Aujourd’hui, dans la rubrique « On ne peut plus rire de rien »… : #Mabille

Il y avait pourtant bien des choses à fustiger, tant dans le discours et les (non) idées véhiculées que sur la forme des propos de cette porte-parole, zélée jusqu’à l’absurde, d’un gouvernement tant honni, juste titre…

Mais pourquoi fallait-il donc que cet humoriste là aille se vautrer dans ce racisme détestable ?

Mais pourquoi diantre être surpris ? Déjà là, en 2014, il ne voyait pas où était le problème… Cela aurait dû nous alerter.

Il se trouve que l’hebdo Le Point, devant l’indignation générale soulevée par les propos de Mabille, a rétropédalé en supprimant le passage incriminé…

De quoi se donner bonne conscience à peu de frais, après tant de Unes racistes, tout aussi insupportables.

NB. Dis Bernard, et si tu retournais à l’école, suivre des cours de géo ? Amadou et Mariam, ceux de « Dimanche à Bamako », c’est au Mali, pas au Sénégal, le pays d’origine de Sibeth, dont aux dernières nouvelles elle possède encore la double nationalité. CQFD.

source