« Et maintenant, vous nous applaudissez… » #YouClapForMeNow #covid19 #racisme

Outre manche, comme chez nous, les habitants applaudissent à 20H les personnels soignants, et tous ceux qui contribuent à notre survie au quotidien, en cette éprouvante période de crise sanitaire. Ce sont eux, les soignants, médecins, livreurs, enseignants, agriculteurs, caissiers et employés de libre service qui figurent sur la vidéo ci-dessus. Une particularité toutefois leur fait prendre la parole, pour réciter un poème écrit par Darren Smith, « You clap for me now » (vous m’applaudissez maintenant), qui connait un succès si foudroyant au Royaume-Uni, et constitue un hommage à tous ces gens qui luttent contre le Covid 19 : ils/elles sont tous issus de l’immigration, première, deuxième, troisième génération.

Ce poème, récité calmement, posément par ces travailleurs et travailleuses, commence par ces mots, qui empruntent à la rhétorique des discours racistes et xénophobes anti-immigration :

« C’est finalement arrivé. Cette chose que vous craignez tant. Qui vient de loin. Qui vous prend vos emplois. Qui vous fait vous sentir en insécurité quand vous marchez dans les rues. »

… et se poursuit par cette salutaire confrontation avec la réalité :

« Aujourd’hui, vous m’applaudissez, vous me remerciez alors que je fais votre toilette, que j’apporte de la nourriture à votre famille, que je cultive votre sol, que je renforce vos hôpitaux. Alors ne me dites pas ‘​rentrez chez vous ​!​’. »

« À chaque soignant, travailleur clé, volontaire et voisin, venu de Grande-Bretagne et d’ailleurs, qui mettent leur vie en première ligne pour lutter contre le coronavirus, nous vous disons : merci », conclut la vidéo. Et de rappeler, « nous nous souviendrons ».

En France, comme en Angleterre, j’ose espérer que nous aurons une mémoire, nous aussi.