Zemmour, petit camelot de la haine raciale sur #CNews, exulte.

Et voilà, qu’est-ce que je vous disais… ça n’a pas traîné. C’était prévu. Tel un bateleur de foire qui harangue la populace par de grotesques tours de passe-passe en profitant de leur crédulité, l’immonde et répugnant prêcheur xénophobe qui surfe sur la théorie complotiste/raciste du grand remplacement peut donc opportunément saisir la balle au bond de sa si opportune « agression » pour doper à peu de frais le chiffre d’affaire de sa petite entreprise de haine

source

Les bénéfices de sa (fort mauvaise) soupe peuvent ainsi grimper en toute tranquillité, avec la bénédiction de ses ( si peu) glorieux soutiens. Et cela, en outre, à une heure de grande écoute, sur la si peu regardante chaîne Cnews, sans aucunement être inquiété ni contredit d’aucune manière… quelles que soient les énormités proférées :

C’est à se demander s’il n’a pas payé lui-même l’ « agresseur » pour satisfaire ses petites affaires… En tous cas, sans aller jusque là, utiliser les médiocres injures dont il a été l’objet afin de justifier une future violence collective contre toute une communauté, c’est assurément une forme de jihad contre un autre, une violence identitaire contre une autre, et cela porte un nom : incitation la haine raciale et religieuse, troubles à l’ordre public, apologie du terrorisme, que sais-je… Les éléments constitutifs d’un délit sont ici nombreux et caractérisés.

Sa présence quotidienne à l’écran sur CNews représente de plus à mon sens, et pas qu’au mien, un véritable danger d’intoxication collective. Utiliser sa notoriété et son influence sur des êtres vulnérables, qui n’ont pas tous notre sens critique, nos capacités de distanciation, notre compréhension globale du monde et des enjeux politiques et financiers qui sont à l’œuvre derrière ce minable petit personnage (qui n’existe que par le système politico-médiatico-financier qui l’a créé et le soutient, le même que celui qui assoit ses revenus), voilà qui devrait être frontalement empêché. Question de salubrité publique. Et le laxisme collectif qui lui permet de continuer à nuire de la sorte doit être dénoncé, avant qu’il ne soit trop tard…

Et comme il doit jubiler, et, plus grave encore, se trouver dans la toute puissance, avec toutes les réactions de soutien assez hallucinantes qu’il a reçues après cette pantalonnade….

Comme certains peuvent être fiers d’eux, d’avoir donné à cette histoire une importance qu’elle n’a pas, en la faisant mousser médiatiquement aussi artificiellement, à nul autre profit que pour lui seul !

Une réflexion sur “Zemmour, petit camelot de la haine raciale sur #CNews, exulte.

Les commentaires sont fermés.