avec @SophieRobertRN, diabolisons à juste titre ce parti d’extrême-droite #RN #AF #GenerationIdentitaire #NONazis !

source

Les potes du Gueuloir m’ont débusqué un bien beau lièvre pour la chasse aux bas du front si terriblement national..iste dont il s’agit. Mais en fait de lièvre – je m’en voudrais de la mégenrer 😉 – il s’agit plus précisément d’une hase, Sophie Robert, qu’il m’appartient par nécessité militante comme par souci d’information publique de vous présenter ci-après :

En matière de soi-disant « dédiabolisation » du FN, même relooké en RN pour échapper à ses responsabilités historiques, on ne savait que trop bien à quoi s’attendre ici. Mais ce que le Gueuloir nous donne à voir et réfléchir m’apparait comme particulièrement hallucinant. je m’étonnerais donc fortement que cela ne soit pas davantage sujet d’indignation, en une période certes moins troublée que la nôtre où l’ennemi n’est visiblement pas le fasciste… Je dis ça, je dis tout de la particulière dégradation morale et éthique de cette époque. Mais venons en aux faits.

Pour des gens si prompts à dénoncer la racaille et/ou les terroristes si et uniquement s’ils ne sont pas blancs et catholiques, et pas de leur camp politique, je trouve cet épisode pour le moins gênant. Un peu de cohérence ne saurait nuire. Voilà donc une dame qui prétend se situer sur l’échiquier électoral républicain, mais qui défend publiquement un groupement raciste et antisémite dont la dangerosité n’est plus à démontrer ? Qui plus est des militants d’extrême droite armés ? Et dont l’un d’entre eux prend plaisir à se déguiser en Waffen SS ? Et un autre qui gravite autour de Vengeance Patriote, un groupe de combat néo-nazi ?

Il faut dire qu’après Génération identitaire, coupable d’un projet d’attentat terroriste sur lequel se fonde en partie sa demande de dissolution, elle n’en est plus vraiment à ça près… Il serait grandement temps de faire le ménage dans vos écuries parce que là, franchement, on atteint un point de non retour sur une pente de plus en plus dangereuse pour ce qu’il nous reste d’équilibre démocratique… et j’euphémise, vraiment. Un autre détail à porter à la connaissance du grand public, c’est la présence sur sa liste aux élections municipales, à St Etienne, d’une certaine.. Lydia Da Fonseca.

Quand on sait qui est cette personne (c’est notamment la sœur d’Anaïs Lignier de Génération identitaire), et le rôle particulièrement méprisable qu’elle a joué dans un certain nombre d’événements à caractère raciste, et certains des plus violents (elle fut la compagne de l’un des assassins de Clément Méric), il y a franchement matière à se faire toute petite… plutôt que de pointer à tout bout de champ la menace des antifas, comme si nous étions les pires dangers de l’histoire… Il n’y a pas encore eu d’attentat antifasciste, et de terroristes antifascistes, à ce que je sache. Par contre, le terrorisme d’extrême droite, lui, existe bel et bien. Et cette personne en est la complice indubitable.

On savait déjà que les frontières entre le RN et les nazis des groupuscules de l’extrême-droite radicale (dits de l’ultra-droite par les services de sécurité intérieure en raison de leur particulière dangerosité, et dont certains membres sont fichés S, tous comme les terroristes de Daesh) sont particulièrement perméables : du Rn à son vivier de cadres qu’est Génération identitaire en passant par Ouest Casual. Mais cela se confirme de jour en jour un peu plus…

et voilà qui est plus que préoccupant.

sur Sophie Robert, lire aussi..

Extrait :