Le cyberactivime, ça paie : la preuve par Conversano, pauvre petit nazi injustement ostracisé…

J’apprends par les amis des Sleeping giants que Conversano, une ordure finie un suprémaciste blanc de la pire espèce, vient de se faire sucrer son compte Tepee, un outil de financement en ligne.

source

Une bonne nouvelle en effet, mais… Comment ? Il aurait encore un compte twitter ? Et si on s’occupait de ça ?

Sur son site, Suavelos, qui organise régulièrement des camps interdits aux non-blancs, dont on s’étonne qu’il puisse encore exister, lire.