la sénatrice @jacky_deromedi #LR confirme au micro de @GMeurice que la loi séparatisme est non seulement raciste, mais également pauvrophobe !

Cette immonde proposition, qui devrait faire frémir de rage et d’indignation tout travailleur social qui se respecte et, par delà ce qui pourrait être hâtivement considéré comme une marque de corporatisme, tout humaniste même minimal, ne date pas d’hier. C’est même un totem de la droite dure, si proche de l’extrême-droite qu’on pourrait aisément la confondre, comme le démontre déjà cet extrait d’article datant de 2019 :

Rien que de voir le seul nom de Ciotti, si l’on sent comme moi d’ici l’odeur pestilentielle de son bilan, particulièrement toxique pour notre bien vivre ensemble, comment dire… Non, rien… 🤮

Inutile donc de vous dire par quel genre de droite particulièrement moderne et progressiste est influencée cette sénatrice des français…. de l’étranger ! Un comble, vous avouerez… (ou du non esprit des lois… 😉 Dans ce genre d’univers mental là, la notion de vote éclairé prend une préoccupante tournure…

Pourtant, bien que cette vieille lune là ait été depuis des lustres effacée du paysage politique – et c’est tant mieux pour les plus démunis d’entre nous – cela n’empêche toujours pas cette droite moisie là de brandir de nouveau son hochet électoral… Et cette fois, juste pour démontrer factuellement qu’elle ne vise personne, n’est-ce pas, la mesure est qui plus est enchâssée dans la loi séparatismes, comme l’a judicieusement remarqué Guillaume Meurice, qui l’interroge sur le sujet :

J’ai écouté, stupéfait (et cela ne m’a pas fait rire du tout, quant à moi, tant c’est horrifiant et affligeant à la fois) les propos de cette sénatrice dont le moins qu’on puisse écrire est qu’elle s’enfonce sous la vase de son non-dit tout en le disant quand même…

Verbatim ( « le contexte, le contexte ! », ne manqueront pas en effet d’hurler les cabris….)

JD :  » ben, c’est dans la loi séparatisme parce que malheureusement ce qu’on constate c’est que… la plupart des enfants qui ont des problèmes sont des enfants euh qui viennent un peu de l’immigration si vous voyez ce que je veux dire. Ce sont des enfants qui la plupart du temps euh qui sont pas des enfants euh je ne sais pas comment vous le dire euh vous voyez ce que je veux dire… Je ne sais pas comment vous dire ça. Ce sont des enfants qui sont dans des quartiers où peut être les parents s’occupent moins de leurs enfants et donc dans le respect de la république que dans certains quartiers. C’est moins une évidence, il y en a plus dans ces… Ces gens là qui s’occupent moins de leurs enfants, voilà.

GM : « mais alors, c’est qui ces gens là ?

 » ben, les gens qui habitent dans ces quartiers , dans les quartiers défavorisés (ndlr j’habite depuis longtemps dans ce type de quartiers, précisément. Et donc ?) qui s’occupent moins de leurs enfants.

GM : « Est-ce que ça ne va pas les mettre encore plus en difficulté si on leur enlève les allocations ? »

JD : « L’idée ce n’est pas de leur donner une sanction financière, mais l’idée c’est de les persuader qu’il faut qu’ils s’occupent de leurs enfants. Il faut avouer; il faut dire les choses comme elles sont, c’est pas nécessairement des musulmans mais par contre c’est vrai qu’ils sont issus de l’immigration. Si vous voulez, il y a des civilisations, il y a des éducations différentes dans certains pays. Évidemment, si vous donnez pas de sanctions aux pauvres vous savez comment sont les gens ….

Et là, une question choc à contenu absolument pas consensuel sauf dans la population générale, mais à l’exclusion bien sûr (mais quel étonnement !) des principaux concernés… :

GM : « Est-ce qu’on ne devrait pas appliquer la même chose pour les sénateurs ?  »

Forcément, Madame la sénatrice n’a pas apprécié…

JD : « c’est une question fourbe ».

Plus fourbe que quand elle concerne les plus démunis d’entre nous ?

Illustration :

source

Tout cela pour faire remarquer que de haut en bas, tout est pourri au royaume de f… Rance… Et qu’il n’y a pas que dans le gouvernement, et dans la bouche d’autres personnalités politiques de premier plan, qu’on agite certains spectres dit « séparatistes » pour une seule et unique catégorie de la population. On savait déjà qu’on visait les musulmans. Et maintenant, on sait aussi que cette loi apporte qui plus est son lot de discrimination sociale, en nous visant expressément, nous autres les plus économiquement fragilisés, comme s’il y en avait tant besoin, en cette période si singulière…

Une raison de plus pour combattre cette loi, tant elle est immonde de bout en bout.

On notera au passage que LREM n’est pas opposée à cette mesure anti-sociale. Tout est dit. Sur ce sujet là, comme sur tant et trop d’autres, la collusion idéologique est manifeste.

Post-scriptum : je crois que ce Monsieur a un message personnel à faire passer à Madame la sénatrice Deromedi. (Vous connaissez mon bon cœur… 😉

vu ici