Sous « honneur et nation », encore un attentat terroriste d’extrême-droite déjoué… #racisme #antisemitisme #complotisme #NONazis

ça commence à faire beaucoup… pour un phénomène aussi largement sous estimé, dans notre pays du moins.

La Horde avait déjà évoqué l’année dernière l’apparition de ce groupe faisant dans l’apologie du nazisme qui a pour appellation « Honneur et Nation« , résurgence de la DNR, des énergumènes racistes, complotistes et violents dont j’ai évoqué le cas K ici, au départ de Tulle (dont nul n’est sensé ignorer qu’il s’agit du petit village de Hollande..; 😉

J’apprends à l’instant que 6 de ces petits rejetons hitlériens ont été arrêtés dans le Doubs et en Alsace, alors qu’ils préparaient un attentat à l’explosif contre des francs maçons en Moselle… 3 seront déférés devant le parquet national anti-terroriste pour association de malfaiteurs terroriste. Les concernés sont 2 hommes de 56 et 29 ans, et d’une femme de 53 ans, selon BFMTV. (selon le Parisien, ils travailleraient dans le BTP… Tant qu’à être précis… ;).

On apprend également que les susdits auraient déjà été sollicités par Remy Daillet (voir affaire Mia), « pour perpétrer d’autres enlèvements d’enfants ». Beau petit monde…

Voilà qui correspond à bien des égards et renvoie en écho à la matrice de ces êtres souverains (en fRance, l’un de ces groupes les plus connus, auquel semblerait appartenir la mère de Mia est « One Nation ») dont l’ami Tristan a parlé hier sur France Inter… je ne saurais trop vous conseiller cette audition là… Vous comprendrez mieux le lien. Encore un coup de la fascisterie internationale…

Post-scriptum : on me signale dans l’oreillette une autre brochette de ces nazis de DNR/Honneur et Nation ici. Vous pensez bien que je n’allais pas rater une telle photo de famille…

En outre, j’ai appris depuis la publication de ce billet que c’est cet ancien cadre du FNJ de Corrèze, Sébastien Dudognon, qui a d’ailleurs été entendu par la police dans le cadre des investigations sur cet attentat, qui a fondé « Honneur et Nation ». Il avait déjà été condamné en 2018 pour une publication haineuse sur facebook.

De plus, nouvelle information, l’une des cibles des attentats projetés par Honneur et Nation était le ministre de la santé, Olivier Véran.

Suite à ces informations, que je ne cesse de réactualiser, nous apprenons grâce à Rue89 Strasbourg que l’un des membres du groupe qui ont été arrêtés se nomme Thibaud Rufra, et qu’il a été candidat pour le FN aux élections municipales de 2014. Un continuum…

Ici, on apprend également qu’une ancienne élue FN faisait partie des personnes arrêtées dans le cadre de ce projet d’attentat… ça commence à faire beaucoup.