la dégueulasserie des uns ne saurait faire oublier la force des convictions des autres #BLM #racisme #GenerationIdentitaire

Contrairement à mes habitudes, je vais arrêter pour cette fois de tenter de me faire plaisir par l’écriture et je vais plutôt vous le faire concis et factuel, ce billet. Ce samedi 13 juin, partout en France, les manifestations contre le racisme et les violences policières ont été un grand succès, n’en déplaise aux médias qui préfèrent comme d’habitude se concentrer sur les sources de bad buzz, et il y en a. Tout d’abord, cette histoire d’injure antisémite largement véhiculée et consciencieusement appuyée par un torchon d’extrême-droite qui avait grand intérêt à décrédibiliser cette noble cause. Que cette vidéo vienne précisément de Valeurs Actuelles m’apparait d’autant plus porteur de sournoiserie et de cynisme comme de malveillance que ce média n’est lui-même pas franchement en odeur de sainteté sur le sujet. Je me souviens fort bien des ignobles attaques dont ils ont été les vecteurs envers Benjamin Stora, ainsi que d’avoir commis l’exploit d’inscrire le Mémorial de la Shoah parmi les objets de leur vindicte personnelle en réplique à l’action un peu trop efficace à leur goût des Sleeping Giants, dont je suis parmi d’autres.

Toutefois, il ne s’agit pas dans mon esprit de botter en touche ou de nier la réalité de l’antisémitisme dans certains mouvements de gauche, notamment dans les milieux dits pro-palestiniens. C’est un réel problème et un tabou qu’il s’agit de percer comme le furoncle que c’est. J’ai déjà pris position très clairement position sur le sujet, ici. Néanmoins, le cri raciste d’un individu dont personne ne sait qui c’est ni d’où il vient ne saurait entacher la détermination à lutter contre le racisme comme les convictions de toute une foule immense, ce procédé est dégueulasse. Car enfin, l’objectivité journalistique bien tragiquement absente consisterait à mettre en face de ce cri raciste la condamnation sans la moindre ambigüité d’Assa Traoré.

source (voir la vidéo)

En outre, comment ne pas voir que le monde médiatique reprend en boucle cette histoire tout en faisant bien moins de cas du scandale qu’il y a, de la part d’un mouvement d’essence fasciste bien connu, alors que l’actualité est à la commémoration de la mort de George Floyd, de pousser la provocation raciste jusqu’à dérouler une banderole prétendant au quasi génocide des blancs par le biais d’un concept d’extrême-droit battu en brèche par la réalité ? Heureusement, la réaction des gens autour a été fabuleuse, et source d’un grand plaisir à mes yeux d’antifa, entre le fait qu’un voisin s’occupe lui-même de découper la banderole immonde depuis son balcon…

source

… pendant que d’autres escaladaient les toits pour aller au contact de ces petites ordures fascistes en mal de notoriété afin de les repousser et de détacher la banderole pour la jeter en contrebas.

… le tout sous les applaudissements de la foule !

On notera avec sévérité le fait qu’une certaine presse préfère continuer à regarder le doigt de Valeurs plutôt que la direction montrée par la foule… tout comme l’exfiltration sous bonne escorte policière des petites ordures racistes de GI, qui ont pu sortir du commissariat sans la moindre sanction, en se permettant de surcroit de twitter en toute décontraction dans le fourgon de Police…

On retrouve donc la même équipe de bras cassés que j’avais déjà épinglée ici, et , photographiée sur les toits par les bons soins du Docteur Satan Alexandre (merci pour ta collec, soigneusement archivée à l’abri).

C’est probablement justement ce gout de la provocation permanente en regard de leurs idées immondes qui les fera tomber un jour, les petits fachos qui tentent si fallacieusement de se sur-médiatiser… Car leur identité avérée est à présent accolée à la dégueulasserie de leurs actes, qui les suivra jusque dans un avenir dont il ne maîtrise pas encore les contraintes… Va falloir assumer.

En attendant, comme ils se sont également vantés de se financer via un site de crowdfouding, nous sommes plusieurs à nous être précipités pour demander des comptes au susdit, Colléo.fr…

… lequel site a fort bien réagit et de manière bien plus réactive que les habituels Leetchi et autres qui abritent ce genre de projets si peu humanitaires d’individus dont les valeurs vont à l’encontre de celles qui fondent l’économie sociale et solidaire, faites d’altruisme et de générosité, de solidarité. Des valeurs que ne partage pas franchement GI.

On m’a dit ensuite que ladite cagnotte avait été supprimée depuis. Parfait. Une porte de moins pour les fachos.

Mais toutes les ordures n’ont visiblement pas pour autant été balayées derrière eux, je vois…

Archivé.