Ravages de la pensée républicaniste/Vallsiste : l’exemple de @JulienAubert84, député #LR du Var #Cyberharcelement

Ravages de la pensée Vallsiste, suite

(on ne dira jamais assez les méfaits réels engendrés par la particulière toxicité de ce personnage et des idées néfastes qu’il représente pour notre société)…

Il semblerait que quelqun l’ai pris, lui et son clan républicaniste que j’abhorre, un peu trop au pied de la lettre, ce Manu Militari là de sinistre mémoire, dont on sait à présent les proximités idéologiques (et physiques ) répugnantes…

Voilà en effet qu’un député LR (comme quoi Républicain, ça ne veut vraiment plus rien dire) aux dents aussi longues que les siennes, c’est à dire à rayer les parquets des préfectures de fRance et de Navarre (;) le prend au mot et lance une fatwa assez ahurissante contre des universitaires qu’il juge visiblement coupables de je ne sais quel crime imaginaire » :

source

Et il ne s’est pas contenté de cette demande parlementaire après tout légitime, bien que discutable. Il est allé, assez incroyablement, dans sa croisade idéologique hystérisée ( probablement mû par l’appât du gain électoral et l’attente assez immature d’une plus grande visibilité médiatique), jusqu’à cibler nommément des professeurs d’université, comme n’importe quel quidam sur les Réseaux (A)sociaux… J’avais personnellement vu ce genre de pratique sur des sites de la fachosphère, avec lesquels il a visiblement quelques accointances..

Sauf que, c’est ballot, mais les universités en question lui répondent directement. Voilà qui vaut mieux que mes seules diatribes toutes personnelles…

source

Ceci n’est malheureusement que le énième épisode de la croisade idéologique discutable de ces gens qui prétendent fallacieusement défendre la liberté d’expression, la laïcité, et le savoir libre et non faussé, tout en pratiquant pourtant personnellement la même forme de « cancel culture » qu’ils dénoncent, en faisant interdire tel ou tel débat universitaire qui leur déplait, ou s’opposer à une nomination culturelle qui ne leur convient pas. J’en ai de nombreux exemples en rayons… Nous avons une mémoire . cela s’appelle INTERNET. Certains politiciens médiocres et arrivistes qui ne répugnent à aucune vilénie feraient bien d’en prendre acte.