Le douteux S.O. fasciste des anti-PMA #MarchonsEnfants

Il semblerait que d’aucuns se soient vantés un peu trop vite du caractère soi-disant bon enfant de la marche des anti-PMA de ce week-end, dans laquelle figuraient une bonne partie d’homophobes notoires, de vieux réacs, d’ Alliance Vita à LMPT en passant par les Veilleurs et autres catholibans. Bref, tout ce que les cathos tradis comptent de bien moisi, quand on sait comme moi quelles idées bien puantes animent ces gens là…

Pourtant, heureusement que Quotidien était là pour dénoncer publiquement l’agression dont son équipe a été victime, sans quoi le grand public n’aurait jamais su de quelles brutes épaisses aux idées d’un autre siècle, racistes, sexistes, homophobes et antisémites, était composé une partie du cortège de ces contestataires de la loi bioéthique dont l’examen à l’Assemblée Nationale s’achevait aujourd’hui.

On savait déjà ici que LMPT recrutait volontiers ses gros bras chez les fafs de l’Action Française et de Génération Identitaire.

On sait maintenant que les mêmes ne s’embarrassent pas de considérations morales en admettant si volontiers la compagnie de gens aussi scélérats et particulièrement vomitifs que Benedetti et Ryssen, dont on connait ici le pedigree bien dégueulasse. Suffit de cliquer sur le lien sous leur nom pour en avoir un léger aperçu…

Que de pareilles vermines fascistes puissent agresser des journalistes avec la complicité passive des autres manifestants présents tout autour en dit à mon sens bien assez long sur la nature de ce mouvement qui met soit disant l’intérêt supérieur de l’enfant au dessus de toute autre considération.

A ce propos, d’ailleurs, chaque fois qu’ils manifestent, et quel que soit leur nombre, je ne peux m’empêcher de me demander où étaient tous ces gens quand des enfants se faisaient violer, dans le silence le plus insupportable qui soit, quand on sait les innombrables affaires de pédophilie qui ont défrayé la chronique judiciaire ses dernières années. Rien que cela à mon sens les disqualifient pour toujours, et de manière irrémédiable, de se placer en soi-disant défenseurs des droits de l’enfant.

« Thérapies de conversion  » : la fRance encore et toujours derrière Malte, à la merci de sa #fachosphère ? #LGBTQ #RN #LR

Mais qui sont ces monstres pré-historiques qui veulent forcer des homosexuels à devenir hétéros ? Voilà qui m’apparait d’une violence inouïe, proche des châtiments et des tortures du moyen-âge… et/ou d’une absence d’empathie totale. Après avoir vu cette information passer sur mon écran, je suis donc allé y voir de plus près… M’efforçant de suivre un quelconque itinéraire d’un internaute lambda, sans grande connaissance de ce sujet précis…

L’affaire qu’évoque Quotidien ne date pas d’hier, mais du 1er mars 2018 précisément, date à laquelle le parlement européen avait à se prononcer sur le sujet. Aussitôt, une infographie circulait pour dénoncer – à juste titre – les misérables qui se sont commis dans pareille aberration éthique, relevant à mon sens de l’homophobie, qui parlait de 34 opposants français, situés majoritairement eux aussi dans les mêmes camps politiques (LR et FN, pour ne pas les nommer…. Comme je suis très étonné … 😉

Toutefois, l’honnêteté commande de préciser que cela résultait de la non prise en compte des modalités de vote si particulières de ce parlement européen, où il est possible de se raviser ensuite. Une erreur qu’avait pointée alors Le Monde, repêchant les dit.e.s victimes du vote stakhanoviste de ladite assemblée…

Ce vote n’ayant qu’un effet purement incitatif, il appartient depuis à chaque état de légiférer sur le sujet. Le site Komitid a donc fait le job en se livrant à un tour d’horizon des législations nationales pratiquées en Europe.

source

Bien sûr, je suis allé voir aussitôt ce qu’il en était de la France. Tel n’est pas le cas. Ces traitements que je juge personnellement inhumains et dégradants que sont les thérapies LGBTQ phobes ne sont pas interdits., j’apprends qu’elles seraient plus « officieuses » qu’aux Etats-Unis, où certains États ont dû légiférer pour les interdire, mais que rien dans la loi française n’empêche pourtant ces « thérapies ». Pourtant, elles existent bel et bien.

A cela, Libération prétend que « le droit français, contrairement à celui d’autres pays, [serait] déjà suffisamment protecteur« . (une affirmation appuyée par la réponse à cette question posée alors au Sénat).

Aussi, je suis allé voir sur le site qui constitue, pour les amateurs comme moi, un réflexe spontané en matière d’information sur les textes juridiques…

source

Quel dédale… Tout un tas de lois et de décrets, de mesures dont j’ignore la réelle portée opérationnelle, et qui concernent toutes les discriminations sans distinction… Et quand elles concernent les LGBTQ, je n’y vois rien de spécifique au sujet ici traité…. Pas le temps…

Mais au fait, pourquoi ce sujet revient-il sur le devant de la scène médiatique et journalistique ? Le lien vers 20 mns déjà produit nous en donne l’explication :

Depuis plus d’un an, Laurence Vanceunebrock-Mialon, (1) députée La République En Marche (LREM) de l’Allier, prépare une proposition de loi visant à mettre fin à ces pratiques qu’elle juge « indignes ».

Tiens, elle aussi ? Intéressant. Suivons ce fil… Déjà, une définition utile :

Le chercheur convoqué par Libé (Jimmy Charruau, Docteur en droit Public, Université d’Angers) dit quant à lui que…

Mais alors, que prévoit le projet de cette personne, Laurence Vanceunebrock-Mialon, (dont, au passage, l’affiliation politique me défrise fortement derrière les oreilles, compte-tenu de leurs positions sur d’autres sujets, mais si c’est pour la cause…)…

Ce à quoi Jimmy Charruau sur Libé répond :

Sa conclusion :

Je l’écrivais d’emblée, le sujet ne date pas d’hier, ni d’avant hier. Ni en matière législative nationale ou internationale, ni d’après d’autres points de vue… Il y a deux ans, un projet de loi n’était déjà pas à l’ordre du jour non plus… selon le même Libération. Qui pourtant produisait ces documents particulièrement choquants (j’en ai vus d’autres ailleurs, sur des revues confessionnelles d’extrême-droite)

… Peut-on ignorer encore longtemps les méfaits indéniables de ce genre de procédés, de propos et de positionnements idéologiques dégueulasses, desquels on devrait mettre à l’abri en effet les personnes les plus vulnérables, mais aussi tous les concerné.e.s ainsi agressés moralement, jusqu’à nourrir les violences homophobes ? Je m’étais d’ailleurs publiquement élevé contre les propos mêmes du pape en lien direct avec ce sujet… avec l’habituelle délicatesse qui me caractérise 😉 :

source

Si même le pape s’y met aussi, on n’a pas le cul sorti des ronces….

Je vais donc attendre en l’espèce que la loi soit ou non actée dans ce pays (sur lequel sa parole compte pour du beurre en vertu d’un principe qui m’est cher), et d’en connaitre le contenu, et les réactions des un.e.s et des autres, avant d’y revenir…

En attendant, comme dab, je tenais à graver ici le nom de ces infâmes rétrogrades homophobes qui se sont opposés, le 1er mars 2018, au Parlement Européen, à ce qu’on interdise ces thérapies de conversion, alors qu’elles sont indéniablement d’une violence physique et/ou psychologique et morale qui est proprement insupportable à l’antifasciste comme à l’anti-autoritaire, libertaire, et anti-sexiste (donc luttant contre les LGBTQphobies) que je suis…

Et encore, qu’ils/elles ne se plaignent pas, je suis beaucoup plus indulgent que dans l’émission Quotidien, où les abstentions ont été comptées également parmi les 29 personnalités au vote problématique sur le sujet. Il est d’ailleurs intéressant de savoir pourquoi…

… surtout quand il s’agit de Morano… et de ses propos ignobles…. (dont il convient donc de garder la trace ici) :

On notera pour terminer qu’une fois de plus, sur ce terrain là comme sur d’autres (ainsi, les droits des femmes), le parti le plus rétrograde, sexiste et homophobe de ce pays est…. Bingo.

(1) une personne dont il n’est pas inutile de se pencher un peu sur sa page wiki, tant son parcours n’est pas anodin… Passée son appartenance professionnelle antérieure à la Police, j’ai eu ainsi le plaisir d’apprendre, ce qui a un certain rapport avec le sujet, qu’elle avait menacé de quitter LREM si Agnès Thill n’en était pas exclue en raison de ses propos violemment homophobes, comme les qualifie elle-même Marlène Schiappa ici, ce qui a été le cas fin juin.

l’apologie du terrorisme, c’est toujours chez les autres… #catholibans

Voilà ce que l’on peut trouver de particulièrement significatif de la charité et de la compassion chrétienne sur une page facebook dénommée « Résistants Catholiques » , à qui je ne ferai pas le plaisir d’un lien :

… Visiblement, cette page est administrée par l’un de ces catholibans qui s’agitent autour du corps maintenu artificiellement en vie de Vincent Lambert. CQFD.

#Bellamy que voilà… Avec @lesRepublicains et #LMPT, à (l’extrême) droite toute !

Le choix est bien plus stratégique qu’il n’y parait de prime abord. Certains pourraient éventuellement en conclure hâtivement au suicide politique de cette droite là, si l’on écoutait au pied de la lettre les uns et les autres…  Mais ne sous-estimons pas notre ennemi. La droite française, de plus en plus dure, de plus en plus raciste, xénophobe, pauvrophobe, et de plus en plus soluble dans l’extrême-droite représentée par Wauquiez, comme je l’ai déjà démontré ici à différentes occasions, se choisit donc aujourd’hui un discutable  candidat pour tête de liste à l’élection européenne, François Xavier Bellamy. Un aficionados de LMPT (ce parti homophobe extrêmement droitier), catho-réac pur style (ne manque même pas les mocassins à glands) qui est intimement persuadé de détenir la vérité seule, unique et universelle, comme le démontre ce document, et ce que confirme Check news, de Libé.

Capture.PNG
source

Ces termes exacts :  » Il n’y a qu’une seule bonne raison de croire au Christ, et cette seule raison, c’est la certitude que le christianisme dit la vérité. Le christianisme dit la vérité, et c’est la seule raison que nous avons de croire au Christ. « 

… On ne pouvait pas mieux rêver pour faire la jointure avec la fachosphère que ce pur produit de Sens Commun, dont on sait déjà la convergence réelle avec les idées de la fachosphère. Une hypothèse politique d’ailleurs confirmée par l’une des principales intéressées en matière de fascisme hexagonal, Marion Maréchal Le Pen, qui, ici, disait tout le bien qu’elle pensait de cette grenouille de bénitier homophobe là, y voyant même  « un signe de rapprochement » avec sa propre famille politique catho-raciste.  Et la boucle est bouclée. Si l’on ne craignait de tomber sous le coup de l’accusation de complotisme, on en arriverait même à se demander s’il n’ y a pas eu là, dans les coulisses, des tractations secrètes entre Wauquiez et le RN…

Chacun.e voyant visiblement midi à sa porte, je pourrais donc éventuellement me satisfaire de regarder cette droite hexagonale se déchirer en interne par ce choix apparemment si peu judicieux, puisque bien peu consensuel. Mais il se trouve qu’il est aussi bien peu soucieux de nos libertés fondamentales, et notamment celle, essentielle à mes yeux, de croire ou non,  étant l’un de ces cons – idiots – imbéciles qui ne partagent pas LA vérité de Monsieur Mocassins à glands,  qui n’est à mes yeux qu’une croyance en une légende parmi d’autres. Bellamy représente de plus un outrage, par son opposition résolue à l’IVG, envers  l’héritage politique de celle, pro-européenne et défenseure des droits des femmes que fut Simone Veil,  comme cela se murmure plus ou moins en interne. Une rupture historique et idéologique profonde, qui laissera des traces.  Je pourrais aussi me réjouir en jubilant de cette lutte fratricide dans pareille droite si le danger d’un rapprochement avec son aile extrême et radicale n’était si présent, et si terriblement préjudiciable à notre vie démocratique. Car si la droite s’extrémise… je vous laisse imaginer notre avenir, entre ça et le reste.

Vive le Witch Bloc !

index.jpg

 

Je suis ravi de relayer ici l’initiative de cette contre offensive féministe bienvenue face à cette horde immonde des catholibans de la marche pour la vie, la bien mal nommée ¹. Vous savez, ces affreux/ses qui défilent contre les droits des autres…  contre le droit des femmes à disposer de leur propre corps. Comme il y faut d’aveuglement idéologique…

J’avais déjà fait part ici, par delà les habituelles taches de brun qui constellent ce genre d’événements à rebours de l’histoire et de l’évolution sociétale nécessaire,  de la répression dont a été victime Act Up, là où ces extrêmement droitiers et endoctrinés là pouvaient parader en paix, sans être dérangés le moins du monde par une police étrangement bienveillante, malgré leurs idées bien dégueulasses.

Mais voilà que j’étais passé à côté de cette autre opposition vivifiante là :

Capture.PNG
source

Les raisons de cette riposte féministe contre la « Marche Pour La Vie » étaient exposées ici :

Qualifiant l’IVG de « mal du siècle », de « tourmente » ou les avancées en la matière de « marches de la mort », ces réactionnaires n’hésitent pas à mentir effrontément (on se rappelle la désinformation et la maltraitante psychologique dont font preuve leurs lignes « d’écoute » sur le sujet) et réclament le maintien de la clause de conscience, permettant aux médecins de refuser de pratiquer l’IVG, c’est à dire de refuser que chacun·e d’entre nous puisse choisir ce qu’iel veut faire de son corps.

Cette clause de conscience spécifique ne protège d’ailleurs pas les médecins d’être « forcés » à pratiquer des IVG contre leur gré (la clause de conscience générale qui concerne tout acte médical le fait déjà) mais elle a par contre pour effet de limiter l’accès effectif à l’avortement, surtout dans les zones les plus reculées. Se battre pour la maintenir ne relève pas d’une soi-disant protection des médecins anti-IVG mais bien d’un combat idéologique contre le libre choix de toustes.

Je ne pouvais que relayer d’autant plus volontiers une telle initiative heureuse et nécessaire par ces temps troublés d’autant plus qu’elle provient d’une famille politique qui m’est chère, puisque dorénavant celle en laquelle je me reconnais le plus volontiers.

A mes sœurs de combat, je dédie donc ce billet, dont elles sont l’expression la plus vivante et utile. Moi, je ne suis rien, qu’un homme parmi d’autres… Je m’efface. Merci à vous.

Leur facebook

Capture.PNG

¹ quand on connait les conséquences atroces de l’absence de possibilités  d’avortement légal, c’est bien plutôt marche pour la mort qu’il faudrait appeler leur manifestation si rétrograde… Dans ce vieil article de 2016, on évoquait ainsi le chiffre d’une femme qui mourrait toutes les 9 minutes fautes de pouvoir recourir à cette pratique,  lorsqu’elle n’était pas  autorisée. C’est donc cela, que veulent ces anti-féministes là ? Sans parler de ce genre de  personnalité politique masculine auto-centrée qui décide sans honte  ni cohérence intellectuelle d’aucune sorte, si ce n’est sa seule croyance en des légendes périmées de disposer du corps des femmes selon leur guise, et conformément à leurs idées putréfiées…

 

Quand @sudradio fait de la pub pour les catholibans féminicides de la #marchepourlavie

J’avais déjà repéré il y a deux ans cette radio quelque peu… malodorante, rapport à ceci :

Capture.PNG

Bien sûr, la radio n’avait pas jugé bon de modérer des commentaires à profusion qui contrevenaient pourtant sans la moindre ambiguïté à la législation française en matière de propagation du racisme. Pourquoi donc s’embêter, après tout, avec des considérations morales, du moment qu’on a du buzz… de l’audience et du fric.

Et puis voilà qu’à présent, elle récidive (bien que ce ne soit pas la seule fois depuis, d’où ce devoir d’alerte), comme par hasard, sur exactement le même thème, au lendemain de la marche des bas de plafond à croix de bois… Y aurait-il des cathos intégristes à sa tête ? je finis par me demander, rapport à ça :

Capture.PNG
source

Le roi est mort ? Vive la mort du royalisme. Et de la merde réac des catholibans qui va si bien avec.

 

 

Quand les taches de brun des #giletsjaunes se retrouvent dans la #marchepourlavie #LGBT #actUp

Quand on sait la proximité idéologique des réseaux qui structurent les groupes d’extrême-droite, on n’est guère étonné de retrouver les mêmes à la fois chez les gilets jaunes d’extrême droite, et dans la marche pour la vie, d’autant plus que ce n’est pas comme si je n’avais pas déjà été prévenu…  Des gilets jaunes cathos. 

On y retrouve par exemple cet idiot utile là, qui  décidément ne cesse de tromper son monde…. ça tombe bien, je viens juste d’en parler ici, aussi je ne pouvais que me souvenir de sa tronche d’enfant de chœur…

DxXzDwPXQAATPlJ.jpg

(merci à Fred, qui se reconnaitra, pour sa vigilance)

Mais il est fort probable que ce ne soit pas le seul… Chaque année apporte son lot de présences fascisantes, comme ici en 2017.  J’attends d’autres infos, alertes et signalements dans les heures qui viennent. Les bas de plafond de Civitas, pour seul exemple,  sont probablement bien présents, vu leur foi inébranlable en la haine de l’autre sous prétexte de religion. On me signale en outre la présence de cette même banderole à la fois chez les gilets jaune à paris et dans la prétendue « Marche pour la vie », la bien mal nommée…

unnamed.png

Car quand on souhaite à ce point là, comme c’est le cas de Civitas, la mort des arabes et des juifs, voilà qui prête forcément  au soupçon d’hypocrisie la plus totale. Sans parler de l’immonde fond idéologique de cette chose là, qui mène un combat aussi moyenâgeux contre les droits des femmes, le droit légal qu’est l’IVG, et  pour plus de régression sociale.

Et pendant de ce temps là… Des nouvelles de la liberté de manifester… et de s’opposer pacifiquement à ces bas du front là :

Capture.PNG
source

Capture.PNG
source

La gangrène qui vient… #Giletsjaunes #Catholibans #feminisme #LGBT #GJC

Non contents de manipuler les sondages à leur misérable petit profit si rétrograde, des catholibans (Renaissance Catholique, Les Eveilleurs d’Espérance, Les Survivants…) tentent donc plus directement de récupérer des mobilisations sociales qui ne sont pas les leurs, et n’ont franchement rien à voir avec leurs croyances d’un autre âge – à moins de les tordre à outrance et indéfiniment –  ni avec leurs mots d’ordre homophobes et anti-féministes bien connus, cherchant à culpabiliser celles qui ont recours à l’IVG, ou les couples homoparentaux qui souhaitent des enfants :

Capture.PNG

…  source [At]https://www.giletsjaunescatholiques.fr/

je demande toujours aux Gilets Jaunes de se désolidariser d’une pareille merde idéologique incompatible tant avec les droits des femmes qu’ avec les exigences de transformation sociale et sociétale, et avec les droits des LGBTQ, contre lesquels ils luttent avec tant de hargne obstinée, envers et contre tous. Et toutes.

No Pasaran, là encore.

#LMPT recrute chez les fascistes #GI #AF

Non, non, LMPT et ses rangs catho-réacs (pour ne pas dire intégristes) ne sont pas du tout d’extrême droite, ni racistes, ni fascistes, ni homophobes… D’ailleurs, ça se voit de plus en plus, très concrètement et factuellement :  j’apprends grâce à ce site que Ludovine de la Rochère recrute…. Dans les rangs de Génération Identitaire et à l’Action Française, rien que ça.

Capture.PNG

3.PNG
source