Quand la caravane du tour de fRance de la bêtise antivax fait escale à Nancy

j’avais décidé cet après-midi là de profiter du bus, gratuit le week-end, afin d’aller acheter en centre ville le cadeau d’anniversaire de l’un de mes enfants. A peine arrivé près de la FNAC, je l’ai vite assez amèrement regretté. J’avais en effet envie et besoin comme tant d’autres de profiter de la vie et, voyant ce que j’ai vu, j’aurais franchement préféré ne pas me trouver là…

Attiré par une musique tonitruante, je suis allé m’enquérir de la nature du bruyant événement qui privatisait ainsi comme jamais la place Maginot, non loin de là… En effet, elle était ceinturée par un mur de caravanes et de camping cars dont j’ai du faire le tour pour observer d’assez loin quelle vedette haranguait ainsi la petite centaine de personnes rassemblée ici, depuis une tribune digne de professionnels du spectacle. Mais déjà, la vue d’un drapeau à fleur de lys actionnait mon signal d’alarme, commençant à me faire bouillir de l’intérieur, supputant le pire… Il n’a pas manqué de m’arriver aux yeux comme aux oreilles. Sur l’air de ce rebelle en carton qu’est un Florent Pagny, qui prétend dans une célèbre chanson que l’on n’ « aura pas sa liberté de penser », tout en se tenant soigneusement à l’écart des griffes du fisc en Patagonie, je tombais ensuite sur ceci :

Après les fleurs de Lys, TV Libertés, Sud radio… Une certaine odeur empeste déjà l’atmosphère. Comme une envie irrépressible de les asperger de purin, ces idiot.e.s. Mais comme je me trouvais alors bien seul… Pas pu m’empêcher malgré tout de crier à qui voulait l’entendre un retentissant « bande de crétins », couvert par la sono.

Mais ce qui me scandalisait le plus, c’est plus tard l’image de cette potence dressée en place publique pour une profession qui le méritait si peu. Que ce soit Macron, comme ailleurs, passe encore… Mais envers un corps de bénévoles, pour la plupart d’entre eux, ces pompiers qui risquent leur vie pour sauver la nôtre, voilà qui m’est apparu profondément ignoble, et injuste. je souhaite d’ailleurs aux gens qui ont commis ça de n’avoir jamais à réclamer leur aide, pris à la gorge par un incendie, une inondation, ou un malaise qui risquerait d’emporter la vie de l’un.e de leurs proches, à ces imbéciles auteurs…

Matthieu Klein, il y a peu encore Président du Département et aujourd’hui Maire de Nancy et Président de la Métropole du Grand Nancy, a décidé de porter plainte, comme vous pouvez le constater ici. Qui pourrait l’en blâmer ? Ces gens là sont immondes !

De plus illustres anarchistes que moi, certainement plus aguerris, ont tenu il y a peu à se distancer de ceux qui comme moi blâment les complotistes. Pourtant, je revendique néanmoins haut et fort mon droit d’appeler un chat un chat et un imbécile ce qu’il est. Et cela d’autant plus que mon engagement antifasciste me commande de lutter contre un phénomène dont on voit bien, comme à l’occasion des Gilets Jaunes, ce qu’il a de complaisance, si ce n’est carrément de soutien, en raison de ramifications assez évidentes, comme ici, avec l’extrême-droite. Ceux qui ne répugnent pas à la compagnie de ce genre de fachos sont des ennemis politiques, à mes yeux, sans le moindre état d’âme.

Et je me demande à présent comment se fait-il qu’alors que le moindre rassemblement antiraciste provoque de l’urticaire dans les rangs de la police et de la préfecture au point que nous sommes aussitôt encerclés par des hordes de flics, la présence policière devant pareil événement, dont je doute qu’il s’agisse d’une manifestation déclarée, ait été aussi légère… Et qu’on ne me dise pas que les autorités ont été prises de court devant la chose. J’ai en effet appris ensuite que des professionnels de la désinformation complotiste antivax sont venus en personne dire la messe à leurs ouailles, d’emblée convaincues par leurs bobards , comme ces deux là, entre autres…

(sur Martine Wonner, lire... ).

Je sais que Richard Boutry, un autre pape des complotistes, était également présent. Quelqun pour qui les élites mondialisées sont des marionnettes guidées par Satan… Voilà, c’est tout.

Pourtant, en dépit de leurs certitudes éructées en dépit du bon sens pour embobiner des gogos acquis à leur funeste cause, la réalité est cruelle, qui se rappelle y compris à ce genre de bas du front…

Post-scriptum : et comble de l’ignoble, j’ai appris en visionnant une vidéo qui circule sur twitter, après avoir posté ce billet d’humeur, que les fleurs de lys que j’ai aperçues de loin appartenait à un drapeau royaliste, auprès duquel posait fièrement cet imbécile si fier de lui, qui arbore pourtant ceci (je vais vomir).

je ne pouvais décemment pas le laisser échapper à la postérité, vous en conviendrez.

En complément, à lire aussi, ce bon papier d’Elie Guckert pour Conspiracy Watch. On y apprend que Boutry a lancé un appel en faveur de Place d’armes, de Bernadac, l’origine de la pétition des généraux factieux évoquée ici. Si certain.e.s doutaient encore des connections bien réelles entre l’extrême-droite et les mouvements complotistes, les voilà servi.e.s..