Les manifestations contre le passeport sanitaire manipulées par l’extrême-droite

je ne reviendrai pas ce soir sur le fond de l’affaire par rapport à la nécessité ou non de la vaccination contre la covid 19, sur laquelle je me suis déjà exprimé ici de manière circonstanciée et détaillée, suite au discours de Macron le 12 juillet dernier. Mais il semble qu’il y ait une constante suffisamment pérenne – tant parmi les antivax que parmi ceux qui s’opposent, pour de bonnes ou de mauvaises raisons, au passeport sanitaire – pour que cela mérite qu’on s’y attarde un peu. Car enfin, il n’est toujours pas acceptable, et pour tout dire même profondément inadmissible et ignoble que certains individus peu scrupuleux s’acharnent à comparer la crise sanitaire d’aujourd’hui (et les mesures pour certaines nécessaires qu’elle provoque), aux horreurs de la Shoah, en véhiculant cet imbécile poison que nous devrions tous combattre...

Sur ce sujet, en termes de réactions, si je devais n’en retenir qu’une seule, ce serait celle qui suit, qui ne provient pas d’un simple commentateur ou d’une personnalité politique (donc d’un point de vue partisan), mais de quelqun de directement concerné puisqu’il s’agit de l’un des rares survivants de la rafle du Vel d’Hiv. Et voilà quelle fut sa réaction, qui m’a bouleversé :

« Je voudrais dire mon indignation devant ce qu’il s’est passé cette semaine. » Joseph Szwarc, un des rares survivants de la Rafle du Vél’-d’Hiv, s’est vigoureusement élevé ce dimanche 18 juillet contre l’instrumentalisation de l’étoile jaune par des anti-vaccins.

« Cette comparaison est odieuse, a-t-il protesté.Vous ne pouvez pas imaginer à quel point j’ai été touché. Les larmes me sont venues. Je l’ai portée, l’étoile, moi. Je sais ce que c’est. Je l’ai dans ma chair. C’est le devoir de tous nos concitoyens de ne pas laisser cette vague outrancière, antisémite, raciste, qui rode. C’est un devoir primordial. »

source

J’avais déjà alerté sur l’ignominie de cette comparaison, en effet aussi douteuse qu’ignoble, précédemment. Elle ne fait qu’honteusement banaliser les horreurs dont cet homme a lui-même été pour le coup une bien réelle victime. On n’est donc plus là sur le registre totalement délirant de ces victimes imaginaires, idéologisées et manipulées, qui s’élèvent contre une mesure de nature à protéger la santé de chacun, y compris et surtout celle des plus vulnérables, et non pas de provoquer la mort, de détruire des êtres humains comme ce fut le cas de la Shoah. Il convient donc de raison garder, et non de se laisser aller à de telles absurdités outrancières, insultantes pour les vraies victimes qui elles savent de quoi elles parlent.

Un tel courant immonde que celui qui a dominé les médias samedi, qui s’embarrasse de bien peu de considérations éthiques, ne peut fatalement que charrier de bien douteuses personnalités, comme celle de la complotiste tristement connue qu’est Martine Wonner, dont j’ai déjà évoqué les frasques ici. Or, quand on sait comme moi que même les membres d’un groupe de députés aussi peu gauchistes que celui de Libertés et territoires (qui comprend d’ailleurs en son sein un autre confusionniste peu recommandable, aux amitiés si discutables, du nom de Jean Lasalle) à l’Assemblée Nationale, réclame son exclusion, il y a de quoi réfléchir sur des limites qu’elle franchit allègrement, à bien des égards… :

Mais si temps est que j’eusse encore des doutes, au vu du type d’ordures antisémites qu’ont charriées ces manifestations de samedi un peu partout en fRance, une publication sur twitter me l’aurait aussitôt ôtée…

Une autre information, constituée par un simple nom sur le podium, en Trending Tendances, de ce même réseau dit social, aurait également dû lever tout doute sur le sujet (pour mieux comprendre, lire son épais dossier ici) :

En suivant ce fil blanc un peu trop cousu médiatiquement parlant, on apprend assez vite qui est derrière cet appel pour « nos libertés » (les nôtres, vraiment ?) qui ont conduit à une partie de la massification de ces manifestations de samedi :

Pour la liberté… Nos libertés, vraiment ? Voyant ce que je vois, je ne suis pas très sûr du caractère démocratique et progressiste de ce mouvement de protestation auquel je n’ai volontairement pas voulu me mêler en raison de son extrême confusion politique. Et encore un indice pour vous mettre sur la voie, par quelqu’un.e d’avisé.e…

Et là, on découvre plus visiblement le poteau rose 😉

Mon opinion, sachant tout cela, était donc toute faite…

Mais je voudrais apporter toutefois une nuance sur ce point, surtout après avoir assisté à certaines réactions indignées sur des listes de diffusion auxquelles je suis abonné, de manière volontairement anonyme. Ainsi, un certain nombre de gilets jaunes de mon secteur géographique (Nancy) ont légitimement réagi en arguant du fait que plusieurs d’entre eux se sont clairement positionnés contre l’extrême-droite, ce qui est un fait. Et qu’ils étaient également néanmoins présents dans la manifestation de Samedi dernier contre le passeport sanitaire. Grand bien leur fasse. Ils ne tenaient pas à être amalgamés, et comme je les comprends, à cette frange détestable qui utilise de telles ignobles comparaisons, contribuant à la banalisation de l’antisémitisme.

Il n’en demeure pas moins, sauf cas particuliers comme ce serait vraisemblablement (à confirmer) le cas de la grande ville de mon secteur, que l’extrême droite – tout comme elle l’a fait pour le mouvement des Gilets Jaunes (dont j’ai signalé ici les manquements à ma ligne de conduite antifasciste) – est en train de manipuler à l’échelon national cette crise sanitaire à son médiocre profit électoral.

Il conviendrait donc de ne pas en être dupe, et de se démarquer un peu plus nettement que ce n’est aujourd’hui le cas de ce genre d’individus qui ont fort intérêt à la confusion, et qui infiltrent un peu trop sournoisement nos mobilisations populaires. Je ne suis d’ailleurs pas le seul à penser cela… (voir ici, à Dijon). C’est la principale raison pour laquelle j’ai toujours refusé de me mêler personnellement aux manifestations dans lesquelles ces ennemis politiques risquent fort de se trouver en raison de mots d’ordre de mobilisation trop ambigus. Je ne veux rien partager avec eux, ni même débattre de quoi que ce soit. Les bases du débat seraient d’emblée pipées, puisque pour eux, d’emblée, un homme ou une femme ne sont pas égaux à d’autres. On ne débat pas avec le fascisme : on le combat. Et c’est exactement ce que je suis en train de faire ici, avec mes modestes moyens, et mes outils usuels.

C’est aussi l’une des raisons pour laquelle, malgré toute la sympathie à priori que je peux éprouver pour les mouvements populaires et les luttes sociales, j’ai refusé d’emblée de défiler avec les Gilets Jaunes, parmi lesquels les propos antisémites, de nature complotiste, et de confusionnisme politique sont monnaie courante. Et il me semble que les Gilets Jaunes, pris globalement et non à titre individuel, ont eux aussi fait le lit de ce genre de discours banalisant l’horreur absolue que fut la Shoah, ainsi que d’autres propos et réactions à caractère raciste, sexiste, ou LGBTQIphobes. Et cela, quand bien même je ne sois pas sans savoir que certains gauchistes et antifas ont jugé plus efficace, contrairement à mon attitude qu’on qualifiera de puriste pour la décrédibiliser à peu de frais, de se mêler à eux pour inverser la tendance originelle de ce phénomène qui marquera durablement notre époque en chassant les fachos de leurs manifs... Je respecte cela, mais ce n’est pas la voie que j’ai choisie. Respect pour chacun.e. Mais je garderai le mot de la fin :

Post-scriptum : voici un communiqué du RAAR (Réseau contre l’Antisémitisme et tous les Racismes) sur le sujet :

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.