MisterGdeC à Mister Choove : "Rémi Meurin, petite frappe néo-nazie, tu es cerné !" #RN #municipales2020 #Tourcoing #GenerationIdentitaire

Voilà un excellent travail mené par les étudiants de l’ESJ Lille, en partenariat avec Médiacités, qu’un antifa orthodoxe ne renierait certainement pas. Vous me voyez ravi de ce journalisme d’investigation là, de nature à démasquer les tartuffes. Il s’agit en l’occurrence d’ une petite frappe d’extrême-droite que le trop célèbre Gud ne renierait pas, mais qui pourtant s’en cache, et le renie contre toute vérité factuelle, et les preuves accumulées, en tentant éhontément de se présenter totalement vierge en politique, comme le dernier perdreau de l’année… D’autres plus aguerris que lui ne l’ont-ils pas également tenté ? Aussi pourquoi s’en priverait-il, d’utiliser ce stratagème, qui ne dupe cependant que les déjà acquis à sa bien minable cause….

source (la photo originale provient de La Horde)

En effet, la réalité est dure pour les bas du front qui confondent leurs mythes si personnels avec la réalité. Car le travail des étudiants en question démontre très factuellement, et en toute transparence sur la méthode utilisée, à quel point hallucinant, relevant de la fakenews, ce militant fasciste ment effrontément…

Les preuves sont en effet accablantes :

  1. Meurin avec un tract identitaire à la main, en novembre 2015 à Amiens, où le candidat a étudié les sciences politiques avant de partir à Lille (sur la photo de La Horde Ci-dessus)

2.

3. Lors de la manifestation des identitaires européens, qui s’est déroulée à Vienne le 6 juin 2015, Rémi Meurin, chemise bleue et lunettes noires, est présent à cette manifestation, comme on peut le constater dans une vidéo de la web TV autrichienne WienTV.org.

Si pour ces cadres du RN que sont Sébastien Chenu et Bruno Bilde, tellement raccords avec ce genre d’idées nauséabondes qui verraient bien les migrants rejetés à la mer par milliers sans autre forme de scrupules, « Ce n’est pas un crime d’avoir été membre de Génération Identitaire » pour moi si : à minima contre l’humanité. Car repousser des migrants à travers les alpes , au col de l’échelle, ou en méditerranée, comme l’ont honteusement fait Génération Identitaire, cela doit en effet porter un nom. Et les vecteurs de cette idéologie insupportable se voir durablement frappés du sceau d’une indignité imprescriptible.

Ce genre d’informations relevant d’une œuvre de salubrité publique, les électeurs de Tourcoing sont en effet en droit de les connaitre avant de voter pour des candidats RN qui, là, comme ailleurs, tentent frauduleusement de paraître pour ce qu’ils ne sont pas : respectables, et cela malgré l’évidence. Non, ce parti n’a pas beaucoup changé. Poser des jeunes dans sa vitrine ne suffit pas pour moderniser la nature de ce genre d’ idées…. d’un autre temps.

Aussi, merci les étudiants de l’ESJ Lille pour ce travail de fond, de nature à nous éclairer sur la véritable nature de ces gens là, comme c’est également la vocation de ce modeste blog si personnel.

Post-scriptum : on lira aussi avec intérêt cet autre article de Médiacités à propos d’un candidat identitaire (comprendre : néo-nazi) infiltré auprès de la candidate RN de Lille, Eléonore Revel, qui s’entoure décidément de biens curieuses personnes, dont un membre d’Arsouille Naoned qui a agressé une militante LGBTQ à Nantes en marge d’une marche de LMPT, et à qui j’ai déjà consacré un billet.

PS 2. J’apprends par le biais de Streetpress (mais l’article de Médiacités l’évoquait déjà, je n’avais pas encore relevé… Fatigué, je dois être… ) que ledit candidat RN est également un habitué de la Citadelle.

Voila qui est encore plus problématique, si cela était encore possible dans l’échelle des sujets d’indignation, quand on sait comme moi ce qu’est ce tripot identitaire fréquenté par des suprémacistes blancs, et au moins un meurtrier… Il a d’ailleurs fait en effet, comme le précise également l’article ci-dessus, l’objet d’un reportage plutôt terrifiant d’Al Jazeera, Génération Hate.On y voyait l’un de ces bas du front se vanter publiquement d’avoir agressé une femme musulmane dans la rue. A la suite de ce reportage, 4 militants identitaires avaient été arrêtés. Il a été si compromettant pour les identitaires que le nazillon maitre des lieux, Verhassel, a cru bon d’appeler au lynchage du journaliste qui a réalisé ce reportage. Mais à part ça, les frontistes du RN, ya pas de honte à faire partie de Génération identitaire, n’est-ce pas ? Sauf que… voilà. CQFD.

Autre élément à charge du candidat facho de Tourcoing, ceci ;

On apprend dans la suite de l’article que Verhassel l’avait même nommé modérateur de son groupe d’identitaires sur twitter… et qu’il a même été photographié pour Libé dans une manif identitaire en 2015… ça commence à faire beaucoup d’indices concordants !

On a les preuves, on a la liste, et on a vos tronches. Que vous faut-il de plus ?

Archivé.

Une réflexion sur “MisterGdeC à Mister Choove : "Rémi Meurin, petite frappe néo-nazie, tu es cerné !" #RN #municipales2020 #Tourcoing #GenerationIdentitaire

Les commentaires sont fermés.