France Inter propose un antidote aux #antivax (et aux négationnistes) et vous m’en voyez ravi…

Lorsqu’il l’a annoncé hier sur twitter, nous étions un grand nombre à nous en féliciter…

Il faut dire que les sujets à la fois d’étude, de recherche et d’action concrète qui sont les siens nous rassemblent, par delà nos éventuelles divergences. L’étude de la complosphère par exemple, et plus particulièrement du mouvement Qanon, auquel il s’attaque actuellement, nous importent tout particulièrement, compte-tenu de sa grande toxicité et de son pouvoir de nuisance sur la vie démocratique, et pas seulement de l’autre côté de l’Atlantique. Comme je l’ai déjà écrit ici, nous avons les mêmes plus près de nous, et il n’y a franchement pas de quoi être rassuré. Surtout quand on sait à quel point les soutiens de Trump sont bien implantés ici, en France.

Mais ce n’est pas sur ce thème que Tristan a axé son intervention sur France Inter pour sa première, ma foi plutôt réussie à mes yeux, même si la brièveté de la séquence m’a quelque peu frustré. J’ai cependant éminemment conscience du fait que je ne suis pas un auditeur lambda, en raison de ma veille en amont de mon blog sur certains sujets, dont celui-ci. Aussi faut-il des passeurs comme lui pour ouvrir cette connaissance au grand public, à une heure de grande écoute, sur un média bien connu. En cela, cette initiative est éminemment salutaire. Notre époque particulièrement trouble et troublée en a bien besoin.

Tristan a donc déroulé sur France Inter une recherche qui constitue un basique de cette observation de la complosphère, comme de la fachosphère : taper des mots de recherche dont on sait déjà les complotistes de tous poils particulièrement friands : vaccins, et chambres à gaz. Les résultats ont été conformes à notre désespérance commune en la matière. Si Google a pris en compte (en partie seulement) cette dimension, cela ne semble visiblement pas le cas des algorithmes qui diligentent les recherches sur le site de la Fnac. Et c’est plus qu’ intéressant d’avoir choisi précisément celui-ci, qui n’est certainement pas neutre en matière d’accès à la culture pour le commun des mortels franchouillards que nous sommes. ça permet de ne pas brouiller les pistes avec d’autres considérations, comme si l’on s’en était pris à Amazon, par exemple au hasard (ou pas ;), où c’est probablement encore pire, quand on sait ce que l’on sait…

Après cette (même brève) émission, je serais curieux de savoir comment va réagir la direction de cette grande enseigne « culturelle », en tous cas. Si elle est intelligente, modifiera-t-elle ses algorithmes pour ne plus avoir honte de ce que l’on y trouve ? Ce serait éminemment souhaitable en effet, vu que l’initiative de Stop Hate Money, selon Tristan Himself, n’y a pas suffit…

A bon entendeur….

2 réflexions sur “France Inter propose un antidote aux #antivax (et aux négationnistes) et vous m’en voyez ravi…

Les commentaires sont fermés.