Wauquiez #LR en difficulté ? Que du bonheur ! #fachosphere

On a trop sous estimé à mon sens le pouvoir de nuisance de Laurent Wauquiez à la tête de la droite dite classique de LR qui, sous sa férule, a franchement ressemblé – à s’y méprendre – à l’extrême-droite, avec laquelle elle est tellement miscible au vu de ses éléments de langage terriblement similaires. Ce n’est pas un hasard. A mon sens (le mien seul ?), il représente à lui seul le creuset des idées identitaires (donc racistes et xénophobes, anti-immigration), des positionnements habituels des catholiques intégristes proches de LMPT (ceux que je nomme ici catholibans) et de la droite la plus réactionnaire. La proximité idéologique avec les ami(e)s de Marion Maréchal nous voilà Le Pen et leurs petites entreprises de haine est assez évidente. Aussi, voir le président des Républicains en difficulté dans son propre parti, si j’en juge par ce seul article, me comble de joie…

Car s’il y a bel et bien un danger dans ce pays, en terme de péril brun, c’est bien celui du rapprochement de la droite et de l’extrême-droite, qui malheureusement est de plus en plus ancré. Bien des digues ont sauté, ces derniers temps, comme le démontre assez l’élection d’Aliot, du RN… suite au ralliement de deux têtes d’affiche de LREM, à Perpignan. Et c’est là où je veux en venir : LREM fait la part belle aux cadres de LR, comme la nomination de Castex vient encore de le démontrer. Or, si ce parti est infusé par des idées aussi nauséabondes que celles portées par Wauquiez, voilà un spectre politique bien inquiétant pour nos libertés fondamentales et notre part d’humanisme, et de progressisme, de LREM au RN…

Le parti unique du rejet de l’Autre aurait encore de beaux jours devant lui, avec le maintien en premier plan d’individus aussi collectivement toxiques… Alors, si la balance pouvait s’équilibrer un peu, moi, je n’y verrais pas trop d’inconvénients.