Brève de la dégueulasserie sexiste en milieu droitard : le cas Reihanian #LR

Décidément, il cumule. On connaissait ici Aurane Reihanian, le président des jeunes LR (dont l’élection avait déjà été entachée par des accusations de fraude) pour sa grande miscibilité avec l’extrême-droite, en raison de déclarations identitaires bien dégoulinantes de racisme, de xénophobie, et de haine des musulmans, comme pour seul exemple celle-ci (il y en a d’autres, ici).

Son cas défraie maintenant la chronique qui risque fort de lui sembler judiciaire ces prochains mois en raison de ses violences sexuelles répétées, dont celle qui lui vaut la plainte d’une étudiante à Montpellier pour des faits qui se sont déroulés en septembre 2017 à Nîmes :

Ce n’est pas la seule affaire de cette nature qui lui soit reprochée, il est utile de le souligner.

Il m’importe en tous les cas d’observer en l’occurrence que racisme et sexisme vont finalement bien souvent de pair. Comme les associations luttant contre le racisme comme celles qui combattent le sexisme ( lutte pour les droits des femmes et contre les LGBTQIphobies incluses) le savent bien, qui convergent en bien des points, cela n’est pas si étonnant. Ces deux formes de discriminations et de violences, sexistes et racistes, sont en effet basées sur un mépris ou/et un rejet de l’Autre, déshumanisé, à qui on nie même la notion même de droits : on ne lui impose dans les discours, et parfois même dans les actes, que des devoirs. Aucune liberté, sinon celle de se taire, et de subir. J’en veux pour preuve le fait qu’il n’y à qu’a voir comment on nie si et trop souvent la parole des victimes, la remettant si fréquemment en cause, aggravant ainsi leur douleur et les obstacles vers la reconnaissance des agressions subies.

Alors, venant de pareil petit droitard – qui n’est au demeurant, il est judicieux de le rappeler, que le produit de ces aînés qui l’on construit, lui si proche de Wauquiez et de LMPT, qu’attendre d’autre qui ne soit tout aussi immonde… Et encore n’en est-il qu’au début de cette brillante carrière que d’autres avaient déjà tracée pour lui…

Connaissant – même un peu – ce parcours, on comprend mieux l’embarras de ces aînés là, et celle de leur garde rapprochée, ces cadres droitards de LR qui en arrivent encore à tortiller du cul alors que les décisions devraient s’imposer d’elles-mêmes, dans une telle situation. Leur atermoiement en dit bien long sur le sujet, dans un parti où les femmes elles-mêmes dénoncent régulièrement le manque de parité et le machisme omniprésent. Même sur ce registre là, donc, LR et fachosphère sont terriblement liés, la culture viriliste étant une constante en ces endroits politiques d’essence fasciste, aux côtés du racisme et de la haine des gauchistes et de leurs idées.

« Nous sommes ceux qui ont le plus subi l’idéologie de la gauche, nous récoltons les fruits des dérives de Mai 68, affirmait-il. Les manuels scolaires sont imprégnés de cette idéologie-là. On ne donne plus les heures glorieuses de l’histoire de France, on ne fait plus aimer la France. » (Aurane Reihanian, source)

Dont acte. Archivé.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.