All Chasseurs Are Bastards

je l’ai déjà écrit ici, je n’aime pas les chasseurs, mais alors pas du tout, du tout. D’ailleurs, en plus de l’être des végans, ils sont aussi également les ennemis des randonneurs, dont je me flatte d’être, ce qui entre parenthèses (allez, je me lâche, confinement m’oblige) me fait particulièrement souffrir en période de confinement, moi qui aime tant marcher, et pour qui c’est une respiration pour l’esprit comme pour le corps… Mon mental s’en ressent probablement, d’ailleurs. Bref. Alors, vous pensez bien, dès que je suis tombé sur cette information, j’ai aussitôt sauté sur mon clavier (ROUGE !) pour aller crier haro sur ces baudets là…

Mais aussi et surtout, dans le cas présent, tomber sur le poil à bras raccourcis sur cet idiot de préfet là :

source

Ce brave technocrate a donc cru bon de leur donner carte blanche pour servir de milice d’appoint aux forces de l’ordre dûment assermentées pour taper sur les promeneurs du dimanche, en en laissant de plus fortunés quitter Paris pour baguenauder dans la luzerne ou se prélasser dans leurs transats avec vue sur la mer sans être inquiétés le moins du monde… Des qui, quand bien même ils le seraient, ont tout à fait les moyens de payer une amende, même majorée… (J’en connais même qui peuvent se payer le luxe de mépriser publiquement ceux qui ne peuvent se payer une maison à Deauville… Nous autres les bouseux, les péquenots, les sans voix… Les qui n’auraient pas « mérité » alors qu’ils ont trimé toute leur vie pour un smic…

Le problème, c’est que depuis l’élection de Macron, les chasseurs, ils sont un peu trop en roue libre, tellement ils se sentent soutenus… et pour cause. Serait-ce pour cette raison que cet incertain préfet là, celui de… s’est senti obligé de leur confier pareille mission pourtant régalienne, malgré leur propension bien connue à tirer sur tout ce qui bouge, et les nombreux accidents répertoriés ?

Voilà qui à mon sens, sans rire cette fois, en dit bien trop long sur cet Etat comme il va mal. Et cela porte un nom… Un épouvantail auquel nous pensons tous, actuellement, tant les privations de liberté n’ont jamais été si grandes, et le risque si proche

Mais heureusement, suite aux vives réactions, notamment sur les réseaux sociaux (grâce notamment à la vigilance de ce journaliste de Nextimpact), ledit préfet inconsidéré – à défaut d’être considérable – a du faire machine arrière :

Ouf. Nous voilà soulagés. Confier notre vie à ces gens là, je ne sais pas pourquoi, mais je ne me sens pas vraiment rassuré, et je ne suis visiblement pas le seul… Voilà comment ledit (haut, vraiment ?) fonctionnaire d’état (second) se justifie :

source

On pourrait se dire à brûle pourpoint que le confinement, chez les préfets, ça ne leur réussit point… (on en connait un autre, de Police celui-là… 😉 ). Sauf que cette affaire a connu un précédent, dans un département proche, de l’autre côté de Paris Intra muros, dans l’Oise précisément, il y a deux ans, où un autre préfet avait aussi cru bon de sous-traiter la surveillance de nos forêts à une milice de chasseurs, dans l’Oise…Ce dont je m’étais déjà offusqué également, ici. (La constance, ça s’appelle).

Décidément, le bon vieux temps de la Milice française, ça semble leur manquer, à ces gens là… Pas très rassurant pour nos libertés fondamentales, tout ça…

2 réflexions sur “All Chasseurs Are Bastards

  1. Bonjour,
    Avant toute choses : » Joyeuses Pâques ! »
    J’aimerais me permettre un commentaire de ton article. Sur le fond je suis d’accord avec toi; les chasseurs n’ont aucun rôle de surveillance à avoir, les garde-chasse ont davantage de légitimité puisque le rôle est de s’assurer que les règles régissant les ensembles forestiers soient respectées alors si l’on en interdit l’accès à ces dernières (ou bien en restreint l’accès) il en va de leur métier de veiller à l’application de cette mesure. Cependant tu ne peux caricaturer à ce point les chasseurs: il y a eu des accidents mortels ( surprise y’a des cons partout ! ) qui sont forts regrettables pour la plupart dû à chasseurs inexpérimentés, ou bien même des braconniers et parfois reconnaissons-le des chasseurs éthanolisés cependant en aucun cas la chasse est une destruction de la nature sans vergogne, une activité pour justifier de rentrer ivre le soir à la maison etc… Au contraire elle relève d’un profond respect de la nature, il lui est rendu les honneurs traditionnels ( en sonnant la St Hubert) en dehors du fait qu’elle soit le reflet des valeurs traditionnelles que tu sembles détester aveuglément sans chercher à les comprendre elle a un caractère également utile. Expliquons-nous avec un exemple, l’agriculteur qui tire son pain de la terre qui l’exploite fait appel aux chasseurs lorsque 1/8 de sa terre est ravagée par un troupeau de sangliers qui fait disparaître 1/8 de ses revenus en une nuit, il est alors légitime de faire appel aux chasseurs pour qu’il régule cette population de sangliers trop élevée afin qu’ils ne sortent plus des bois. Il est bien que tu t’engages dans le combat des valeurs qui t’animent mais apprends à nuancer tes propos pour essayer de comprendre des choses que tu n’aimes pas (aussi indignantes soient-elles selon toi): ta diatribe n’en sera que meilleure ! En conclusion je dirai que les chasseurs n’ont pas avoir un rôle de régulation dans les forêt (domaniale pour le moins) mais que de ton côté tu n’a pas a jugé des pratiques, qui te semblent barbares puisque tu as lu 2/3 articles contre la chasse, sans chercher à en comprendre le fond et la nécessité : ton jugement idéologique importe peu à l’agriculteur qui a à peine de quoi vivre et dont pour lui la chasse est nécessaire afin qu’il puisse vivre de sa terre.

    Respectueusement

    J'aime

Les commentaires sont fermés.