également. Et une fois que votre avis sera éclairé, peut-être que je le respecterai, s’il ne franchit pas la ligne rouge à ne pas dépasser ici. Ou que je respecterai aussi votre ignorance. Mais sûrement pas le cynisme, voir le militantisme extrêmement droitier de certains, sur le compte desquels je vais dès à présent me renseigner de plus près. Car ça commence à faire beaucoup, Sud radio, pour des coïncidences… Par exemple, entre nous, Didier, aller sur une chaîne d’extrême-droite qui a reçu le nazi Ayoub pour comparer Macron à Mussolini, malgré toute l’antipathie que j’éprouve pour ce faux derche cynique et pauvrophobe qui se prétend « notre » président, voilà qui fait un peu tache, n’est-ce pas…

Capture
source

Achète toi une cohérence. A force de tant de mépris pour nos connaissances sur le sujet politique qu’est le positionnement éminemment problématique de Chouard, tu as gagné,  je vais enfin m’intéresser à ton cas…

Capture.PNG
source

Pour disqualifier, seulement, vraiment ? Pourtant, le simple fait que Chouard se dirige si naturellement vers Asselineau, un type qui prétend que l’Union européenne serait un projet d’Hitler, voilà qui devrait suffire pour éveiller la méfiance de n’importe quel individu.e normalement doté.e en neurones efficients, mais bon…

A force de collectionner les perles de ce genre, Didier de Sud Radio, ça finit par devenir plus que suspect. Et Chouard n’est que la cerise pourrie sur le gâteau à la merde que tu as déjà patiemment confectionné avec tout ton pognon…

Déjà, quand on est adoubé par Médias presse infos, voilà qui commence fort à ressembler à l’ombre d’une démonstration…

Capture.PNG

… sans parler du reste, comme cet immonde raciste qu’est Bercoff, dont il n’y a plus grand chose à dire tant il est désormais irrécupérable.

Capture.PNG

La suite au prochain épisode.

le pus du #complotisme dans les plaies de notre société

Je n’ai cessé de dénoncer ce fléau depuis que ce blog existe, c’est à dire plus de 10 ans maintenant. Il est présent partout sur Internet et n’a cessé de se développer, envahissant tous les tuyaux, jusqu’aux mieux informés. Et la merde est en train de déborder des canalisations, de partout… Peu de gens peuvent prétendre de toute bonne foi avoir été épargnés. Des théories complotistes et conspirationnistes, j’en ai vu de toutes sortes, pendant toutes ces années que je scrute le net, de plus en plus délirantes, au point que je ne sois plus surpris de grand chose qui puisse me mettre en PLS… La dernière qui fait führer est celle du gourou Asselineau, dont plus rien ne m’étonne vraiment  non plus. Pour tenter de mettre en haleine ses adeptes, il faut bien ça… Sa dernière théorie ridicule selon laquelle l’Union Européenne serait un projet nazi a pu être démontée en trois coups de cuillère à pot par une jeune You tubeuse d’une vingtaine d’année, c’est dire.

Capture.PNG

Mais les traces demeures, qui s’inscrivent sur des rumeurs persistantes du même niveau de non-analyse et d’absence de sens critique.  Le parti groupusculaire d’Asselineau, l’UPR,  dont les morpions tentent si avidement de croire qu’ils sont légion en squattant les réseaux sociaux est lui-même une boule de pus complotiste, qui attire tous les détraqués et les perdus de notre société malade. Lesquels, si vous osez utiliser vos connaissances et votre sens critique, opposant votre raison à leurs croyances, ne vous lâcheront plus, jusqu’à vous faire rendre gorge… Pour s’en débarrasser, je sais de quoi je parle, une seule solution : les bloquer directement, sans sommation. ça ne sert strictement à rien de discuter avec des gens qui sont si clairement sous emprise et dans l’irrationnel. Mais ce ne sont pas les seuls complotistes de la terre, il y en a  bien d’autres, un peu partout, et dans tous les partis, même si leurs dirigeants s’en défendent bec et ongle, pour la galerie…

L’un des complotistes à la petite semaine dont les réseaux sociaux sont constellés, a été formaté par You Tube et nivelé par facebook (à moins que ce ne soit l’inverse).  Il est en train de briller au firmament du complotisme, alors qu’il surgit si clairement d’un néant dont seul un mouvement aussi problématique en la matière que les gilets jaunes ont pu le tirer : celui qui se fait nommer  Flye Rider, et n’est que Maxime Nicolle. Malgré tout ce que l’on sait de lui,  voilà qui n’empêche nullement de le recevoir sur les plateaux de télé, et un parti dit sérieux, LFI, de signer des tribunes avec lui, entre autres personnalités problématiques de ce point de vue. Son complotisme délirant vient pourtant de récidiver de la plus navrante  des façons qui soit :

 

source

Cependant, s’il convient en effet d’en finir avec les théories du complot sans queue ni tête, il convient aussi d’en pointer les responsabilités.

Capture.PNG
source

Car je n’ai pas quant à moi la mémoire courte, ni la réflexion atrophiée par le court terme des médias et du journalisme en mode BFM.  Le complotisme le plus détestable, qui remonte encore et toujours au complotisme maître de tous les autres, celui du grand complot juif qui nourrit l’antisémitisme, ne date pas de la dernière pluie, ni des gilets jaunes. Mais il est  vrai que montrer d’un doigt empli de mépris le complotisme hallucinant d’un Gilet Jaune de cet acabit là, visiblement acculturé politiquement et dénutrit culturellement, qui ne possède pas la structure intellectuelle nécessaire pour se protéger des stigmates du complotisme le plus vil, permet tranquillement de s’absoudre de ses propres turpitudes en la matière, et de celle des médias main-stream en général… Pourtant, leur responsabilité dans ce qu’ils ont donné à manger culturellement et intellectuellement à leurs lecteurs/trices et à leurs téléspectateurs/trices est immense… Comme si les Unes si tristement habituelles du Nouvel Obs, de l’Express ou de Marianne par exemple,  sur les francs macs ou sur le grand remplacement islamique,  n’était le fait que des seules classes populaires…

 

… Je ne peux m’empêcher de penser que par delà l’aversion pour la frange la plus brunâtre des gilets Jaunes, celle que je conspue ici en l’observant et la débusquant chaque fois que je le peux, il y a aussi et surtout, derrière la critique de ce complotisme, une part de pauvrophobie

Pourtant, non, tous les pauvres ne sont pas aussi idiots, ni complotistes, ni racistes et xénophobes que Flye Rider, n’en déplaise à une soi-disant intelligentsia qui a elle-même si gravement fauté. La logique du bouc émissaire, on sait trop bien ce qu’elle recouvre, et quels sont les processus de déculpabilisation à l’oeuvre…. Nul.le ne devrait plus être dupe.

 

Michel Collon est antisémite (et j’ai le droit de l’écrire grâce à @marcelsel )

Capture.PNG
source

Depuis hier soir, 22H40, je sais que l’on a dorénavant – enfin ! – le droit légitime de qualifier Michel Collon, journaliste et essayiste belge animateur du site Investig’Action, en plus d’être complotiste, conspirationniste et propagateur de fakenews délirantes, d’antisémite… Même si je n’avais personnellement guère de doutes sur le sujet, comme je l’ai déjà exposé ici à l’occasion de son invitation plus que douteuse,  et dont on a si peu parlé en fRance,  au salon livre francophone de Beyrouth.

Nous voilà donc à présent bien  involontairement dans les pas de Marcel Sel, journaliste belge auquel il avait intenté un procès pour cela…  Collon  l’a perdu, raison pour laquelle j’en parle aujourd’hui ici :

Capture.PNG
source

Voilà un jugement bien mérité. Appeler un chat un chat, et Collon, malgré ses circonvolutions alambiquées qui se cachent derrière le petit doigt de l’antisionisme, un antisémite. Si mon combat antifasciste m’amène aujourd’hui à croiser le chemin de Marcel Sel, dont je soutiens ce combat là, je tiens toutefois à préciser que je le rejoins sur ce point et celui là seulement. Car si je me suis laissé aveugler autrefois par son antiracisme que j’estime sincère, je ne saurais cependant lui signer un chèque en blanc pour ce qui concerne d’autres sujets… dont, au hasard, la lutte contre le sexisme, raison pour laquelle je me suis mis à distance de ce Monsieur. Sans parler de sa proximité à mes yeux problématique, puisqu’ anticapitaliste, avec Jean Quatremer, dont on sait ce que je pense ici.

#Baron et #Chalençon en #GiletJaune, ou les délires d’une secte : le #CNTF de #Fiorile

J’étais déjà assez stupéfait devant ce qui m’apparaissait alors comme une aberration totale, issue d’un cerveau particulièrement torturé par des errements idéologiques dont j’ai du mal à définir la teneur exacte, tant ils empruntent de chemins tortueux… Je veux parler de Sylvain Baron en général, et de son dernier exploit connu en particulier : celui de faire avec d’autres gilets jaunes (probablement aussi déjantés) le siège d’une base aérienne de l’Indre pour appeler l’armée à la rescousse du mouvement, dans la perspective  de destituer Macron, comme ils l’explicitent directement dans ce communiqué.  Pareil délire me laissait sans voix, tant cela dépasse le cadre du raisonnable.

Mais voilà que j’apprends ce matin qu’un autre, tout aussi agité du bocal que Sylvain Baron,  emprunte le même chemin mystique délirant :   Chalençon, que j’avais déjà épinglé ici en raison de son racisme et de son appartenance à l’extrême-droite, via DLF…

Capture.PNG
source

Après Baron, Chalençon donc….  qui appelait déjà, lors de mon dernier billet le concernant à la prise du pouvoir par … le général Pierre de Villiers. Difficile de n’y voir qu’une simple coïncidence, quand on sait comme moi  certaines connivences idéologiques, proches de l’extrême-droite conspirationniste. J’avais déjà une intuition lors de la sortie mystique de Baron lorsque j’ai lu leur communiqué délirant, qui me rappelait quelque chose dans le style d’écriture. Mais maintenant, je n’en ai plus aucun, d’autant plus que je sais que les adeptes du grand gourou Fiorile et de son Conseil National de Transition sont bien  présents dans les manifs de gilets jaunes, comme on peut le constater sur cette image, obtenue grâce à l’une des taupes de la fachosphère à qui je l’ai empruntée (un prêté pour un rendu… vu ce qu’il a fait lors du procès de Méric, cette ordure : renseigner les fachos). Le recours à l’armée pour reprendre le pouvoir (illégitime à ses yeux) au nom de mystérieux citoyens lésés de leurs droits est en effet la marque de fabrique des délires du gourou Fiorile, dont c’est une obsession.

CaptureCapture2

Mais après tout, et si c’était moi, misérable et indécrottable incrédule, qui était dans l’erreur ? Et si  l’armée, dont plusieurs généraux en retraite (Martinez, Piquemal, et autres…) ont en effet été surpris dans des mouvements de sédition,   se joignait en effet à leur combat contre le mal pour détrôner Macron ?

Je dois cependant pour être tout à fait honnête, laissant par là même tomber mon masque de cynisme désabusé et ironique habituel,   vous avouer un petit truisme à la façon de Marie Darrieussecq ; je suis comme une truie qui doute.

Mon hypothèse première vole en effet plus volontiers vers celle de départ : le délire mystique d’individus sous emprise sectaire. La suite au prochain épisode… J’essaie de mieux étayer tout cela, promis. Là, je pars en week-end, loin de ce monde de tarés, coupé d’internet. Question de santé mentale…. 😉

Nota bene : je ne comprends même pas que certains soi-disant journalistes (encore, en Italie, où ils ne sont pas connus, passe encore. Mais en fRRance !!!! ) puissent prendre tout cela au sérieux… sans au moins décrire dans quels cercles idéologiques concentriques évoluent ces… (non rien, je ne voudrais pas tomber sous l’accusation de validisme…. 😉

Bal des vampires chez les conspis #Chouard #asselineau #UPR #Ric #Frexit

Capture.PNG

Il y a certaines convergences politiques qui vont de soi. Celle qui attire Chouard vers Asselineau ne me surprend aucunement. Bien au contraire,  elle était logique et prévisible. Je ne comprends même pas qu’ils n’y aient pas pensé avant. Mais on me dit que Chouard fut autrefois plus tenté par Mélenchon… Ce qui en dit assez long pour moi, sur l’échelle du chauvinisme patriotard…mêlé de confusionnisme, là encore, pour cause de Gilets Jaunes.

Capture.PNG
source

Passons, là n’est pas le sujet, traité ailleurs. Unis par de mêmes déterminants politiques que sont le nationalisme, le souverainisme, et le complotisme/conspirationniste/confusionnisme, il était écrit que ces gens là se rapprochent. Il est d’ailleurs assez fréquent que les chouardisants adhèrent aux théories fumeuses de l’UPR, ou que les morpions de l’UPR professent celle, seule, unique et universelle quand il s’agit de Chouard, de la liberté d’expression absolue, sans garde-fous d’aucune sorte,  et du RIC. Voilà donc l’occasion inespérée  pour moi de brocarder par ce billet tant l’un que l’autre, qui me répugnent à plus d’un titre. Car rappelons que si Chouard, par la « grâce » des Gilets Jaunes et leur totem qu’est le RIC est à présent un peu mieux connu, et que je me suis employé plus souvent qu’à mon tour à en dénoncer ici la toxicité et les inquiétantes proximités idéologiques, tant il fricote sans même se cacher avec l’extrême-droite, c’est un peu moins le cas d’Asselineau et de son UPR, qui malgré bien des avertissements d’autres vigilants, continue de n’être pas encore assez connu. Pourtant, lui non plus,  ne devrait pas faire illusion, surtout à gauche, vu son parcours et son positionnement. Mais comme même l’une de mes amies ne savait pas qui c’était, je me dois de verser dans la pédagogie, quand bien même n’y aurait-il dans ce pays qu’une seule personne abusée par ce genre d’individus peu scrupuleux dans mon registre de valeurs, et d’éthique. Et pour illustrer les raisons pour lesquelles je n’hésite nullement à qualifier de toxicité mentale l’idéologie crypto-fasciste d’Asselineau et de l’UPR, que je désigne comme ennemi de tout antifasciste et simplement anti-raciste qui se respecte, je ne vois rien de mieux que de vous renvoyer à ce précédent billet, duquel je ne retire aucune ligne même s’il date un peu, malgré quelques éléments contextuels d’alors  :

Capture.PNG

Que quiconque qui se pique d’humanisme, de démocratie, et d’éthique puisse prendre au sérieux pareil individu, qui a travaillé pour le RPF de Pasqua, cette ordure absolue,  et pour une autre personnalité tout aussi problèmatique,   Philippe de Villiers, ou qui trouve le FN « trop mesuré » en terme de positionnement nationaliste, ne mérite que mon rejet. Il convient d’alerter régulièrement sur le danger que constitue ce type extrêmement droitier pour notre société.  C’est non seulement un complotiste invétéré, qui va jusqu’à menacer publiquement celles ou ceux qui le démontrent factuellement (Rudy Reichstadt de Conspiracy Watch, Streetpress , Ornella Guyet), comme je l’ai prouvé dans ce billet là. C’est aussi  une tête de réseau de l’extrême-droite conspirationniste, qui invite complaisamment dans les universités d’été de l’UPR des complotistes notoirement hallucinés comme Thierry Meyssan ou Alain Benajam, fort peu suspects de gauchisme. Et encore moins d’antifascisme. Aussi, il ne sera jamais vain de continuer inlassablement d’alerter tout un chacun.e, dont cette amie dont je parlais plus haut. Car je vois fleurir un peu partout des affiches de l’UPR dans mon département, en nombre impressionnant, dans des endroits bien visibles, qui pourtant n’émeuvent guère, contrairement à celles du FN/RN.  Il convenait donc de démasquer cette escroquerie politique tout aussi droitière. Et cela d’autant plus qu’il n’est pas rare de surcroit de débusquer des antisémites dans ce mouvement nationaliste moisi, comme je l’ai déjà stipulé ici.

L’ IEP Lyon invite un conspirationniste d’extrême-droite #UPR #Asselineau

capture
source

Voilà un « drôle » de choix pédagogique… Sans doute pour mieux éclairer ses étudiants sur les dangers idéologiques de notre époque  si troublée,  en réelle perte de repères clairs,  l’IEP de Lyon fait donc le choix du confusionnisme politique, du complotisme, et du nationalisme sournois (d’autres que moi diraient du fascisme) en invitant ce sale type :

Capture.PNG

… C’est d’autant plus gênant pour le directeur de cet IEP là que, comme le révèle cet article de Rebellyon, il vient de signer une tribune contre l’extrême-droite à Lyon.  On aurait donc pu attendre de lui qu’il fasse preuve de davantage de cohérence en  n’invitant pas des gens qui  en sont un relais bien connu, transmetteur de leurs idées.  Outre le nationalisme outrancier qu’il partage avec la fachosphère, qui se caractérise chez ses militants par un anti-américanisme (très) primaire et le hochet  de la sortie de l’Europe qui leur permet d’attirer dans leurs filets (très) dérivants y compris des gens revendiqués de gauche, les membres de l’UPR se caractérisent en effet aussi, via leur cyber-militantisme qui relève davantage du harcèlement que de l’argumentation politique sincère et spontanée, par leur complotisme halluciné. Des confus, quoi. Avec eux,  vous avez le choix en termes de clé d’explication du monde comme il va (spoiler : mal)  entre le complot juif et celui du grand lobby LGBT…. à moins que ce ne soit les francs-maçons. J’ai d’ailleurs déjà piqué plusieurs d’entre eux la main dans le sac moisi de l’antisémitisme le moins ambigu qui soit…  Ce n’est donc pas là diffamation, comme l’un de ces morpions de l’UPR  a tenté de m’en convaincre,  me menaçant par là même occasion d’un procès (m’en fous : j’suis insolvable).

Aussi, pour toutes les raisons sus-nommées, le verdict du tribunal populaire unipersonnel que je représente est  on ne peut plus clair,  net et précis  :

UPR, hors de nos luttes, de nos vies, et de nos facs !