Montpellier : la milice fasciste de Pétel/Coronel de Boissezon sur le banc des accusés (avec de #LMPT et de la #LigueDuMidi dedans)

Plus de 3 ans après, la justice examine enfin cette affaire insupportable du tabassage ultra-violent (plusieurs étudiants avaient été blessés, notamment à la tête, alors qu’ils dormaient…) d’étudiants grévistes de la fac de droit de Montpellier par le clan Roudier, que je suis de près depuis. Ici, sur Médiapart, on apprend que le doyen Pétel a donc bien donné le feu vert à cette opération commando, comme plus personne de correctement informé n’en doutait vraiment… :

Le déroulé de cette intervention dans la plus pure tradition fasciste est à présent mieux connu. C’est la compagne de Jean-Luc Coronel de Boissezon, Patricia Margand qui a sollicité des militants et sympathisants d’extrême droite qui  » assistaient ensemble, quelques heures avant l’évacuation, à une conférence de la Manif pour tous contre la PMA, au château de Flaugergues. ». Belle faune que voilà…

Ce dernier a déjà un casier bien chargé…

À 41 ans, Martial Roudier a déjà un casier judiciaire bien garni. Six condamnations entre 1993 et 2013, dont quatre pour des violences. Il a notamment été condamné à quatre ans de prison, dont deux avec sursis, pour avoir poignardé dans le dos un militant antiraciste de 16 ans, en 2008.

Son cas, ici, on le connaissait déjà… Mais celui de l’une des autres petites frappes présente à la barre est encore plus significatif. Il s’agit de Thierry Vincent, un colonel à la retraite qui, sans honte aucune « se décrit même comme appartenant « au camp du bien face aux méchants ». Fallait oser…

« Dans un pays normal, on nous aurait félicités », assène-t-il.

Félicités d’avoir cassé du gauchiste ? Dans quel régime exactement ? Celui de Pétain ? D’un dictateur ? Il faut dire, précision utile pour illustrer les méthodes de ces gens là dont on a tenté de nous faire croire qu’il s’agissait simplement de vieux cons égarés, que l’ancien militaire est l’un des signataires de la fameuse pétition des putschistes de Valeurs actuelles. Un continuum idéologique plus qu’édifiant… CQFD.

Le jugement a été mis en délibéré au 2 juillet 2021.

Comptez sur moi pour vous en faire lecture…. 😉