Les flics sont un danger pour la démocratie #ViolencesPolicieres #racismedanslapolice

Alors que dans le même temps, les violences policières et les affaires de racisme dans la police (y compris envers eux/elles mêmes) ne cessent de s’accumuler dans la presse, des flics d’extrême-droite – un pléonasme – ne trouvent rien de plus pressé que de manifester pour réclamer le droit à continuer d’étrangler. Une honte absolue.

Bel outil démocratique que voilà, que ces forces du désordre, qui n’ont de cesse que de faire partir en vrille toutes les manifs, pour décrédibiliser les mouvements contestataires, comme l’action bien connue de Lallement le démontre amplement aux yeux de tout expert en sécurité avisé. Et voilà que dans une crise de toute puissance rendue possible par l’action autoritaire et anti-sociale de ce gouvernement, ils tentent de surcroit assez minablement d’intimider tous ceux par qui le scandale éclate. Hier, les juges, aujourd’hui, les médias. Et demain ? Jusqu’où leur crise d’adolescence, leur délire machiste ultra-sécuritaire peut-il aller trop loin ?

source

Et comme cela ne leur suffisait pas, voilà qu’un syndicat de police dit majoritaire va jusqu’à menacer en direct une collectivité locale dans une incroyable tentative de censure de ses orientations culturelles…

source

Quand je vous dis que ça va trop loin, ce ne sont pas rien que des mots… Les tentatives de censure par des syndicats policiers deviennent une triste habitude, dans ce pays… On se souvient encore, ici , également de cette intolérable autre pression policière là :

source

Vite, l’auto-défense populaire !

Une réflexion sur “Les flics sont un danger pour la démocratie #ViolencesPolicieres #racismedanslapolice

Les commentaires sont fermés.