l’Action Française prend les mots de F. Vidal au sérieux en souhaitant « la mort des islamo-gauchistes » #occitanie

Une dizaine de militants du mouvement royaliste et antisémite d’extrême droite Action fRançaise ( au fort lourd dossier ici) ont violemment fait irruption, hier, à Toulouse, en pleine assemblée plénière du Conseil régional d’Occitanie, aux cris de «mort aux islamo-gauchistes» et «la France aux Français» (source) . Une vidéo des événements est visible ici, en provenance directe du compte Instagram du groupuscule royaliste. Sur place, ils ont abandonné cette banderole :

Monsieur Blanquer, Madame Vidal et toute leur bande républicaniste (avec un certain Darmanin, dont la complicité idéologique avec l’action française est patente) peuvent donc être fiers de leur désignation de cibles potentielles à la vindicte populaire, dans une société aussi conflictuelle où le moindre propos peut enflammer la situation, comme c’est de plus en plus visiblement le cas en ce moment. Quelle irresponsabilité collective…

Cet extrait provient de ce texte de revendication de l’ AF :

Cependant, la collaboratrice de Darmanin n’est pas encore très sûre que cette action provienne de l’extrême-droite, toutefois :

Cette extrême droite la plus radicale, dont on sait quels liens étroits elle nourrit avec leur navire amiral, le RN, n’a jamais autant eu la confiance que sous la présidence de Macron, où l’on peut également par exemple attaquer une librairie lyonnaise en plein jour, en toute impunité, au vu et au su de la police nationale. Comme le dit la présidente de Région Carole Delga :

« On sent en France qu’il y a un climat très tendu. On est en train de créer une société d’ennemis. » (1). Et cela se confirme chaque jour un peu plus, en raison de ce climat de trumpisation de la société française.

Dans cette histoire, ce qui en intrigue plus d’un, c’est de savoir comment ces fachos ont pu déjouer la sécurité territoriale. Les soupçons se portent, selon Médiapart, sur Emmanuel Crenne, ancien du RN aujourd’hui sans étiquette, royaliste revendiqué, qui a, après l’intrusion, interpellé Carole Delga sur son « islamo-gauchisme », souhaitant, selon les témoignages recueillis, ne plus la voir puisque son mandat arrive à son terme« . Un crime signé ?

Ce qui m’avait frappé, en lisant autrefois une histoire sur la montée du nazisme, et ce qui pouvait en partie l’expliciter, c’était, outre la crise économique, et la fabrication volontaire d’un bouc émissaire facile, la multiplication, juste avant la prise de pouvoir d’Hitler, des incidents fascistes violents, volontairement provoqués par les militants nazis pour provoquer un certain climat favorable à l’avènement de leur immonde gourou…

L’histoire ne bégaierait-elle pas un peu ?

Certain.e.s choisissent pourtant d’en rire…

La fin de cette blague pas drôle, je crains qu’elle ne soit pas pour demain, hélas… Surtout quand en haut lieu, on tente si sournoisement de réhabiliter Pétain et Maurras, et de donner chaque jour un peu plus de gage à sa clientèle électoral d’extrême droite.

(1) ndlr en p.s. : je n’avais pas la totalité de la citation de cette présidente de région…

Cette personne, dont j’apprends que c’est une proche de Valls (ceci explique sûrement cela) serait-elle atteinte du syndrome de Stockholm ? J’en suis tout ébahi…. Donner raison à ce point à ceux qui l’ont ainsi agressée, quelle absurdité… Faisant cela, elle ne fait qu’illustrer précisément ce qu’elle dénonce, cette guerre de tous contre tous… Comme si c’était l’UNEF qui s’était si violemment invitée dans son Conseil régional… Donner ainsi raison à l’Action Française, quelle ignominie !

3 réflexions sur “l’Action Française prend les mots de F. Vidal au sérieux en souhaitant « la mort des islamo-gauchistes » #occitanie

Les commentaires sont fermés.