Pour Nadine Morano, le RN n’est encore pas suffisamment d’extrême-droite…

Bien que cette thèse couramment partagée dans différentes familles politiques d’extrême-droite ne tienne pas la route une seconde pour des économistes sérieux, qui auraient analysé plus profondément l’ensemble du programme du RN par delà certaines mesures cosmétiques destinées à donner le change, la non économiste dont il s’agit, qui ne brille pas franchement par ses capacités d’analyse, est néanmoins formelle :

Il faut dire qu’hormis le positionnement économique du parti d’extrême-droite, dont j’attends encore qu’on me démontre en quoi il serait de gauche, et ne participerait pas à la prédation capitaliste, l’ex ministre sarkozyste (tout est dit de la médiocrité et de la vulgarité dont il s’agit) partage un grand nombre d’idées, tout comme son ami Ciotti, son double en masculin, avec le RN… dont elle amplifie les obsessions bien connues :

En outre, pour Nadine Morano, députée européenne, le discours sur les grands méchants loups du RN ça ne marche plus et il faut apporter de vraies réponses ​sur l’immigration ou la sécurité.

On connait tes idées, Nadine. Elles puent toujours autant. Mais arriver à doubler le RN par la droite, au diapason de n’importe quel nationaliste radical (comprendre : nazillon), tout en prétendant ne pas être d’extrême-droite, fallait oser. C’est à ça qu’on te reconnait : tu oses tout. Et surtout le pire.