Sur Europe 1, la brunisation de nos médias est en marche… #Raguenel

Confier le service politique d’un média qui se veut généraliste, et grand public, à un individu au positionnement aussi discutable, qui vient du torchon raciste et complotiste qu’est Valeurs actuelles qui plus est, voilà qui constitue un fort mauvais signal, qui devrait révolter tous ceux qui se prévalent de l’ humanisme dans ce pays.

A la faveur de certains événements récents, le Gorafi m’apparait de moins en moins parodique, et de plus en plus incisif dans le regard critique qu’il porte sur la société française, à l’image du titre ci-dessus. Nier avec autant d’aplomb, à rebours de toutes nos informations, la réalité des violences policières, tout comme la présence bien réelle du racisme et du sexisme dans la Police, en est une preuve indiscutable.

Pourtant, force m’est de constater chaque jour un peu plus que NON, le racisme ne s’est pas arrêté à la frontière, bien que dématérialisée, et que nos médias, comme je l’écrivais ici, sont infestés par la main mise des éditocrates et autres chroniqueurs acquis aux thèses de l’extrême-droite. La polémique a eu beau faire grand bruit, et le beau monde se soulever d’indignation, il se trouve que les journalistes de Valeurs, pour seule démonstration, sont quand même partout. Et que CNews continue de se goberger de l’audimat engrangé grâce à notre Drumont national, une information largement reprise par l’ensemble des médias. Une aura dramatique, que rien ne semble vouloir arrêter

Mais un dernier signal d’alerte de l’état florissant de l’industrie politico-médiatique de la haine dans notre pays vient de nous être donné. Il s’agit de la nomination de Louis de Raguenel au service politique d’Europe 1, un scoop délivré par le compte des Garriberts sur twitter ici. Suffisamment fiable pour que beaucoup y croient. Et voilà pourquoi cela m’apparait – et pas qu’à moi – extrêmement préoccupant.

source

Voilà qui ne va pas dans le bon sens en effet quand on sait qui est et surtout ce à quoi souscrit cet individu. Il ne se cache même pas. Voilà ce que l’on peut tranquillement observer sur son fil twitter : Tout d’abord, la confirmation des prémisses de Garriberts. Oui, ce journaliste quitte Valeurs actuelles, puisqu’il l’annonce lui-même :

La manière qu’il a de se démarquer si ostensiblement, et selon moi fallacieusement, de cette polémique visant la députée Obono pourrait constituer un indice de la probabilité de véracité de l’information des Garriberts…

source

Car son profil, et il le sait, cet hypocrite, est cependant un peu trop marqué à l’extrême-droite pour quelqu’un qui serait destiné à une telle fonction dans un média grand public, ce qui pourrait déplaire, à juste titre. Voyez plutôt :

… Certaines publications trahissent ses présupposés idéologiques…

source

D’autres sont encore plus explicites, qui s’écartent de ses champs de maîtrise journalistique, et pour cause… Le type n’est visiblement pas que « journaliste », mais également militant… d’une cause discutable à laquelle je m’oppose. Pour être tout à fait honnête, on m’avait déjà mis sur la voie :

Les publications du Monsieur en question choisi pour édifier les masses laborieuses (objectivement, vraiment ?) mettent en effet en valeur un homophobe notoire, soutien de l’extrêmement droitier mouvement, comme déjà démontré ici, qu’est LMPT, avec en prime, le support, très (re)marqué aussi dans la fachosphère, de TVL :

On notera également au passage le grand niveau de consanguinité médiatico-économico-idéologique, avec cette publication d’un autre « journaliste », de LCI cette fois, ce même média qui entre dans la course en concurrence avec CNews, cette turbine à vomi, dans l’industrie de la haine raciste (1), et la main mise de personnalités réacs et d’extrême droite sur les médias français, ce que je dénonçais ici :

Si l’on ne sait pas qui est ce Monsieur, il suffit de googliser son nom pour le voir apparaitre dans la galaxie des sites dits de la fachosphère, comme ici , où ses propos repris ne laissent aucun doute sur son positionnement idéologique plus que discutable :

Ici, les gens qui crachent sur l’antiracisme, on sait quoi penser de leur forte valeur démocratique ajoutée. En outre, on se souvient fort bien chez moi , de l’épisode infamant pour notre pays en termes de combat contre l’extrême-droite et ses idées, du passage du président de la République en personne dans les bureaux du journal de propagande d’extrême-droite qu’est Valeurs. Il semblerait que ce Monsieur en soit l’un des artisans….

(Louis de Raguenel, Tugdual Denis et Geoffroy Lejeune, «Immigration, islam, intégration… “Je dois reprendre en main ces sujets”, nous confie Emmanuel Macron», Valeurs Actuelles, 30 octobre 2019).

Le point commun, là encore, en termes de réseaux, de cette convergence qui pourrait paraître étonnante ? Les milieu cathos, dont Macron est, j’en suis de plus en plus assuré, un adepte fervent, qui tente de se racheter une place au paradis des croyants, ce qui peut expliquer certaines de ses positions politiques, bien loin du ni droite ni gauche qu’il affichait frauduleusement au départ. Car bien de droite, comme l’histoire ne cesse de le démontrer.

Alors, si après cette information là, qui en dit long sur l’état de pourrissement par l’extrême-droite de nos médias hexagonaux, vous pensez toujours que les médias français sont aux mains des gauchistes, allez vous acheter une crédibilité. Avec cette nomination, une nouvelle étape vient d’être franchie.

Des bisous, les fafs. Avec une lame de rasoir sous la langue, conformément à la tradition d ema culture toute personnelle… 😉

… Post-scriptum : et ben, ça n’a pas raté… On se demande bien pourquoi ! 😉

source
source

… Voir que les journalistes d’Europe 1 ne se laissent pas faire, et réagissent aussi frontalement m’est un plaisir :

PS2 : on vient de m’apporter un bon lot de publications bien moisies du faf en question :

(1) A ce sujet, on se souviendra notamment que LCI n’avait pas répugné à retransmettre la totalité du discours de Zemmour à la convention des droites, improprement nommé tant il s’agissait surtout de personnalité d’extrême-droite, comme visible ici.