Corinne Masiero ciblée par la fachosphère : un trophée contre la bêtise (et le patriarcat raciste)

Forcément, compte-tenu de mes origines sociales, et de notre goût commun pour le franc parler, Corinne Masiero ne pouvait que m’être éminemment sympathique. Et puis, son positionnement politique aurait pu éventuellement me plaire, nonobstant mes divergences notoires avec le Front de Gauche puis les « insoumis », pour cause d’antifascisme…

Mais voir cette femme qui en a (du courage !) lever le poing et la voix contre le patriarcat blanc, catho et de droite (jusqu’à l’extrême) , le même assurément qui s’est significativement compromis dans son immense majorité par son hypocrisie totale, de #MeToo en #balancetonporc et de #noustoutes en #LigueduLol, et cela jusqu’en l’affaire Polanski ou Matzneff et leur immonde entre-soi complaisant pour le pire, qui a causé l’éclatement de l’académie des Césars et entraîné ce coup d’éclat et de gueule, voilà qui me fait très plaisir…

… et cela m’est d’autant plus agréable quand tant de figures notoires de la fachosphère s’indignent en agitant leurs petits poings derrière leur écran, trépignant de colère et de haine envers ces gauchistes qu’on croyait éradiqués de la surface de la terre, quand ce sont bien plus sûrement les fachos, cette race hautement toxique tant pour notre société que pour notre sérénité personnelle et collective qu’on voudrait bien voir s’effacer…

En attendant, ielles sont bien présent/e.s. Suffit de suivre le visuel ci-dessous… Comme dit l’autre, on a là un petit aperçu de la faune idenditaire acculturée qui suit cette chaîne d’une médiocrité absolue :

Et pour couronner le tout, quand de surcroit jusqu’au nazi Le Lay, antisémite , sexiste et homophobe notoire, outre le titre fort peu glorieux de grand colporteur de fakenews, participe à la curée, c’est que tu as sérieusement tapé dans le mille, Corinne. Un tel tombereau d’ordures venant d’un individu et de son site si vomitifs, frappés non sans raison de sanctions judiciaires et d’interdiction de publication dans ce pays, chez moi, c’est un honneur.

Fier de toi, Corinne.

No pasaran.

Une réflexion sur “Corinne Masiero ciblée par la fachosphère : un trophée contre la bêtise (et le patriarcat raciste)

Les commentaires sont fermés.