Le #covid19, une bénédiction pour les fachos.L’exemple hongrois #droitshumains #transphobie #Europe

Voilà une pandémie qui ne profite à personne hormis aux graines de dictateurs et à leurs petits séides patentés, comme plusieurs de mes articles précédents nous y ont déjà plus ou moins préparés. On pouvait en effet y relever la fâcheuse tendance des bas du front du monde entier à utiliser cette crise sanitaire à leur seul immonde profit idéologique, qui ne s’encombre pas plus de souci de vérité ou de déontologie de l’information que de libertés publiques. Le festival de fakenews et de conspirationnisme, dont on a démontré à quel point il était volontiers antisémite, est en effet à présent acté.

C’est dans ce contexte assez préoccupant en termes de défense de nos libertés fondamentales que la Hongrie vient de donner les pleins pouvoirs à Viktor Orban, qui ne s’encombrait déjà que fort peu de respect des droits humains dans son pays...

la #Hongrie, une honte européenne absolue.

En mai 2016, j’écrivais ceci : Ce pays a déjà commis l’horreur impensable d’installer un mur de barbelés particulièrement inhumains (de type Concertina, arborant des lames de rasoir…) autour de ce pays. Mais voilà qu’il va encore plus loin à présent sur l’échelle de l’horreur. La possibilité vient d’être donnée à l’armée par Orban de … Continuer la lecture

Et voilà qu’à présent ce pays déjà si peu humaniste va encore plus loin en installant  » un état d’urgence à durée indéterminée », gravant davantage encore dans le marbre de notre histoire collective cette ignominieuse tache européenne là, profitant éhontément de cette pandémie :

La loi a été adoptée par 137 votes pour tandis que 53 députés ont voté contre. Elle instaure aussi jusqu’à cinq ans de prison pour la diffusion de « fausses nouvelles » sur le virus ou les mesures du gouvernement, alors que les rares médias indépendants du pays font régulièrement l’objet de telles accusations (source).

De quoi alimenter légitimement les pires soupçons…

Les premières décisions gouvernementales prises par Orban ne font que confirmer ces craintes : voici deux exemples très factuels qui nous démontrent très clairement à quel point elles sont parfaitement justifiées :

source
source

Certains évoquent à ce sujet une tentation « césariste« , pour ne pas dire carrément fasciste. En attendant, les réactions européennes apparaissent particulièrement timorées, sans grande portée en regard de l’ampleur des exactions commises par ce pays envers ses propres ressortissants. Des manuements graves aux droits humains qui vont de plus crescendo depuis de nombreuses années, sans que l’Europe ne daigne réagir autrement qu’en fronçant les sourcils.

Comme Orban doit jubiler, devant tant d’impuissance…

Une réflexion sur “Le #covid19, une bénédiction pour les fachos.L’exemple hongrois #droitshumains #transphobie #Europe

Les commentaires sont fermés.