la courte carrière du candidat #FN canal hystérique Nups, rattrapé par la justice #Gud

Capture.PNG
source

Racisme, bêtise (ça va avec), violence, homophobie… (et mauvais goût ! Vous avez vu, la gueule de la cravate ? Rires). Ahh, ils sont beaux les candidats du FN, canal historique, rebaptisés « comités Jeanne », pour cause de marque brevetée détenue  par la fille renégate… Pourtant, il est connu, le Nups, sur la place Stan…

Capture
source : le blog wordpress (eurk) des comités Jeanne [at] https://comitejeanne54.wordpress.com/tag/pierre-nicolas-nups/

(En passant, il me semble reconnaitre  à son côté Thomas Joly, avec la casquette, le (sic, rires) « secrétaire général » du Parti de la France, que l’on peut retrouver ici avec le vieux facho, et l’immonde Gabriac, à Amiens) ).

On le revoit ici en « bonne » compagnie…

Capture

De gauche à droite, aux côtés de Nups :  Hervé Van Lathem, Thomas Joly, Dominique Biry, Yvan Benedetti  à Metz, en 2015 (source [at] pnnups.fr/presentation/

Nul de sain d’esprit n’aurait jamais songé une seule seconde sur notre secteur, quand on le connait (encore une décision déconnectée du terrain, même chez le neuneus, venant fort probablement  en droite ligne des bobos parisiens…)  à lui confier le moindre mandat et la moindre campagne électorale tant il est bas de plafond.  Son comportement en général est en effet plus enclin à figurer dans les annales de la chronique judiciaire que dans un carnet d’invitations à un dîner mondain, malgré les apparences, qui ne font pas le moine, comme l’a excellemment prouvé Poutou dernièrement…  Condamné à plusieurs reprises pour des violences diverses, il s’était ainsi illustré en 2014 (quel haut fait d’armes, vous en jugerez vous-mêmes) pour avoir déployé une banderole en centre ville avec la mention  «Allez brûler en enfer» lors de la Gay Pride 2014 de Nancy.   Voilà ce qu’en écrivait alors le journaliste :

Le plus âgé d’entre eux, déjà condamné en 2011 pour violences, se déclare par ailleurs un membre du mouvement étudiant d’extrême droite GUD (Groupe Union Défense). «La défense contestait la qualification des faits, en arguant de la liberté d’expression. Or, il s’agissait sans conteste de véritables menaces de mort, préméditées, pas des propos qui dépassent la pensée lors d’une altercation par exemple», s’est félicité l’avocat de l’association partie civile, Me Stéphane Massé. (source)

Cette petite frappe, comme c’est logique, tellement raccord avec ses idées merdeuses,  ne répugne bien sûr pas à fréquenter la fête du cochon d’Enghelmann à Hayange… (les mêmes, vous dis-je). Ainsi, on le voit ici répondre à des journalistes pendant que ses cousins bas de plafond de Lorraine Nationaliste (auto-dissous depuis) sont en arrière plan. (source) (on remarquera encore son goût exquis pour cette cravate…).

Capture

Ses sources d’inspiration sont assez édifiantes et pour tout dire, peu flatteuses pour ses aînés…

Capture
source : toujours son blog.

Et maintenant, venons en au fait, enfin, voilà ce qui l’amène au tribunal, notre glorieux (rires) bas de plafond local, présenté par Yagg, dont nous souhaitons tous très fort la résurrection ( l’occasion fait le larron ! 🙂 …

Capture

Capture.PNG

… Un grand bravo à l’association Mousse et à son avocat.

Capture.PNG

Dommage que ce ne soit que du sursis encore, comme la fois précédente (il y a pourtant récidive !).   Une retraite bien méritée au vu de sa vie agitée  lui aurait plus probablement donné l’occasion de réfléchir et de prendre du recul, ce qui ne lui arrive visiblement pas assez souvent. En effet,  quand on voit sa bio, surtout les derniers mots, on voit bien quel est le trait dominant de Philippot qui le dérange… Et ce n’est certainement pas son positionnement politique. Je cherche encore ses arguments idéologiques… Déjà, lors du dernier procès, à l’occasion du déploiement de la banderole homophobe, il était bien en peine, le bougre, de donner la moindre explication rationnelle. CQFD.

Capture.PNG

Capturesource : son blog [at] pnnups.fr/presentation/

La suite au prochain épisode. Avec pareil énergumène, il y en aura une ici, c’est certain. Je vous tiens au jus.

C8jdzCdXYAA01bd

#Checcaglini : le #FN passe par la case justice et ne reçoit pas 20 000 € #justice

capture

Voilà une nouvelle qui me réjouit :

.

capture

(Encore un coup des juges rouges ? Un grand complot ? Rires…).  je ne comprends même pas que la procédure judiciaire ait duré si longtemps pour une histoire pareille.  je la connais bien. J’ai lu le livre alors. Je l’ai encore, quelque part… On y apprenait comment, muni d’un simple diplôme du supérieur, on était rapidement bombardé chef de section FN, faute de  de matière grise cadres… Un autre l’a appris rapidement à ses dépends, en essayant une autre méthode plus radicale pour arriver aux mêmes fins : en brûlant des voitures pour dénoncer l’insécurité sur son territoire. Il parait que la méthode de cette journaliste, l’infiltration, a été décriée par la profession. Je ne comprends pas pourquoi. L’objectif d’un journaliste n’est-il pas de rechercher la vérité et de la dire ? En tous cas, je suis fort satisfait de cette décision, compte-tenu de la fâcheuse propension du FN à utiliser l’intimidation judiciaire.  La voilà terminée pour Claire. Parfait. Que les rageux ragent. Les faiseurs font. Les chiens aboient et la caravane des migrants passe… ;). Les cochons seront bien gardés. Tout est en ordre. je peux sortir…

#Jeanne et le #FN inquiétés par la justice ? Ô, joie ! JOIE !

4567462_6_9eeb_le-fonctionnement-presume-de-jeanne_b601c665a1d1ce70b1c5b863e2cfcbe7

 source

Un petit billet rapide en passant pour vous dire ma joie, mon bonheur, et mon intense jubilation d’apprendre que Jeanne, le micro-parti du FN qui a permis son financement de manière frauduleuse (voir ici) vient d’être mis en examen en tant que personne morale pour « escroquerie » et « acceptation par un parti politique d’un financement par une personne morale », en l’occurrence la société Riwal, pour les législatives de 2012. »

Quand à ceux que j’ai vus sur les réseaux sociaux à l’instant si faussement s’indigner d’une succession d’affaires inédite, dont celle évoquée ici, au détriment de leur cher petit parti d’extrême droite, je leur répondrai en trois points :

1. il faudrait bien qu’ils se réveillent : nous sommes en effet, de toute évidence, dans un pays corrompu,

2. A présent, la justice peut faire son travail, contrairement à ce qui se passait sous Sarkozy, où l’on enterrait les affaires… qui sont donc ressorties après, l’appareil judiciaire devenant plus libre…

3. Comme je l’ai lu de je ne sais quel twittos, le grand public peut à présent se rendre compte s’il ne le savait pas que le FN est un parti aussi pourri que les autres partis capitalistes. Voilà voilà…

Quand le FN tabasse un journaliste… Il le traduit en justice !

Communiqué de Reporters Sans Frontières
Le Front National ose poursuivre pour “dénonciation calomnieuse” un journaliste passé à tabac par son service d’ordre

Reporters sans frontières condamne l’agression dont a été victime le journaliste de France 24, Michaël Szames, le 15 janvier 2011, lors de la soirée de Gala du XIVe congrès du Front National et soutient la plainte qu’il a déposée auprès des services de police. L’organisation est en revanche “choquée” par la plainte que le parti d’extrême droite a lui-même déposée contre le journaliste pour “dénonciation calomnieuse”.

“Il est scandaleux que les responsables du Front National, dont le service d’ordre a agressé un journaliste, adoptent aujourd’hui une posture de victimes en déposant plainte contre lui pour ‘dénonciation calomnieuse’. Les tentatives de justification des dirigeants du parti – comparant le journaliste à un possible ‘terroriste’ et appelant au Conseil de l’Ordre des médecins pour dénoncer le certificat médical adossé à sa plainte – sont grotesques. Hélas, le FN est coutumier des attitudes agressives envers la presse”, a déclaré Reporters sans frontières.

Déjà en 2002, une équipe de télévision avait été brutalisée par le service d’ordre du Front National. Reporters sans frontières avait alors rappelé qu’au moins quinze agressions avaient été commises contre des journalistes rendant compte des activités du parti politique entre 1990 et 2000.

Michaël Szames a confié à Reporters sans frontières “être choqué, tant au niveau physique que moral”. Il décrit une agression violente et haineuse : “J’ai crié que j’étais journaliste mais cela ne les a pas empêché de taper. Ils m’ont volé ma carte de presse et effacé mes photos. J’ai été plaqué au sol, jeté dans l’ascenseur et expulsé dans la rue”.

Selon Michaël Szames, qui avait réalisé un duplex avec Jean-Marie Le Pen la semaine précédente, le service d’ordre a sans doute failli à sa mission en laissant des journalistes accéder à une soirée de gala à laquelle ils n’étaient pas conviés, mais “cette violence absolue” n’était pas justifiée. Blessé aux cervicales, le journaliste porte à présent une minerve.

Le journaliste a reçu le soutien de ses confrères et du directeur de la rédaction de France 24, Jean Lesieur.

crédit photo : France 24

#FN : mémé Le Pen prise en otage par les 40 voleurs islamo-gauchistes de la #SocieteGenerale… 😂😂😂


1
source

Diantre ? Une Fatwa sur le FN ? La finance islamique se serait-elle déjà emparée des comptes du parti d’extrême-droite ? A moins que la banque historique du parti (purée… 30 ans !) ne soit truffée d’islamo-gauchistes ?  je suis hilare. Car enfin, nul.le n’est dupe. Quand on connait de près comme moi les nombreuses casseroles judiciaires ¹ qui planent sur le FN ainsi que les sommes qui sont en jeu, le tout allié à un état financier catastrophique que les résultats aux législatives n’ont pas dû arranger, avec cerise sur le gâteau tout pourri, un emprunt russe de 9 millions d’euros, voilà une tentative de victimisation qui ne résiste pas longtemps à une analyse plus rationnelle. Les banquiers, on le sait bien, ne sont pas des philanthropes, et ne prennent que des risques calculés. Et là, en l’occurrence, compte tenu des différents éléments d’information à ma portée, plus ceux bien plus étoffés des grands argentiers du parti d’extrême-droite, il est fort probable que ces banques à Mémé Le Pen n’aient pas voulu pousser le boucher plus loin. Et vous m’en voyez fort aise. j’ai toujours pensé que puisque le fn ne pouvait pas être combattu et stoppé par la force de nos idées et par la morale dont il s’absout  si aisément, il serait stoppé par là où le bat blesse généralement : le porte-monnaie. Car j’ai depuis de nombreuses années le sentiment, nourri de morceaux d’actus,  que le parti court vers sa perte dans une sorte de course à l’échalote relevant de la fuite en avant. Plus le parti grandit, et plus les appétits sont voraces, les dépenses de fonctionnement s’accroissent, et les besoins de financement se font pesants, voire menaçants quand ils vont au delà des financements publics, pris qu’ils sont, le fachos aux petits pieds,  par la cupidité qui seule les meut…

Il semblerait en tous les cas que la tentative de victimisation du parti le plus endetté de France, tout comme sa volonté pathétique de placer l’affaire sur le terrain politique ait échoué. 

Quoique.  Sauf auprès d’un seul, visiblement sensible à la détresse des pauvres petits fragilous militants d’extrême-droite… j’ai nommé le ravi de la crèche républicaniste. Les gentils castors, même ceux aux dents les plus longues à rayer les parquets de l’Élysée,  ont en effet, visiblement, les canines quelque peu rognées…

Capture.PNG
source

Etrange bug dans mes actus… Voir le grand vizir du petit gourou de la secte LREM solidaire du FN, comment dire….  (Non, rien, ça vaudra mieux).

.

¹ et plus particulièrement l’affaire Jeanne , dont la conclusion récente de l’enquête ne laisse aucun  doute sur la culpabilité de « cadres » du parti proches de MLP, (ce qui a peut-être précipité la décision des banques de ce parti) et celle des emplois fictifs du parlement européen, sans parler de l’extorsion de fonds sur ses propres élus… (ya d’la matière !).

Fachosphère : le #FNLR illustré par l’exemple #Clichy #racisme

Voir le maire de Clichy,  Rémi Muzeau, pris la main dans le pot de confiture moisie des habituelles fakenews et autres hoax propagés si généreusement par la fachosphère, toujours dans la même direction … Et se dire qu’il y a une justice :

Puni par là où il a prêché… 😂

(la haine, c’est mal 😉  )

(et pour celleux qui auraient miraculeusement échappé à la polémique, le contexte :

Capture.PNG
source

(je pense avoir lu quelque part que le Monsieur voulait même porter plainte contre l’association de ces musulmans pour incitation à la haine raciale et religieuse… J’espère que cette information fera économiser à sa commune de précieux deniers publics en frais de justice inutiles. Ce qui ne lui économisera cependant pas railleries et quolibets amplement mérités pour sa précipitation coupable, relevant d’un préjugé habituellement autorisé. Prétendre lutter contre un racisme pour obéir à un autre, quelle stupidité.)

… et en guise de cadeau bonus, la confirmation de mes certitudes (source le Canard enchaîné du jour)   : (merci à

DOq8y6fW0AATkWx.jpg

[réactualisation] au 20.11.2017 : voir le maire de Clichy encore plus visiblement et médiatiquement démasqué et confondu que je ne saurais le faire , rien que du bonheur. Le roi est nu :

Capture.PNG
source

Pourquoi ? je vous laisse deviner seul.e.s. vous êtes bien assez grand.e.s pour cela. Merci de votre attention.

 

« #Jeanne, au secours ! » (Marine Le Pen – #FN)

(hé hé…;). Un cadre du FN  vient d’être mis en examen dans le cadre de l’enquête sur l’association de financement des campagnes électorales du FN en 2014/2015, Jeanne, via une société écran, Riwal, dont j’ai parlé ici.  La Gud connexion peut se faire des soucis… (coucou Lousteau !).  Son gérant de fait, Jean-François Jalkh, l’un des vice-présidents du FN, est donc à présent poursuivi aux côtés de Frédéric Chatillon, un proche de la présidente du FN Marine Le Pen au cœur des soupçons, mis en examen en février pour « abus de biens sociaux ». (que MLP protège pourtant malgré l’évidence de sa crapulerie totale,  de son antisémitisme notoire).

Capture.PNG
source

Je sens qu’on va bien rire, dans les années à venir… Le FN n’a pas fini de remplir la chronique judiciaire !  Car après cette première affaire,   la justice va devoir également poursuivre son bonhomme de chemin, en explorant la piste des autres nombreuses casseroles judiciaires du FN, comme par exemple l’escroquerie aux emplois fictifs au parlement européen… Aux suivant.e.s ! 😉

..

#GUD connexion : #Lousteau frappe encore… au #FN

Avec Lousteau, chassez le naturel, il revient à coups de poing dans la gueule. La violence des idées, ce n’est pas qu’au figuré…. Il peut toujours instrumentaliser la justice en prétendant que son salut nazi n’en était pas vraiment un, moi, je ne suis pas dupe, suivant de près depuis des années les exploits de la petite frappe dont il s’agit. Enfin, plus exactement, de lui et de son petit clan de bisounours si gentils, bien polis et si propres sur eux….  C’est vrai qu’ils sont tellement et notablement mus par le seul  souci de l’intérêt collectif,  et de la défense des pauvres,  dont ce parti se fait si frauduleusement le porte-parole politique….

Capture
source
Capture
source
Capture
source

Car oui, qu’on se le dise, que cela se sache, ce Monsieur a des antécédents, et pas qu’un peu. Et pas qu’en matière de violence orale et physique… Mais également en matière de crapulerie financière…

Capture.PNG
source

… Quant à la pestilence de ses idées, elle est de notoriété publique :

Capture
source

.. Aussi n’ai-je pas été très surpris par cette nouvelle information le concernant directement. Et voir qu’elle provient de son « propre » (sic)  milieu naturel et de son parti, le FN, voilà qui n’en est que plus truculent :

Capture.PNG
source
Capture
source

… Vis à vis des violences, même entre elleux,  au sein même de leur parti, visiblement, c’est une constante de sa direction : faire l’autruche, ignorer le problème, pour ça comme pour le reste… Et pourtant…

Capture.PNG
.

Capture.PNG
… Et que croyez vous qu’il advint ? Vous voulez vraiment une réponse ? Probablement la même que pour la présence de Lousteau (comme de Chatillon d’ailleurs, même merde, même peste brune, mêmes méthodes) au sein d’un parti soi-disant normal, soi-disant  « dé-diabolisé » , et pas raciste du tout…. La voilà :

.

.

.

.

.

.

;

;

;

des nouvelles de l’arracheur de dents de roms du #FN (et de son avocat tout pourri)

J’ai déjà évoqué sur ce blog l’épisode bien dégueulasse à l’humour douteux, banalisant si terriblement le racisme envers nos ami(e)s roms, de ce conseiller municipal (FN au moment des faits) de Fontaine (Isère) :

Capture
source

Depuis, il semblerait d’ailleurs que l’individu se soit considérablement radicalisé (je souris… Voir ici, à propos  de l’emploi du terme d » ultra-droite »). On le retrouve en effet – Ô énaurme surprise – aux côtés des nervis d’extrême-droite de Civitas, dont le nazillon bien connu Gabriac, en train de perturber une séance du conseil municipal de Fontaine, en juin 2017. Isère antifasciste nous en dit lus ici.

Capture.PNG

2.PNG

Puis,  toujours dans la meute malodorante de ces nazis là,  et toujours en juin, pris en flagrant délit de délire homophobe, à tenter de perturber la Marche des Fiertés 2017 à Grenoble.

Capture.PNG
source

..

Venons en à présent à ce qui m’amène ici. La manière dont s’est déroulé le procès de ce monsieur (avec un tout petit m)  (exclu par le FN depuis) est remarquable pour sa haute tenue morale, idéologique et langagière. Les termes utilisés justifient d’ailleurs le clin d’œil de mon titre. (Moi, je suis poli, je ne me serais pas permis, sinon  😉

.

Capture.PNG
source et suite

..
je suis sûr que le genre d’arguties et autres effets de manche plutôt grossiers de cet avocat véreux là (à prendre au sens de « rempli de vermine fasciste ») vont attirer la clémence des juges… Jugez vous-mêmes :

Dans sa plaidoirie – plus proche d’une conférence militante que d’une plaidoirie – Damien Viguier n’a pas mâché ses mots : « Nous sommes en plein délire ! », s’exclame-t-il. « Vous êtes le dernier rempart de la raison. Tout n’est que contre-vérités. Nous n’avons qu’un espoir c’est que vous [la Cour] gardiez la tête sur les épaules. »

Puis, montrant successivement du doigt le banc des journalistes et le public, l’avocat s’épanche. « Les vrais coupables sont là, c’est la presse, avec les associations derrière et certains élus », fulmine-t-il.

Avant de se lancer dans une série d’arguties juridiques tendant à contester la légitimité des parties civiles. Revenant sur le fond, Damien Viguier terminera sa plaidoirie de manière hallucinante. « Franck Sinisi n’est que le bouc émissaire de votre démocratie pourrie ! », conclura-t-il rageusement, les yeux droits dans ceux de la présidente. Silence et stupéfaction dans la salle d’audience…

Espérons que cette brillante plaidoirie arrange superbement les affaires de son client,   comme il se doit .;)

Ceci écrit, ne se situe-t-elle pas à l’exacte hauteur des propos hypocrites, d’une lâcheté confondante, de son si médiocre client ?

« On s’est saisi de ces paroles et on est passé à travers moi pour faire s’effondrer le Front national à Fontaine, c’est politique. J’ai servi de fusible ! », explique-t-il.

 » invoquant même un « manque de formation à l’expression orale des élus » pour expliquer ses écarts de langage. »  (ndla : quelle outrecuidance ! La marque des cuistres)

Plaidant l’ignorance, Franck Sinisi s’étonne de l’amalgame fait avec les pratiques des nazis lors de la Seconde guerre mondiale. « Je n’avais pas connaissance de ce qui s’était passé pendant cette période avec les Juifs », déclare l’ancien frontiste.

{…] Suit une maladroite justification qui semble bien peu convaincre la présidente. « Je me suis laissé influencer par la blague d’un humoriste, le Comte de Bouderbala », tente de se justifier Franck Sinisi. Et de citer ladite blague, dans laquelle l’humoriste imite une vieille femme roumaine en pleurs qui lui montre son enfant : « C’est bébé, pas d’argent ! », supplie-t-elle. « Mais vous avez des dents en or, Madame », rétorque l’humoriste.

Mais me voilà déjà sur d’autres pistes à renifler…. Foin de ces délires imbéciles, incultes et immatures. Je vais m’intéresser à présent de plus près à ce Damien Viguier…. Beau spécimen aristocratique de la tribu primaire des Onéchénous.  (Dont mon petit doigt me dit qu’il semble avoir obtenu une mention spéciale de l’ordre des avocats pour s’être spécialisé dans la défense des ordures fascistes…dont des noms bien connus :

.

Capture.PNG
source

.

Une simple petite googlisation suffit en effet à se renseigner sur la fréquentabilité du personnage,  si abondamment cité par Soral et ses petites boiboites (E&R, Kontre-Kultur, etc),  et une bonne partie de la fachosphère.

La suite au prochain épisode.

  • Réactualisation (au 28.11.2017) : l’ignominieux Sinisi vient d’être condamné à (seulement ?) 2 mois de prison avec sursis. On le retrouvera probablement aux côtés de son maître, Gabriac,  dont je viens d’apprendre qu’il a pris du galon chez Civitas…

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑