le féminisme d’extrême-droite démontré par… Thaïs d’Escufon (ça vaut le détour… ) #droitsdesfemmes

Bon, honnêtement, moi, je savais déjà quoi en penser pour avoir suivi le dossier de près depuis bien des années, et pour savoir à quel point règne en ces milieux un masculinisme toxique qui exalte les soi-disant vertus d’un virilisme terriblement passéiste. Mais ça va encore mieux quand ielles se débunkent elleux-mêmes…

Une telle bêtise crasse sur un tel sujet, en cette journée tout particulièrement, voilà qui ne s’invente pas. Merci Pierre pour ce morceau d’anthologie.

Archivé.