chiffres de l’observatoire de l’#antisemitisme 2019 : tant de haine m’est un crime (contre l’humanité)

On va bien voir si les mêmes hypocrites qui réfutent la légitimité de l’observatoire de l’islamophobie vont faire de même avec celui de l’antisémitisme, porté par le Crif. On peut en effet penser ce que l’on veut de ce Conseil, à mon sens pas plus représentatif que ne l’est son homologue musulman, il n’en demeure pas moins que les chiffres avancés sont particulièrement alarmants.

Savoir que 19 000 publications, rien qu’en 2019, appellent à la violence, au viol, à brûler ou tuer des juifs en général, ou des personnes qualifiées comme juives, à aider ou justifier le meurtre ou la violence envers des juifs, à voler, vandaliser ou brûler des biens ou propriétés d’institutions juives ou de personnes qualifiées comme juives, sur fonds de menaces, d’insultes, de discriminations, le tout allant jusqu’à l’apologie d’attaques terroristes envers des juifs, voilà qui ne requiert aucun débat, et ne souffre aucune contradiction, aucune justification : pour moi, c’est tout simplement dégueulasse, en mille mots comme en un seul, point à la ligne.

Toutes celles et ceux qui prétendent utiliser un racisme pour en justifier un autre ne méritent aucune réponse de ma part. Juste du mépris, l’indifférence m’étant impossible, et insupportable en pareil cas.

#antifa