des nazis américains envisagent d'utiliser le #covid19 comme une arme

Dans la série « les fachos tentent d’ instrumentaliser le covid19 pour propager leur merde raciste et xénophobe », après Damien Rieu/lefevre et Marion Anne Perrine dite Marine Le Pen, je demande le cousin (tout aussi bas du front… national) made in USA :

Cet article nous raconte qu’en surveillant les communications des suprémacistes blancs sur le réseau Télégram, ces nazis si peu néos envisageaient de cibler des agents des forces de l’ordre ainsi que des personnes “non blanches” avec des attaques conçues pour les infecter avec le coronavirus. […] Certains déclarant même  » que c’est une” OBLIGATION “de le propager si l’un d’entre eux contractait le virus.” […] Selon le document, les extrémistes ont discuté d’un certain nombre de méthodes d’attaques de coronavirus, telles que passer du temps en public avec des ennemis perçus, laisser de la “salive sur les poignées de porte” dans les bureaux locaux du FBI, cracher sur les boutons de l’ascenseur et propager les germes de coronavirus dans des “quartiers non blancs”. “

(source)

La bêtise crasse de ces gens là est-elle encore à démontrer ?