Derrière le projet d’attentat des Barjols contre Macron, Fiorile, le gourou du CNTF ? #complotisme

Si vous n’observez pas aussi assidûment que je m’efforce péniblement de le faire la complosphère, le nom d’Eric Fiorile ne vous dira probablement rien. C’est pourtant une personnalité toxique qui à mon sens a beaucoup fait pour le développement du complotisme dans notre pays, à travers son organe si personnel et auto-centré qui abuse de la vulnérabilité de certains individus sous influence. Oui, une secte, assurément : le CNTF

Plus ou moins visiblement (c’est un agitateur de l’ombre, qui préfère envoyer de petites mains serviles plutôt que de s’exposer personnellement), on le retrouve derrière bon nombre d’appels à l’insurrection et de coups d’état sous des formes diverses et variées. On lui doit notamment un 14 juillet « citoyen »  » pour reprendre le pouvoir » et autres initiatives diverses et variées de résistance populaire (dit-il), ainsi que quelques tentatives d’infiltration, dans Nuit Debout comme ici à Nancy, et parmi les Gilets Jaunes.

Le pape de la démosophie a beaucoup fait dans ce pays pour l’essor du complotisme, avec le précieux concours de son petit Baron, Sylvain pour les intimes, qui tente désespérément de faire de l’entrisme un peu partout en fRance depuis des lustres avec sa bouillie de cervelle (qu’il a d’ailleurs tenu absolument à m’adresser personnellement, alors que je ne lui avais rien demandé). On retrouve ce dernier derrière la nébuleuse fort confusionniste de ceux qui appellent à la candidature du Général de Villiers (et dire qu’on la prend au sérieux !), tellement compatible avec les idées nationalo-mystico-poujadisme de Fiorile, lui même tellement soluble dans celles de l‘UPR. N’ont-ils pas appelé à une jonction Gilets Jaunes/armée pour faire tomber le pouvoir et y installer leur complocratie toute personnelle ? On aurait tort de se moquer, toutefois : ces gens ont des relations, et Jean Lasalle qui trompe tant son monde avec son apparente bonhommie n’est jamais loin non plus… La preuve.

Aussi suis-je ravi pour ma part de voir enfin Fiorile inquiété par la justice, compte-tenu de son emprise que je sais éminemment toxique sur tout ce petit monde là, où il faut un regard encore plus exercé que celui d’une chatte pour retrouver des petits dont on ne voudrait pourtant pas… 😉 .

Les raisons de son arrestation sont à rechercher dans un projet d’attentat visant Macron que j’ai évoqué ici, première rencontre avec le nom de ce groupement groupusculaire dénommé Barjols (faisant forcément écho confusément sans se l’avouer publiquement pour beaucoup mais comme je n’ai pas ce genre de pudeur à barjos. ça, c’est fait). Le Monde leur avait alors consacré un article ici. Ils ont un lien évident avec le mouvement de Fiorile, d’où mon absence d’étonnement.

Les faits sont là :

(Dans quinze secondes, l’habituel phénomène de haters bien connu à présent sur les réseaux sociaux de ces moutons hurlant avec les loups qui les manipulent à la dictature macroniste et à l’atteinte à la liberté d’expression. Les mêmes.

Pourtant, je ne suis vraiment pas macroniste… Mais chez ces gens là; le sens du discernement semble terriblement compromis… Voilà.

Post-scriptum : au 20.12.2020 : j’apprends ici que Fiorile sera jugé demain lundi pour détention illégale d’arme…

source