#Presidentielle2022 : 50 nuances de fafs ©

©, car le titre n’est pas de moi, mais de Spleen l’ancien 😉

Quand je vois débouler quasiment chaque semaine une nouvelle candidature en provenance de la fachosphère, je ne peux que me voir caressé par l’espoir que cela va entraîner une belle bataille de boules puantes entre eux, dont je me délecte déjà à l’avance des traces d’impact…. Tout ce qui affaiblit l’ennemi en effet me réjouit. Marine Le Pen elle-même a déclaré ne rient tant redouter qu’une candidature de Zemmour, cet immonde candidat fabriqué par les médias, qui affaiblirait son score de premier tour, quand bien même cherche-t-elle à enrober la déception que lui procure l’éventuelle candidature de la machine à cash de Cnews sous un beau papier à rubans… qui ne trompe personne.

Et donc, après Marine Le Pen pour le FN/RN, Nicolas Dupont-Aignan pour Debout la France, Jean-Frédéric Poisson, pour VIA, la voie du peuple (ancien PCD, Parti Chrétien-Démocrate), et l’ombre de Zemmour qui plane sur leur « propre » terrain politique dont la couleur originelle tend à s’estomper sous l’épandage de son habituel lisier idéologique malodorant, voilà qu’un autre impétrant vient s’ajouter à la liste de plus en plus longue de fafs aux dents longues, tous vampires qu’ils sont de la misère humaine :

source : capture écran compte twitter de F.Philippot

Je suis toujours ébahi d’observer le niveau inégalable d’hypocrisie atteint par cet individu que l’on sait si peu scrupuleux, lui qui n’a pas hésité à vendre des informations de son ministère employeur, autrefois, pour se faire une place au FN/RN. Et même lorsqu’il était encore sous les jupes de Marine Le Pen, il préparait déjà son petit avenir si personnel en loucedé. C’est assez dire son degré d’intégrité, tout relatif… Une longue carrière dans la crapulerie commençait alors pour celui qui s’est particulièrement distingué par son absence totale de quelque éthique que ce soit. Comment par exemple ne pas remarquer que depuis sa descente aux enfers, après son départ du navire amiral de la fachosphère ( ce qu’il doit très probablement fort mal vivre au vu de sa soif inextinguible de gloire personnelle), il ne cesse d’exploiter le moindre filon pour atteindre son succès politique si convoité. Il est tellement aveuglé par son obsession outrancière du pouvoir qu’il tente à chaque occasion de se tailler la part du lion qu’il n’est pas sur le marché électoral. Par exemple, en surfant éhontément avec un cynisme absolu, qui ne s’embarrasse pas de convictions personnelles, sur la vague des covido-sceptiques. Une clientèle que cet éternel assisté, qui vit depuis des années aux frais du contribuable, exploite avec méthode en sillonnant toutes les places des marchés de fRance, sans que grand monde hélas ne trouve à y redire. Et pourtant… Quand à la liberté dont il s’agit, que revendique ce genre d’individus peu scrupuleux, celle de tuer, je vous renvoie à mon texte d’hier. Il est en outre toujours assez fort de café de voir des gens qui arrivés au pouvoir tenteraient absolument de limiter nos libertés fondamentales, et pratiqueraient une discrimination raciste totalement contraire au principe même de la liberté, se targuer d’une pareille vertu qui ne reflète pas précisément la marque de fabrique de leur famille politique, c’est le moins qu’on puisse écrire…

Quant aux méthodes employées par ce triste sire pour assoir sa candidature et s’attirer de bons clients, appâtant le gogo en faisant feu de tout bois, même le plus moisi, comment dire…

Une réflexion sur “#Presidentielle2022 : 50 nuances de fafs ©

Les commentaires sont fermés.