You Tube, c’est vraiment de la merde ! La preuve par Kriss le papillon #antisémitisme

(Si twitter est un « océan de caca », alors, que dire de You Tube… la preuve par tes vidéos ! )

j’en ai conscience, je ne m’intéresse pas assez dans mes travaux ici, qui ne sont que la face émergée de mon beaucoup plus long, fastidieux et fatigant travail d’observation et de vigilance antifasciste, plusieurs heures par jour, aux autres médias plus populaires peut-être que ceux habituellement visités ici, pour les besoins de la cause : sites d’information, principaux blogs, presse, twitter, facebook… (et encore, pas assez pour ce dernier, en proportion de son volume de toxicité).

Je ne m’intéresse pas assez, oui, je l’avoue, et on me l’a déjà fait remarquer, à l’univers de la vidéo, qui aurait si largement supplanté l’écrit, de l’avis de beaucoup. Un lecteur m’a même suggéré de faire la même chose que sur ce blog, mais en vidéo, afin que le message soit plus largement répandu…. Les jeunes ne liraient plus… j’y serais plus visible. Bref. Je ne me projette vraiment pas en You Tubeur. Je serais ridicule de malaisance. Je ne suis pas un beau parleur.

Mais si je m’y suis jusqu’à présent refusé, c’est aussi et surtout parce que You Tube m’apparait comme un tel immense continent audiovisuel, dans lequel se côtoient selon la formule consacrée peut-être le meilleur mais aussi et plus sûrement le pire, comme je l’ai déjà un peu évoqué ici à travers quelques exemples. La tâche m’apparait donc titanesque, et moi, bien seul et démuni, désemparé, face à ce que j’y observe de tellement insupportable… Alors que j’ai, un peu au moins, l’impression de réaliser une production intellectuelle, ne serait-ce qu’en termes d’archivage si ce n’est par la qualité de mon écriture… Et je tiens peut être de plus à cette simplicité là, qui me permet un judicieux et fort opportun anonymat pour la vocation à laquelle je me suis attelé ces dernières années, qui nécessite un minimum de précaution face aux gens d’en face, qui n’ont rien de bisounours. Le danger est réel.

Toujours est-il que c’est à mon sens une erreur, que de ne pas m’intéresser davantage à You Tube, dans la mesure où ce média entre aussi et plus largement, plus facilement que ne saurait le faire un texte, dans l’univers mental de beaucoup plus de gens que ceux qui lisent des blogs, une pratique qui apparait probablement plus secondaire et marginale. J’en ai eu la confirmation notamment à l’occasion de mon (notre) travail sur Thinkerview. Le texte ne rivalise que bien difficilement avec l’image, quelle que soit ses qualités intrinsèques. C’est tellement facile, en outre, vu le format ordinaire, de consacrer quelques minutes à une vidéo, même débile, qui n’aura guère d’impact pense-t-on (à tort), plutôt qu’à un texte, qui nécessite davantage d’attention, et de temps, voire de connaissances… Alors, si en plus le texte est sérieux, donc rébarbatif pour beaucoup, comme le sont les miens, tandis que la vidéo présente tous les attraits, elle, d’un amusement, forcément, je ne fais pas le poids… je suis quelqun de lourd, en densité, je le sais.

Voilà qu’une occasion m’est donnée d’illustrer de nouveau par l’exemple, plutôt que par de grandes déclarations de principes, ce que je veux dénoncer ici. Cet exemple qui n’en est vraiment pas un pour tous ces gens, notamment les plus jeunes, que j’aimerais tant toucher, moi, le boomer, n’est vraiment pas piqué des hannetons, c’est le cas de l’écrire : il s’agit d’un certain Kriss Papillon, qui m’a été signalé sur twitter par @pandovstrochnis. La vidéo est visible à cette adresse, en do not link (faut pas charrier, non plus…)

Rien que le titre en dit déjà bien long, tant cela fleure (pas) bon la provocation stupide à deux balles. Si Cioran a écrit des syllogismes de l’amertume que j’ai eu je l’avoue autrefois le plaisir et la faiblesse de lire, ici c’est plutôt celui de la connerie en barre qui s’étale en public :

l »antisémitisme est-il un humanisme ? ».

Une proposition pseudo philosophique totalement pétée, qui conduit inévitablement au pire, comme le reste de l’histoire va le démontrer. Le registre de ce You Tubeur là, si banalement vu ailleurs, sur le registre du lolcatmdr, est affligeant. Peut-on rire de l’antisémitisme ? Pour moi, clairement NON. Je conçois cependant que l’humour puisse devenir éventuellement une arme. Mais elle servirait alors ici un bien mauvais maître…. On s’y amuse de la Shoah, des pannes de courant dans les camps de concentration, sur fonds de salsa et de costumes de Spiderman, sans le moindre talent d’aucune sorte, même à faire rire. Tout est raté. Littéralement affligeant, comme spectacle. A ne pas mettre entre toutes les mains et sous tous les yeux, et c’est bien là le problème : l’absence de filtres, que ce soit dans la modération de You Tube, qui met à la portée du premier venu/de la première venue et ce quel que soit son âge et son niveau d’instruction ce type de contenu qui se veut vulgarisant… On a honte pour lui. Particulièrement malaisant, vraiment. Si encore ce n’était qu’un bouzin confidentiel, ça limiterait la portée des dégâts de l’exercice d’abrutissement. Mais non, même pas :

Tant de massification de la bêtise la plus grossière, ça fait peur, en termes d’édification des masses laborieuses, ou pas… Traîner l’humanisme (alors qu’ un sens noble en moi y demeure, envers et contre tout), dans un lit aussi excrémentiel (exactement ce que fait à la lettre cet imbécile absolu), je ne vois vraiment pas à quoi cela peut servir. Ah si : à confirmer l’aversion profonde de l’extrême-droite et des masses grises dépolitisées pour ce terme que je regrette de voir tant dévalorisé. Cette entreprise de destruction des valeurs de gauche, et donc humanistes, peut ainsi pourfendre sabre au clair les droit-de-l’hommistes régulièrement vilipendés pour cause d’empêchement de tourner en rond dans leur bulle de venin, emplie exclusivement de haine raciste, sexiste et homophobe….

On comprend par la suite que l’humanisme le plus fondamental puisse le gêner, ce you tubeur qui confirme si bien l’impression que j’en ai, quand on assiste, sidéré, à l’apparition d’un cliché inopiné sur le juif cupide, guignol en mode off à l’appui. (Décidément, rien ne nous sera épargné…). Mais pas que ! Sachez le ! LE juif est aussi volontiers pédophile et violeur. Et s’en suit toute une liste de noms isolés à dessein pour illustrer le propos du titre… Weinstein, Epstein, DSK… et « implicitement Polanski », nous dit-on ici.

Et ce n’est pas tout… Extraits :

 » L’intelligentsia a aussitôt crié à l’antisémitisme…  » « ben oui, parce qu’ils sont tous juifs  » (BHL, Finkielkraut, Enthoven ont été cités nommément), et il poursuit par : « c’est juste l’expression d’une réalité « …Les pédophiles et autres dépravés sexuels sont en proportion très souvent juifs, ou belges, ou prêtres ».

« même s’ils sont peu nombreux, en proportion, ils ont la plupart des casseroles au cul »…

« L’humanisme nous dit que tous les hommes sont égaux. Et donc combattre ceux qui pensent être au dessus des lois, c’est une priorité. Et qu’ils soient juifs, c’est juste un détail de l’histoire. Si chaque fois qu’ un vil privilégié est montré du doigt, ya un BHL pour le défendre seulement s’il est juif en criant à l’antisémitisme, et si l’on est antisémite au dessus d’un BHL par exemple en luttant contre les inégalités entre êtres humains, cela veut juste dire que l’antisémitisme devient un humanisme. « 

Et la boucle de bêtise indicible est bouclée, pour satisfaire les besoins de gloire toute personnelle à démontrer un présupposé absurde. Si l’on reconnait les imbéciles à vouloir avoir raison à n’importe quel prix, alors, il est indéniable qu’ici, on en tient un, et pas qu’un peu… Car la seule chose de convoquée ici, après observation (purée, ce que cela m’a coûté, si vous saviez…) c’est assurément une insupportable bêtise, qui n’a pour seul effet que d’entretenir l’antisémitisme le plus dégueulasse.

« Le principal vecteur de diffusion du virus, tu sais ce que c’est ? C’est les journalistes ! »

« Perso, je pense qu’aujourd’hui, au XXIème siècle, en France, la meilleure chance de faire disparaître ou tout du moins de réduire fortement l’antisémitisme, ce serait de faire taire ceux qui s’en servent comme menace, comme chantage par copinage, pour protéger leurs amis détestables »/

 » et la science le prouve : les jours ou BHL n’a pas de réseau, les actes antisémites baissent de 20 % ».

Et l’on en arrive à la mère de tous les vices, comme par hasard, pour ces gens là, pétris des clichés qu »ils prétendent dénoncer en raison d’une cause supérieure, comme si une discrimination en justifiait une autre… Par quel curieux hasard en arrive-t-on, au final, en suivant le fil d’une vidéo consacrée à l’antisémitisme dont on prétend démontrer objectivement la nécessité à… Israël, patrie des pédophiles ?

Ce type est vraiment immonde. Tout est bon à jeter. D’ailleurs, il est fort probable, en cas de polémique trop visible consécutive à ce que je dénonce ici, qu’il puisse tranquillement énoncer que sa vidéo est simplement ratée, et la supprimer, sans pour autant se remettre en question le moins du monde, comme c’est si souvent le cas. Ce seront nous, encore et toujours, les perdants de l’histoire : nous sommes les mal-comprenants, n’est-ce pas…

Je ne te remercie pas, camarade twittos, de me l’avoir fait connaitre. Ma santé mentale s’en serait fort bien passée, tout comme ma confiance et mon respect de l’être humain, et mon humanisme subséquent.

Archivé.

Next.

Nota bene : je ne félicite pas Télérama de promouvoir ce genre de contenus merdiques.

Ps : on m’apprend que ce Youtubeur est un soutien de l’UPR… je comprends mieux. Quand on sait comme moi ce que c’est que ce machin là, le tableau est complet, à tous les étages.. C’est vraiment le bordel dans leur tête, à ces gens là.. j’ai bien raison de penser ce que j’en pense (l’hostilité est d’ailleurs réciproque, et pour cause)… L’antisémitisme a décidément une bien grande place dans ce nid de frelons nationalistes et complotistes….

source : site de l’UPR