Des nouvelles du barrage : un transfuge de la France Insoumise débauche un cadre de l’UNSA Santé

Kotarac est un pur produit de cette frange patriote souverainiste qui sévit dans le mouvement de Mélenchon, la France dite « insoumise ». Et comme cela est tristement prévisible, les idées de merde nationalistes entraînent fatalement vers leur matrice : l’extrême-droite. J’avais gravé sa traîtrise ici. Et voilà qu’il la double, bel exploit, par le fait de débaucher le cadre d’un syndicat qui se voudrait progressiste, l’Unsa. L’équipe du candidat RN en question, Stéphane Blanchon (qui a visiblement fait le ménage sur ses réseaux sociaux en prévision de cette candidature), l’avait généreusement présenté en des termes fort élogieux, comme en témoigne cette publication facebookienne, sur une page à laquelle je ne ferai pas la grâce d’un lien, vu que la source est claire, sans la moindre ambiguïté :

Toutefois, comme dab, l’extrême droite semble avoir pris quelques libertés avec la vérité, en l’enjolivant quelque peu, à sa médiocre faveur. Ledit cadre de l’Unsa fait partie de ces belles prises de guerre qui nourrissent le storytelling du RN. Il y en a d’autres, comme le frère du célèbre marin Olivier de Kersauzon, Florent). Et comme le dit Libé,  » la plupart sont des inconnus, donc on leur invente une importance« …

On notera avec intérêt, histoire de confirmer ce que l’on pensait déjà de cette turbine à lisier un peu trop orientée politiquement, que ledit candidat UNSA/RN a déjà subi son rite de passage sur une chaîne de télé qui constitue de plus en plus visiblement leur antre :

Et comme il s’agit d’un continuum idéologique et médiatique évident, une certaine chaîne d’information libre et non faussée a repris les fausses informations concernant cet individu si sournois telles quelles. C’est dire assez son niveau de crédibilité…

L’UNSA, qu’on peut difficilement qualifier de gauchiste, a réagit sur son site (il faut y voir les commentaires de trolls lepénistes qui brandissent leurs totems favoris, comme la liberté d’expression.pour les nuls ? Venant de l’extrême-droite, c’est assez ridicule).

(entre parenthèses, les feignasses de l’UNSA, copier/coller une publication Facebook, franchement, c’est pas top… Mention peut mieux faire).

Post-scriptum : grâce à l’alerte d’un twittos, on peut observer factuellement que la tentative de démarquage de l’UNSA avec l’extrême-droite (comme l’y oblige statutairement la charte syndicale qui proscrit les positionnements discriminatoires et racistes, comme c’est indéniablement le cas du RN) n’est pas franchement crédible… Relayer sur le compte twitter de l’UNSA des publications de Goldnadel et de Valeurs actuelles, ça ne fait plus très crédible, en effet :

Post-scriptum : L’article de Libé déjà cité indique en outre que la propre campagne de Stéphane Blanchon est la trésorière du RN en Isère depuis 2017. En outre, l’auteur de cet article, Tristan Berteloot, m’indique ici que Thibaut Monnier, Conseiller Régional RN de la Région Auvergne Rhône Alpes est un ami proche de la famille… Comme quoi Kotarac, en le présentant comme un inconnu rencontré par hasard, est un serial menteur.

Une réflexion sur “Des nouvelles du barrage : un transfuge de la France Insoumise débauche un cadre de l’UNSA Santé

Les commentaires sont fermés.