Appel de #Nantes : le grand FLOP des croisés de la race blanche, catholique et européenne #CNRE

source : {at]https://www.flickr.com/photos/renaud-camus/49070685333

Hier, j’évoquais la vitrine légale du racisme patenté, celui qui a pignon sur rue, avec les représentants habituels des partis d’extrême-droite, et dans leur sillage le clan souverainiste, autour d’Onfray, qui se sont emparés de l’incendie de la cathédrale de Nantes pour satisfaire leurs besoins de croisade identitaire.

Mais il est des mouvements encore plus groupusculaires qui s’agitaient dans l’ombre du grand feu qui les consume tous. Hier, Pierre Plottu nous informait qu’un appel à rassemblement était lancé par un groupe d’activistes racistes acquis à la thèse complotiste du grand remplacement :

Le CNRE, c’est ça :

Le CCP, que je ne connaissais pas (hormis sous forme de Compte Chèque Postal… 😉 ), c’est le Cercle des Citoyens Patriotes, évoqué ici à l’occasion des événements racistes de Calais (j’en reparlerai plus loin, avec la figure de Piquemal) :

Les VPF, Volontaires Pour la France, on les connait, ils se sont fourvoyés dans leur aveuglement identitaire avec l’AFO (leur chef, un ancien flic, Guy Sibra), un groupe qui a fomenté un attentat contre des cibles musulmanes (ils projetaient notamment d’empoisonner de la nourriture halal) et qui a été démantelé en 2018. Celui qui se fait appeler le général Martinez mais ne l’est plus en est l’un des principaux propagandistes racistes, qui étale son idéologie détestable dans tout un tas d’endroits numériques, ainsi que je l’ai présenté ici. L’un d’eux, Franck Gil, ambassadeur français au Salvador, a été arrêté l’année dernière pour avoir participé activement à ces projets d’attentats terroristes envers les musulmans dans notre pays.

Et donc, l’un de ces illuminés partis en guerre (sainte, vraiment ?) contre ces dangereux envahisseurs que sont nos ami.e.s d’origine maghrébine nous explique lui-même le succès de cette grande opération :

Lui non plus n’est pas un inconnu ici. Piquemal était en effet le fer de lance des fachos de Calais, qui voulait alors bouter les migrants hors de nos dunes, sous l’égide de « Sauvons Calais » et Pegida France, animé par un certain… Renaud Camus, l’inspirateur international du terrorisme identitaire, qui a tenté (en vain) d’importer ce mouvement anti-musulmans allemand en France. Toujours les mêmes. Multi-casquettes de la haine raciste, qui avaient donc lancé cet appel ouvertement raciste et désignant sans ambiguïté les objets de leur haine ( heureux d’en faire partie 😉 ) sur le site du CNRE :

On pourrait se féliciter hâtivement de leur si petit nombre, au vu de leurs actions. Ce serait sans compter sans leur pouvoir de nuisance, à travers leur influence médiatique, comme l’histoire des meurtres à caractère raciste à travers le monde l’a si tragiquement démontré. Comme je ne cesse de le répéter, la vigilance est encore et toujours de mise. Leur idéologie toxique, lorsqu’elle tombe dans un cerveau grillé, une personne vulnérable psychologiquement, susceptible d’emprise aux idées complotistes, peut entraîner au passage à l’acte, tout comme l’idéologie des islamistes radicaux.

Les actes terroristes, en groupes ou isolés, au nom des religions et de principes identitaires figés, qui justifient toujours tout et souvent le pire, ne sont jamais à exclure.