Raphael Enthoven, propagandiste d’extrême-droite

(merci à @JulietF0rward pour le titre)

Bien que la particulière perversité idéologique malfaisante de ce sale type ne soit plus à démontrer sur le registre qui nous occupe ici, sur ce blog, tant l’emprise sectaire des républicanistes est patente, il m’a semblé utile de consigner sa dernière saillie dogmatique ici, à toute fin utile… Le lecteur ou la lectrice appréciera :

Il est vrai que bien davantage que les nazis qui ont envahi le Capitole, l’étudiant.e qui pratique l’écriture inclusive, ou celui qui milite contre les méfaits du colonialisme, voilà l’ennemi… Mais quel abruti !

C’est encore Mélusine sur twitter qui lui fait la meilleure réponse…

Moi, je vais aller me laver la tête…