Les insulteurs.es antisémites de Miss Provence 2021 seront jugés en septembre

Comme je l’avais déjà signalé ici (en insistant sur l’immonde hypocrisie de certaines réactions), pour avoir simplement révélé à l’occasion de la cérémonie Miss France que son père était d’origine israélienne, April Benayoum avait fait l’objet d’une campagne de dénigrement sur les réseaux sociaux, et notamment sur twitter, sous forme de messages violemment antisémites. Pour cela, 8 personnes ( quatre hommes et quatre femmes âgés de 20 à 58 ans) seront jugées à Paris le 22 septembre.

Vous m’en voyez ravi. Pas de pitié ni d’états d’âme pour ce genre d’imbéciles qui se croient tout puissants derrière leur écran, au point de se croire autorisé.e.s à proférer ce genre d’insanités qu’ielles ne se permettraient probablement pas en la présence de cette personne. Toute société doit être en capacité de se protéger contre ce genre d’individus toxiques. Et sans sanctions, je ne vois pas comment il pourrait être possible de fixer des limites à des gens qui n’en ont guère, au point d’en agresser et harceler d’autres. Et cela, je ne cesserai de le marteler tant qu’il le faudra, démonstration factuelle à l’appui. Rien ne saurait justifier ce genre de comportements haineux.