Magique Onfray : la fachosphère l’adore… (#FrontPopulaire, vraiment ?)

« Pareil ».

Voilà un article du Monde qui enfonce le clou de tout ce que j’écrivais ici en terme de compromission d’Onfray avec l’extrême-droite, jusqu’aux pires crapules identitaires et autres idéologues d’extrême-droite. Je constate qu’en évoquant Alain de Benoist, je ne m’étais pas trop trompé… Assurément, un catalyseur de la propagation des idées toxiques, dans ce pays.

Depuis l’annonce du lancement de sa revue dont il ne répugne pas à se faire le commercial jusque dans la fachosphère, comme je l’ai déja démontré ici, l’ aventure personnelle plus qu’ hasardeuse d’Onfray – qui me serait personnellement une ignominie – devient l’occasion d’un vrai festival d’hommages dont l’origine idéologique m’est plus qu’ordurière. Cet article nous en clarifie encore un peu plus la nature des acteurs. Il prolonge mon propos en lui donnant davantage de corps encore. Il faut l’avoir lu. Vous mesurerez ainsi à quel point ce que j’écrivais n’était pas tout à fait une vulgaire divagation de gauchiste…

suite et source

Je découvre cependant une information intéressante, dont il s’agira à l’avenir de dérouler le fil : au cœur de la galaxie Onfray, qui devient un business comme un autre, les taches de brun en plus, un homme de médias expérimenté :

Ce Monsieur n’est pas un inconnu sur ce blog. Je l’ai évoqué à l’occasion de ce billet, auquel remonte ma ma réflexion et mon travail de rédaction sur ce que je nomme l‘industrie des petits producteurs de haine. Les mêmes qui ont produit et continuent de soutenir l’immonde Zemmour et l’emprise du racisme systématique, dont le monde médiatique hexagonal se fait complice. J’en parlais déjà ici en septembre 2018, avec cette illustration :

Magique Onfray… Avec son entregent, le petit monde médiatique qui sert de support au racisme systémique dans ce pays n’a pas fini de se prendre pour le nombril du monde. Et la fachosphère se penser maître des clés. Grâce à lui et ses complices, les petits producteurs de haine pourront continuer à faire leur beurre en toute impunité…

Comme je plains celui qui n’a plus rien de philosophe, quand il est à ce point encensé par la pègre nationaliste identitaire de ce pays, jusqu’ à l’infâme Vardon… et consorts. Voilà la belle racaille que l’on peut trouver parmi les contributeurs de « Front Populaire » ( quelle escroquerie intellectuelle, vraiment).

Et comme par hasard…

Belle consécration Onfray, félicitations.

(je vais vomir).

Sur la revue Eléments

Breizh Info

Ménard

le bidule à Chollet, l’OJIM