Ce retour de boomerang dans la tronche de Macron : le gifleur était donc d’extrême-droite…

A force de tant de compromissions et d’appels du pied vers l’extrême-droite, on ne peut pas s’étonner sans une certaine hypocrisie qu’elle puisse autant se sentir dans la toute puissance…. Pourquoi l’un des principaux souffleurs de braise en serait-il davantage épargné que d’autres ? Nous avons une mémoire...

j’ai appris dans l’après-midi ce non-événement de la journée qui, en dépit de son insignifiance, fait pourtant tant de bruits (de cabinets) dans les chaumières… Diantre ! Le grand marquis poudré, l’empereur de toutes les Gaules, chef de l’Etat (ni dieu ni maitre !) a reçu une claque… La belle affaire. Sachons relativiser, ce qui n’est pas franchement le fort de cette époque de plus en plus ridicule dans laquelle tout est surmédiatisé à outrance : ce n’est tout de même pas l’attentat du Petit Clamart, non plus, hein…

On a appris ensuite que le gifleur de Macron, contrairement à ce que propageait un journal de droite dure (qui a donc grand intérêt idéologique à propager ce genre de fakenews) est un jeune homme sans histoire, bien propre sur lui, que rien ne distingue des autres, blanchi d’emblée de tout casier vierge… si ce n’est un léger détail qui vient démentir factuellement le Figaro, pour qui l’auteur des faits était à coup sûr anarchiste… Je souris :

Nous serons probablement un certain nombre parmi les plus posé.e.s ou les moins hypocrites (c’est à dire hors du champ politique traditionnel qui est en train actuellement de pousser des cris d’orfraie que viennent pourtant factuellement démentir leurs propos incitant en permanence à la guerre de tous contre tous) à penser la même chose, sans tous oser le dire aussi clairement :

Voir en outre l’extrême-droite, tout particulièrement, s’exonérer à si peu de frais de ses propres responsabilités en la matière d’incitation à la violence, voilà qui est pour le moins plus que grotesque et manque singulièrement de crédibilité quand on observe comme moi la violence des propos de ses fans décérébrés sur les réseaux (a)sociaux… Quel toupet, et quelle hypocrisie totale !

De toute façon, à mes yeux, la véritable violence est ailleurs : dans nos vies. La violence de l’extrême droite qui tabasse des gauchistes ou des musulman.e.s, des étrangers, la violence des précaires, des licencié.e.s, des malades, des morts du covid 19, des sans voix sous le poids de la misère, des mal-logés ou des sans logements, des jeunes qui font la queue devant le Secours Populaire… Une violence bien plus réelle.

Aussi, je me demande bien pourquoi le président lui-même en serait-il épargné ? En égard notamment de ses propres responsabilités en la matière…

( et dire qu’on ne peut même pas se réjouir de cette claque, puisque c’est un facho qui l’a donnée… Dommaaaaaage !)

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.