La Décroissance… de la pensée #racisme #sexisme #LGBTQIA #transphobie

Je ne suis pas tombé de ma chaise hier. Depuis plusieurs années, ce torchon de l’écologie réactionnaire trainait déjà un grand nombre de casseroles sur les sujets qui nous occupent ici, comme en témoigne cet ancien article de Rebellyon :


source

Rebellyon y avait observé des passages particulièrement problématiques en effet, dont on serait en droit de se demander s’ils n’ont pas été écrits par un militant de LMPT… 😱

Plusieurs articles citent la bible comme référence (« Dieu va lui créer un vis à vis en séparant les 2 sexes. Cependant, l’entrée en relation n’est possible que si chacun accepte un manque. La reconnaissance du vis-à-vis implique une perte »).

Voilà un épisode de la non pensée contemporaine indigente qui n’est pas sans rappeler le moment Roudinesco, bien connu de celleux un tantinet sensibilisés à ce sujet, qui mérite je pense plus de sérieux, en regard notamment de la souffrance causée par ce genre de perceptions discriminatoires si violentes imposées aux concerné.e.s .

Je l’avoue humblement, en raison de mes préoccupations environnementales, j’ai eu autrefois beaucoup de sympathie pour ce concept de décroissance, qui demeure intéressant en dépit de ce qu’en font ces gens, et pour l’action des casseurs de pub. Mais ça, c’était avant d’être antifasciste… Et bien avant qu’ils ne se fassent contaminer par le Printemps Républicain et leur Maccarthysme envers les soi-disant « islamo-gauchistes », concept délirant et dangereux, en publiant des Unes dignes de Valeurs actuelles. La Décroissance contaminé par l’offensive républicaniste réactionnaire ? Quelle déchéance…

Terminé. Je me suis définitivement retiré de leur liste de diffusion, dans laquelle je me maintenais encore par paresse, par encore un peu de curiosité, et pour conserver un œil vigilant sur leurs contenus. Je ne veux plus rien avoir à faire avec des gens si peu soucieux du respect et de la dignité des minorités dans ce pays. Et qui ne luttent visiblement pas contre le racialisme des suprémacismes blancs, à ce que je vois. Visiblement bien peu préoccupés par le si important sujet des discriminations racistes et sexistes qui me sont intolérables, là comme ailleurs. Il s’agit là d’une vision totalement étriquée et mesquine, recroquevillée sur son seul nombril, de la lutte écologiste et environnementale, dont l’être humain est un maillon, ni plus… ni moins, comme ici.

Archivé.

Une réflexion sur “La Décroissance… de la pensée #racisme #sexisme #LGBTQIA #transphobie

  1. J’ai toujours de la sympathie, et même plus, pour le concept de décroissance. Pour ce qui est du journal La Décroissance, j’en ai été un temps un fidèle lecteur, mais j’ai très vite été mal à l’aise, trouvant que pour un journal qui se targuait d’être celui de la joie de vivre, on y rencontrait peu de gaité, et pas vraiment de douceur. On y trouvait surtout de la hargne, et même de la haine, féroce, envers tous ceux qui n’avaient pas (encore) emprunté le même chemin. Et il était très réactionnaire sur bien des points.

    Alors, même si occasionnellement on tombait sur des articles, des idées d’un grand intérêt (je me souviens notamment d’un numéro sur les anarchistes), je l’ai abandonné, moi aussi, bien avant de découvrir la dérive illustrée ici.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.