le procès du séparatisme identitaire n’aura pas lieu #citadelle #Lille

La dernière livraison de La Horde nous gratifie d’un article comme je les aime sur le procès actuel de ces vermines nazies prises en flagrants délits de propos et d’actes racistes par un reportage d’Al Jazeera, Génération Hate, évoqué en son temps ici. Il est utile de le rappeler, leurs exactions tristement habituelles allaient jusqu’à l’agression totalement gratuite d’une gamine de 14 ans par l’une de leurs bandes de petites frappes clairement identifiées, et identifiables.

Retenez bien leurs noms, et leurs visages. Des ordures capables de ce genre de comportements, il convient d’en garder la trace, simple question de sauvegarde personnelle et de vigilance populaire. Car à présent, sous la lumière des tribunaux, ils tentent de se faire passer pour ce qu’ils ne sont pas : les derniers perdreaux de l’année, des victimes, sur le registre « on n’a pas fais exprès, Monsieur le juge, on avait bu, et puis, le reportage a été truqué »… Pourtant, les faits sont aussi têtus que ces ordures sont lâches, et mentent éhontément. Une constante de leur mode de défense, procès après procès…

Le même, plus récemment…

source

Ces gens fréquentent pour la plupart la Citadelle, le bar d’un suprémaciste blanc, Verhassel, ancien responsable local de Génération identitaire, lequel n’avait rien trouvé de plus pressé, à la suite de cette information, que d’organiser une petite sauterie dont le but était, en toute sobriété, au vu et au su de la Préfecture qui n’a rien fait pour l’empêcher, de s’occuper du cas du journaliste d’Al Jazeera qui a dévoilé ces faits ignobles. Dans ce pays, visiblement, les nazis, planqués ou non derrière le doux euphémisme d’identitaires, n’ont pas trop de raisons d’être inquiets pour leur survie…

On notera ainsi dans cette affaire, et ce procès, avec nos amis de La Horde, l’étrange laxisme de la justice et l’impunité dont jouissent certains personnages aux comportements et propos pourtant de notoriété publique, et condamnables pénalement….

Encore une démonstration qui illustre assez opportunément, aujourd’hui, que la lutte contre les « séparatismes » devrait s’écrire au singulier, tant elle ne concerne visiblement pas tout le monde… D’ailleurs, la presse, à l’international, et jusqu’à l’Onu, ne s’y sont pas trompés… je dis ça, je dis tout des guerres qui viennent, de tous contre tous, dont le macronisme est le creuset évident… On voit bien en effet qui sont bien davantage leurs ennemis que ces gens là, dont on ne cesse pourtant de souligner par les faits et les actes la grande dangerosité, et la particulière toxicité pour notre société.

Leur ennemi, ce n’est décidément toujours pas l’extrême droite… Quel rempart ! 😉

NB. On notera également utilement l’identité de l’avocat de ces crapules racistes… et de son exotique collection..

source

Une réflexion sur “le procès du séparatisme identitaire n’aura pas lieu #citadelle #Lille

Les commentaires sont fermés.