tag négationniste d’ Oradour-sur-Glane : quelle insupportable hypocrisie générale ! #antisémitisme #Reynouard

C’est un fait, indiscutable, étayé par de nombreuses sources (dont plusieurs officiers nazis eux-mêmes), qui ne souffre donc pas le débat… à moins de vouloir soutenir plus ou moins sournoisement l’immonde idéologie qui a produit ce massacre infâme. Le 10 juin 1944, le régiment blindé « Der Führer » de la division SS « Das Reich » a perpétré l’assassinat méthodique des habitants d’Oradour-sur-Glane : 642 victimes, dont 350 femmes et enfants, enfermés dans l’église (source).

source

Pourtant, certains qui y ont intérêt dans la mesure où ils partagent les idées antisémites et autoritaires des auteurs de cette tuerie, réfutent la véracité de ce fait historique pourtant établi. Ce sont des négationnistes, dont Faurisson était la tête de gondole indéfectible. Seule la mort en a eu raison. L’un de ses suivistes hélas survit encore, qui a inspiré la profanation de ce lieu de mémoire, qui a pour identité Vincent Reynouard, au cœur d’une galaxie néo-nazie, conspirationniste et antisémite telle que visible ci-dessous :

A ce point précis du texte, il me semble important de préciser, comme le rappelait judicieusement ce matin Nicolas Hénin sur twitter, que contrairement à ce que l’on pourrait penser de prime abord sans être initié au sujet de cette faune innommable (mais que je sais pour ma part fort bien nommer), elle n’est ni clandestine, ni aussi marginale qu’on pourrait le croire. Il y a quelques années, voilà le nom de ces personnalités qui ont signé une pétition de soutien au négationniste Reynouard :

(voir ici pour plus de détails sur le contexte de cette pétition)

Si je parle à ce point de ma narration de ceci, c’est que le tag de l’auteur de la profanation d’Oradour comporte une allusion directe à Reynouard.

source

Aussi, quand je vois des titres comme celui-ci, qui prétendent nous persuader de l’idée d’ une indignation générale de la classe politique après la profanation d’Oradour-sur-Glane, je me dis qu’il y a franchement là quelque hypocrisie. Et celle-ci est d’autant plus insupportable, tout particulièrement, au FN/RN, dont on connait bien l’origine historique, et dont nous avons démontré ici à maintes reprises que l’antisémitisme et les idées néo-nazies n’y sont pas rares, notamment dans un cercle de familiers fort proches de Marine Le Pen, comme Chatillon pour seul exemple notoire.

Alors, aujourd’hui comme hier, une réponse était nécessaire, par la plume et les mots, ou par les actes, là comme ailleurs, chaque fois que nécessaire…