Les Grosses Têtes de RTL, une décharge à ciel ouvert d’ordures racistes, sexistes et LGBTQI phobes, vraiment ?

Il serait temps en effet de s’en préoccuper, des effets toxiques de cette émission bien dégueu, malheureusement encore trop écoutée, qui banalise le pire de notre société…

Télérama également se fait l’écho de ce travail méticuleux qui m’apparait d’autant plus intéressant qu’il est méthodique et factuel. Nous étions nombreux à le savoir et à nous en désoler, mais là, les choses sont plus claires et détaillées, qui mettent des mots et des chiffres sur ce qui n’était chez nous auparavant qu’un sentiment de dégoût, que d’aucun.e.s préféraient assimiler à de l’élitisme, du mépris des classes populaires, alors que j’en suis pourtant un élément… Combien faut-il mépriser tout un peuple, pour lui donner une telle éducation par le bas, à l’instar d’ Hanouna sur C8, ou des têtes de gondoles d’extrême droite sur CNews ?

D’aucuns diront que l’on est pas obligés d’écouter. Certes. Mais je ne peux m’empêcher de penser à tous ceux qui n’ont pas eu, contrairement à moi, la chance d’étudier, de lire, de réfléchir et de tenter de comprendre ce qui se joue derrière ce que je nomme ici l’industrie des producteurs de haine, dont RTL est à mon sens très clairement l’un des vecteurs officiels le plus ancien, par simple appât du gain, sans le moindre souci d’ordre éthique d’aucune sorte, comme Ruquier nous y a déjà si tristement habitué, en propulsant Zemmour sur le devant de la scène avec le succès que l’on sait… L’audience à tout prix a un coût, et il est sociétal.

Et je me souviens alors, en aparté, d’une certaine chroniqueuse de cette radio poubelle qu’est RTL, que l’on eut la surprise de voir propulsée députée de LREM, malgré son passé peu reluisant, elle qui avait précédemment proposé sa candidature…. au FN, qui n’en voulut point. Comme je ne fus pas étonné… Elle se nomme Claire O’Petit, et ce que j’avance est sourcé ici. Voilà voilà…

Sujet suivant.