un fasciste arrêté, c’est de l’ordure toxique en moins #Soral #antisemitisme

… et encore :

Nous le savions déjà depuis hier, l’un des nôtres ayant lancé l’alerte suite à une publication sur le site de Soral, Egalité&Réconciliation. Mais comme nous n’étions pas à l’abri d’une entourloupe de ce site antisémite, raciste et complotiste, notamment pour générer du trafic de manière intéressée, nous demeurions prudents. Et puis le Parisien est venu confirmer la chose, en premier lieu, suivi par tous les autres déjà cités :

source

Comme ce n’est pas la première fois qu’il est arrêté, jugé et condamné, mais qu’il est (un peu trop) systématiquement libéré après que ses avocats aient fait appel en l’absence (curieuse puisque répétée) de mandat de dépôt, comme ce fut le cas la dernière fois, je m’abstiens pour le coup de tout triomphalisme. Bien que, je l’avoue, je ne verrais pas d’un mauvais œil le fait qu’il assume enfin et soit confronté à la responsabilité de ses propos, tellement ignobles et insupportables que même VKontacte n’en veut pas, c’est dire assez.

Depuis 2008, Alain Soral est régulièrement condamné, notamment à une peine de prison ferme en 2019, pour « diffamation », « injures raciales ou antisémites », « incitation à la haine raciale », « provocation à la haine, la discrimination ou la violence », « apologie de crimes de guerre et contre l’humanité », « négationnisme ».

source

Cependant, comme nombre de libertaires, je ne suis pas certain que la prison soit la meilleure des réponses. Un long stage de déradicalisation et de désaccoutumance de nature à lutter contre son addiction à la haine des juifs serait à mon sens davantage à prescrire… Mais je ne suis pas médecin des âmes perdues.

En attendant, je ne peux que me désoler de ce que tant et trop de ces titres de la presse mainstream minorent ainsi éhontément le rôle de Soral. La lutte contre ce fléau qu’est l’antisémitisme passe aussi par le vocabulaire. Et NON, Soral n’est pas un simple « polémiste d’extrême droite », comme je le vois trop souvent qualifié ici et . Et encore moins un banal écrivain, comme titré ici. Mais quelle honte, et quelle indigence si peu journalistique ! Contribuer à ce point à minorer la toxicité comme la dangerosité de son rôle malfaisant, en raison de son influence certaine, m’est insupportable. C’est un homme d’affaire, un escroc qui a basé sa fortune personnelle sur son petit commerce haineux (Kontre Kulture, E&R, etc…), doublé en outre d’un théoricien de la haine antisémite, qui, bien que baignant dans un complotisme morbide, (mais l’antisémitisme n’est il pas le père originel de tous les complots ?), a une influence certaine sur les milieux antisémites, nationalistes et néo-nazis de ce pays. Et, encore plus grave (si au moins le mal pouvait être cantonné à ces minorités..) qui connait des relais d’influence bien au delà… Et, ce n’est pas assez connu, c’est enfin une misérable ordure sexiste, qui ne répugne pas au harcèlement quand on ose lui résister, jusqu’à s’abaisser à envoyer des vidéos de sa bite. Oui, vous avez bien lu, c’est dire assez le niveau de cet idéologue là, que certains s’obstinent dans leur bêtise crasse à vénérer… comme le médiocre gourou qu’il est.

Aussi, appelons un chat un chat, et Soral, un fasciste.

NB. Et pendant ce temps là…